Lédenon : Une rentrée ‘montagnes russes’ pour le Championnat de France FFSA GT

– Le Championnat de France FFSA GT revient à Lédenon pour sa rentrée post-estivale
– Wallgren et Castelli toujours leaders en Pro-Am, cinq équipages en 23 points
– Lutte à trois en Silver Cup, Leroux et Hasse-Clot visent le break
– Hamon et Huteau en favoris de la Am Cup
– Le public bienvenu pour l’avant-dernier rendez-vous de la saison

Le déplacement de la fin juillet à Spa-Francorchamps semble déjà bien loin pour les animateurs du Championnat de France FFSA GT. En ce week-end des 10, 11 et 12 septembre, ceux-ci effectueront leur rentrée des classes lors des Lédenon GT Series pour l’avant-dernier rendez-vous d’une saison terriblement passionnante.

Après les grands espaces des forêts ardennaises, le changement de décor sera total puisque c’est cette fois le très compact Circuit de Lédenon qui accueillera les 33 équipages attendus. Pour la piste gardoise, c’est un retour après une première apparition – en version GT4 du moins – en 2019. Dessiné dans une cuvette ayant par le passé été le théâtre de compétitions de moto-cross, le tracé est terriblement vallonné. Ce n’est pas un hasard si les pilotes en parlent comme de montagnes russes et que certains lui ont donné le surnom de ‘Toboggan des Cévennes’.

Outre le fait que l’on y tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, le Circuit de Lédenon se distingue aussi par sa longueur. Avec ses 3.156 mètres, il est le plus court de la saison. De quoi promettre des courses explosives et du grand spectacle pour les fans autour du circuit !

Pro-Am : suspense total
Avec deux courses à Lédenon puis deux autres lors de la finale sur le Circuit Paul Ricard (1-3 octobre), pas moins de 100 points sont encore à attribuer dans la course aux titres Pilotes et Équipes. Sachant que 23 unités seulement séparent les équipages du Top 5 en Pro-Am, le suspense est plus que jamais de mise.

Leaders du championnat depuis la première course de la saison, Rodolphe Wallgren et Gaël Castelli ont vécu un week-end difficile en Belgique. Le duo de l’Alpine A110 GT4 #222 du Mirage Racing a donc vu revenir dans son sillage – à 3 points – Thomas Drouet. Épaulé à Spa-Francorchamps par Ludovic Badey, le Toulousain retrouvera dans le Gard son équipier habituel, Fabien Barthez. Sachant que les Alpine avaient tout raflé en 2019, l’équipage de la Mercedes-AMG GT4 #16 de l’équipe AKKA ASP sait toutefois que prendre les commandes sera ardu sur ce tracé très technique.

Au volant de l’Alpine #36 de la formation CMR, Rudy Servol et Nicolas Prost entendent bien eux aussi se mêler à la lutte pour le titre et combler – au moins en partie – leur déficit de 17 points vis-à-vis des leaders. Également à moins de 25 unités, soit l’équivalent d’une victoire, les triples champions Fabien Michal-Grégory Guilvert (Audi R8 LMS GT4 #42 – Saintéloc Junior Team), tout récents champions Pro-Am en GT4 European Series, et le duo Jean-Luc Beaubelique-Jim Pla (Mercedes-AMG GT4 #87 – AKKA ASP) comptent respectivement 18 et 23 longueurs de retard. Autrement dit, rien n’est fait !

Avec plus de quinze GT4 dans la catégorie Pro-Am, les surprises et autres rebondissements ne manquent pas. Mathématiquement parlant, tous peuvent encore être sacrés. De manière réaliste, il faut surtout surveiller les membres d’un Top 10 qui comprend aussi Olivier Jouffret-Éric Trémoulet (Mercedes-AMG GT4 #64 – Team Jouffruit by Vic’Team), Nicolas Gomar-Mike Parisy (Aston Martin Vantage AMG GT4 #89 – AGS Events), Alain Ferté-Grégoire Demoustier (Alpine A110 GT4 #35 – Bodemer Auto) et Christopher Campbell-Lluc Ibanez (Mercedes-AMG GT4 #15 – NM Racing), vainqueurs ensemble pour la première fois à Spa.

Parmi les nouveaux équipages à suivre en Pro-Am, on retrouvera Robert Consani, qui rejoint Jean Paul Buffin sur l’Audi R8 LMS GT4 #44 du Team SPEED Car, et… Stéphane Lémeret. Après avoir débuté la saison en Silver Cup sur l’Alpine A110 GT4 #110 de l’équipe CMR, le vice-champion Pro-Am 2019 revient dans la catégorie pour faire équipe avec un nouvel équipier dans le Gard : le jeune Étienne Chéli (20 ans). Le fils d’Éric, vice-champion de France de Formule 3 en 1988, fera ses débuts en FFSA GT après avoir terminé à la deuxième place du volant FEED Racing organisé par Jacques Villeneuve et Patrick Lemarié fin 2019. À suivre !

Silver Cup : trois équipages pour un titre
Sauf énorme surprise, c’est à une lutte à trois que l’on assistera pour les couronnes en Silver Cup. À Spa-Francorchamps, Romain Leroux et Valentin Hasse-Clot (Aston Martin Vantage AMR GT4 #007 – AGS Events) ont su prendre leurs distances pour compter 19 points d’avance sur Paul Evrard et Timothé Buret (Mercedes-AMG GT4 #88 – AKKA ASP). Jamais l’écart n’a été plus important depuis le début de cette saison !

Il serait pourtant dangereux de limiter le championnat à un duel. À 24 points des hommes de tête, Lonni Martins n’a pas encore dit son dernier mot. À partir de Lédenon, le pilote de l’Audi R8 LMS GT4 #6 Team Fullmotorsport retrouvera son complice Sacha Bottemanne, de retour de blessure après avoir été remplacé par Aurélien Panis (à Albi) et Fabien Lavergne (à Spa). Il ne faudrait pas grand-chose pour permettre à Lonni Martins de se relancer totalement dans la bagarre…

Les autres candidats de la Silver Cup devraient davantage jouer un rôle d’arbitre. On pense ainsi à Antoine Potty et Erwan Bastard (Toyota GR Supra GT4 #34 – CMR), particulièrement malchanceux à Spa-Francorchamps et à la paire Enzo Joulié-Sébastien Baud (Mercedes-AMG GT4 #74 – CD Sport).

Am Cup : Avantage Huteau et Hamon, mais…
Depuis le début de cette saison 2021, ils ne se sont pratiquement jamais lâchés. Il aura fallu attendre le déplacement à Spa-Francorchamps pour voir Christophe Hamon et Pascal Huteau (Audi R8 LMS GT4 #5 – Team Fullmotorsport) prendre leurs distances par rapport à Jean-Charles Rédélé et Laurent Coubard (Alpine A110 GT4 #76 – Bodemer Auto). Avant d’arriver à Lédenon, 17 points séparent ces deux duos et Christophe Hamon a le vent en poupe, lui qui vient de coiffer la couronne européenne dans la Am Cup en compagnie de Michael Blanchemain. Les observateurs savent toutefois que la piste gardoise devrait mieux convenir à l’Alpine qu’à l’Audi des leaders du championnat et la bagarre risque donc de rester indécise jusqu’à la finale de la saison, début octobre sur le Circuit Paul Ricard.

Derrière ces deux équipages ayant raflé les huit victoires mises en jeu depuis le début de cette année (cinq pour l’Audi #5, trois pour l’Alpine #76), la concurrence aura à cœur de goûter, elle aussi, à la plus haute marche du podium. Bien partis pour terminer dans le Top 3 du championnat, Didier Dumaine et Christophe Carrière (Aston Martin Vantage AMR GT4 #161 – AGS Events) prendront-ils un peu plus de risques ? Leurs équipiers Stéphane Desbrosse et Lauris Nauroy trouveront-ils le chemin du podium après l’avoir frôlé plusieurs fois ? D’autres comme les deux équipages de CD Sport avec la Mercedes-AMG GT4 #4 des Libanais Jihad Aboujaoude et Shahan Sarkissian et la #3 d’Aurélien Robineau et Paul Paranthoen auront aussi leur mot à dire. Avec Franck Leherpeur comme nouvel équipier sur l’Audi #27 du Team Fullmotorsport, Michael Blanchemain sera aussi à surveiller.

Enfin, on retrouvera une Ginetta G55 parmi les engagés, celle-ci étant toutefois acceptée dans la classe Invité. Designer et commentateur spécialisé en sport automobile, notamment sur TF1, Automoto la Chaîne et Eurosport, Adrien Paviot se retrouvera au volant d’une voiture du Team Speedcar avec son ami Nicolas Markiewicz comme équipier. Un duo qui, sur le circuit technique et sinueux de Lédenon, pourrait bien venir se distinguer au cœur du peloton.

Vendredi, deux sessions d’essais libres sont prévues (à 10h50 et à 14h20). Samedi après-midi, les deux séances qualificatives s’enchaîneront à 13h35 pour former les grilles de départ des deux courses. La première sera lancée à 17h30 samedi et la seconde à 13h25 dimanche. Comme toujours, elles seront à suivre en direct sur la chaîne YouTube ‘GT World Français’ celle du dimanche étant en outre retransmise en direct sur Automoto La Chaîne. Pas de doute, c’est bien la rentrée !

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*