Spa Heat : HP Racing et MRacing dominent les qualifications en Belgique

Jour 1 de la cinquième et avant-dernière manche de la Ligier European Series. Si la séance d’essais libres le matin a été perturbée par la météo wallonne, les pilotes du plateau ont pu montrer l’étendue de leurs talents l’après-midi lors des deux séances de qualifications. La Ligier JS P4 #23 de HP Racing by Monza Garage décroche sa deuxième double pole position de la saison, tandis que la Ligier JS2 R #53 de MRacing s’octroie une double pole position pour la troisième fois cette année.

Essais Libres : Les pilotes affrontent la brume matinale
Les pilotes des Ligier JS P4 et des Ligier JS2 R ont démarré leur week-end de course avec la séance d’essais libres, décalée d’une heure en raison de la météo. La Ligier JS P4 #23 de HP Racing by Monza Garage et la Ligier JS2 R #24 d’Orhès Racing ont réalisé les meilleurs temps dans leur catégorie respective.

L’épais brouillard qui pesait sur le circuit de Spa-Francorchamps en Belgique ce vendredi 17 septembre au matin a joué des tours aux pilotes de la Ligier European Series. Initialement prévue à 9h20, la séance d’essais libres d’une heure et demie a finalement démarré avec presque 50 minutes de retard. À dix heures passées, les pilotes ont pu faire leurs premiers tours de piste sur le mythique Toboggan des Ardennes.

Dans la catégorie sport-prototype, c’est la Ligier JS P4 #23 de HP Racing by Monza Garage, emmenée par le duo italien Jacopo Faccioni et Alessandro Cicognani, qui se hisse en tête de la catégorie avec son meilleur temps réalisé en 2:31.409. Un peu moins de quatre secondes derrière elle, la #33 de Les Deux Arbres pilotée par Jacques Nicolet et Pierre Fillon.

Côté GT, c’est la Ligier JS2 R #24 d’Orhès Racing pilotée par Mathieu Martins et Olivier Pernaut qui enregistre le meilleur chrono en 2:34.417. Elle est suivie à moins de 300 centièmes par sa rivale du championnat, la #53 de MRacing avec Natan Bihel au volant. Vient ensuite la #95 de CTF Performance avec Fabien Delaplace et Nicolas Beraud, en 2:37.277.

La piste de Spa-Francorchamps a parfois été difficile à appréhender pour les pilotes. Plusieurs équipages ont été pénalisés de stop and go pour ne pas avoir respecté les limites du tracé.

Une vingtaine de minutes avant la fin de la séance, la Ligier JS2 R #25 d’Orhès Racing pilotée par Alain Bucher et Ayla Agren a été victime d’une sortie de piste au virage 17 après Blanchimont, provoquant la sortie du drapeau rouge et de la voiture médicale. Au volant, Alain Bucher a été transféré à l’hôpital pour un check-up. Plus tard dans la journée, Orhès Racing a confirmé que son pilote était en bonne santé.

Qualifications : Double pole position pour HP Racing et MRacing
Retour sur le Toboggan des Ardennes pour les deux séances de qualifications de la Ligier European Series. HP Racing by Monza Garage s’offre sa deuxième pole position de la saison avec sa Ligier JS P4 #23 pilotée par Alessandro Cicognani et Jacopo Faccioni. Et pour MRacing, c’est une troisième double pole position avec sa Ligier JS2 R #53 emmenée par Natan Bihel.

Top départ de la première séance qualificative vendredi après-midi à 15h05. Jacopo Faccioni, pilote de la Ligier JS P4 #23 de HP Racing by Monza Garage, signe sa troisième pole position de la saison grâce à son meilleur temps en 2:31.277. Il devance de 1.457 seconde la #33 de Les Deux Arbres emmenée par Jacques Nicolet. Troisième dans la catégorie sport-prototype, la #27 de 24.7 Motorsport conduite par Jeremy Ferguson de retour après une première expérience à Monza cette saison.

Il s’en est fallu de peu pour la Ligier JS2 R #53 de MRacing avec Natan Bihel aux commandes. Pénalisée d’un stop and go en début de session (pour non-respect de la procédure d’un stop and go imposé ce matin lors de la séance d’essais libres), la GT réussit quand même à enregistrer dans son dernier tour le chrono le plus rapide de sa catégorie en 2:33.702 et arrache la pole position à sa rivale, la #24 d’Orhès Racing, pilotée par Mathieu Martins. Nicolas Beraud, au volant de la #95 de CTF Performance, se qualifie troisième de la catégorie.

La deuxième session démarre sans tarder. Et comme en juin dernier au Castellet, rebelote pour HP Racing et MRacing qui remportent pour la deuxième fois ensemble une double pole position. Il s’agit de la deuxième pour les pilotes de la Ligier JS P4 #23 et de la troisième pour le pilote de la Ligier JS2 R #53.

La Ligier JS P4 #23 avec cette fois Alessandro Cicognani au volant décroche le meilleur temps de la catégorie sport-prototype en signant le tour le plus rapide en 2:31.325. Elle est suivie de la #34 de Les Deux Arbres emmenée par Nelson, qui fait son retour dans la série après une première manche disputée sur le circuit Paul Ricard en juin. Le top trois est complété par la #27 de 24.7 Motorsport, avec Andrew Ferguson aux commandes.

Qualifiée deuxième au général et première dans la catégorie GT, la Ligier JS2 R #53 de MRacing enregistre le meilleur temps de la session en 2:33.856. Derrière elle, la #24 d’Orhès Racing avec Olivier Pernaut suivie de la #95 de CTF Performance pilotée par Fabien Delaplace.

Jacopo Faccioni, HP Racing by Monza Garage, Ligier JS P4 #23, Pole Position Qualifications 1 : « Nous sommes très heureux d’avoir décroché cette double pole position. Nous espérons qu’il fera beau demain et surtout nous espérons gagner, pour gagner le championnat avec un peu d’avance ! Le circuit de Spa-Francorchamps est super, peut-être un des plus beaux au monde. Certains virages sont incroyables et je suis très heureux d’être là. »

Alessandro Cicognani, HP Racing by Monza Garage, Ligier JS P4 #23, Pole Position Qualifications 2 : « Quand nous sommes arrivés à Spa, nous avions déjà une très bonne voiture puisque nous étions les plus rapides pendant les essais libres. Pendant les qualifications, j’ai fait un premier tour plutôt pas mal mais je savais que je pouvais faire encore mieux. Il m’a fallu deux tours pour me reconcentrer et remettre mes pneus en température. J’étais bien parti pour faire un super temps dans mon dernier tour mais malheureusement, je n’ai pas eu de chance et j’ai été touché par un concurrent à la dernière chicane, ce qui a provoqué des dommages sur la voiture. On pense quand même pouvoir participer aux deux courses demain. J’ai décroché la pole mais j’ai un goût amer avec cet incident en fin de séance qui peut nous pénaliser durement dans le championnat. »

Natan Bihel, MRacing, Ligier JS2 R #53, Double Pole Position : « Sur la première séance c’était un peu tendu avec Mathieu [Ligier JS2 R #24, Orhès Racing]. Ça se jouait à chaque tour, chacun récupérait la pole. Mais je n’ai pas fait d’erreur. On avait une bonne voiture et on a bien travaillé en essais libres pour se préparer et avoir la voiture parfaite. Pour la deuxième séance de qualifications, j’ai eu moins de difficulté mais il a quand même fallu aller chercher la pole. Si je peux gagner les deux courses ce week-end, ça me permettrait d’aller à Portimao plus serein. Mais le circuit est long et, avec Mathieu, on est sur les mêmes temps. À voir ce que ça donne en course. L’objectif est de continuer à creuser l’écart. »

Le départ de la course 1 sera donné samedi 18 septembre à 10h55, tandis que la course 2 démarrera à 14h20.

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*