Andalucia Rally Etape 1 autos : Al-Attiyah et Baumel s’échappent !

Pour Nasser Al-Attiyah (Nasser Racing), parti troisième ce matin, la course s’est déroulée comme il l’avait espéré. Carlos Sainz (Mini John Cooper Works Rally) a perdu du temps derrière le Qatari Yazeed Al-Rahji, victime plus tard d’une crevaison. Le vainqueur d’hier conserve l’avantage : « Je suis assez content de mener l’Andalucía Rally. On a fait du bon travail et les performances de la voiture sont au rendez-vous. Ce n’était pas une étape facile, très piégeuse et j’étais content d’en finir. Demain, j’ouvrirai la piste et on va essayer de donner le meilleur. Je ne sais pas si cela sera bon ou mauvais pour nous… »

Un autre concurrent heureux de cette journée est Vaidotas Zala (Mini John Cooper Works Rally) : « Je pense qu’on a fait un bon résultat. Nous avons été chanceux de partir derrière Nasser et Carlos et je crois qu’ils sont restés coincés derrière Yazeed. Plus loin, on a essayé de se mettre un petit peu plus en sécurité car certains passages étaient peu visibles. Je ne suis pas trop inquiet de mon ordre de départ de demain, car de toute façon cela sera glissant. »

Le déçu du jour est ‘El Matador’ Carlos Sainz (Mini John Cooper Works Rally), à la lutte pour prendre en main un quatre roues motrices alors qu’il n’en a pas piloté depuis 2011 : « On a décidé de venir avec un 4X4 pour en apprendre un peu plus sur la voiture. En buggy ici, on savait avec l’expérience de l’année dernière qu’il était impossible de faire quelque chose. Au départ aujourd’hui tout allait bien, puis j’ai doublé Yazeed pour finalement ouvrir la seconde partie de la spéciale. Mon problème n’est pas ma position sur la piste, c’est de trouver mes marques avec cette voiture. Pour l’instant, je ne conduis pas de la façon dont j’aimerais le faire. Nous testons différents réglages. Nous verrons s’ils vont fonctionner ou pas. »

Dans la catégorie T3, l’équipe Red Bull Off Road Junior a récidivé avec une superbe performance de Seth Quintero qui a pris aujourd’hui le dessus dans la bataille interne au sein de son équipe : « On a fait du bon boulot. Partis en 7eme position, second T3 sur la ligne de départ, on a pu rouler à notre rythme. C’était confortable d’avoir 3 minutes d’écart et donc de ne pas être dans la poussière. Demain, nous serons les premiers T3 à partir, donc nous devrions avoir une piste encore plus propre. »

En T4, le gagnant de l’édition précédente, Aron Domzala (Monster Energy Can-Am) n’ira pas au terme de la spéciale, victime d’un tonneau. La victoire revient à un autre Al-Attiyah, Khalifa celui-ci, le frère de Nasser : « J’ai pris beaucoup de plaisir à rouler aujourd’hui. C’était une étape intéressante et je suis très content d’être en tête de ma catégorie. » Nasser, fier de cette performance ajoute : « Je travaille beaucoup avec lui et il a un très bon co-pilote en la personne de Xavier Panseri, qui a beaucoup d’expérience et nous sommes sur la bonne voie. Notre objectif est de le préparer pour le prochain Dakar. »

 

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*