WEC : Les équipes partenaires de Michelin

Catégorie Le Mans Hypercar
Michelin équipe l’ensemble des voitures engagées, qui sont au nombre de cinq pour la première saison de cette nouvelle catégorie:

Toyota Gazoo Racing
Le constructeur japonais abandonne les appellations ‘TS’ pour ‘GR’ (Gazoo Racing). La première voiture engagée, la GR010 Hybrid, bénéficie des tous derniers développements effectués dans le cadre du nouveau règlement. Toyota alignera deux voitures tout au long de la saison.
Toyota GR010 Hybrid #7 : Mike Conway, Kamui Kobayashi, José María López
Toyota GR010 Hybrid #8 : Sébastien Buemi, Brendon Hartley, Kazuki Nakajima

Glickenhaus
La 007 se passe de système hybride et fait appel à un tout nouveau moteur V8 biturbo. Elle est l’œuvre des équipes du producteur et réalisateur américain James Glickenhaus, qui s’intéresse également aux voitures à hydrogène.
Glickenhaus 007 : Romain Dumas, Olivier Pla, Pipo Derani
Glickenhaus 007 : Ryan Briscoe, Gustavo Menezes, Richard Westbrook

Alpine Elf Matmut
Avec l’A480, Alpine met à la piste une voiture qui se bonifie depuis son entrée, en 2018 dans le championnat LM P1 non-hybride, avec l’écurie Rebellion. Il s’agit d’une voiture fiable et éprouvé.
Alpine A480 #36 : Nicolas Lapierre, André Negrão, Mathieu Vaxivière

Des performances nivelées
Afin de mettre sur un pied d’égalité des voitures à la technologie différente, et de leur permettre de courir dans la même catégorie, le règlement permet l’instauration d’une balance de performance (BoP) qui sera mise en place dès le début du championnat.

Catégories Le Mans GTE Pro et GTE Am
Dans ces catégories de niveau très relevé, Michelin équipera 5 voitures en Le Mans GTE Pro, et 13 en Le Mans GTE Am.

GTE Pro
Les meilleurs pilotes de GT s’affrontent sur des machines affûtées, qui profitent de pneus spécialement développés à leur attention.

Ferrari AF Corse
Déjà titré à cinq reprises dans la catégorie, présent depuis 2012, le début du championnat FIA-WEC, le constructeur italien engagera pour toute la saison 2 Ferrari 488 GTE EVO. Les équipages sont repris à 100 % de la saison précédente, où chacun tentera de décrocher un volant pour la catégorie Hypercar, où Ferrari arrivera en 2022.
Ferrari 488 GTE EVO #51 : James Calado, Alessandro Pier Guidi
Ferrari 488 GTE EVO #52 : Miguel Molina, Daniel Serra, Davide Rigon

Porsche GT Team
Au cours de son histoire, la marque germanique a remporté de nombreuses victoires en Endurance. Elle détient même le record aux 24 Heures du Mans, avec 108 victoires de classe. Elle tentera d’allonger cette liste avec deux 911 RSR-19.
Porsche 911 RSR-19 #91 : Gianmaria Bruni, Richard Lietz, Fred Makowiecki
Porsche 911 RSR-19 #92 : Kevin Estre, Neel Jani, Michael Christensen

Corvette Racing
Pour le moment, le constructeur américain a confirmé sa présence à Spa et aux 24 Heures du Mans, avec une Corvette C8.R dans les Ardennes belges, et deux dans la Sarthe, au mois d’août.
Corvette C8.R #63 : Antonio Garcia, Oliver Gavin

GTE Am
Dans cette catégorie ‘Amateurs’, tremplin pour une carrière professionnelle en GT, on retrouve cinq Ferrari 488 GTE EVO, cinq Porsche 911 RSR 19, et trois Aston Martin Vantage AMR.

Aston Martin Vantage AMR (TF Sport) #33 : Ben Keating, Dylan Pereira, Felipe Braga
Aston Martin Vantage AMR (Aston Martin Racing) #98 : Paul Dalla Lana, autres pilotes à confirmer
Aston Martin Vantage AMR (D’Station Racing) #777 : Satoshi Hoshino, Tomonobu Fujii, Andrew Watson

Ferrari 488 GTE EVO (Cetilar Racing) #47 : Roberto Lacorte, autres pilotes à confirmer
Ferrari 488 GTE EVO (AF Corse) #54 : Thomas Flohr, Francesco Castellacci, Giancarlo Fisichella
Ferrari 488 GTE EVO (Iron Lynx) #60 : Claudio Schiavoni, Andrea Piccini, Matteo Cressoni
Ferrari 488 GTE EVO (AF Corse) #83 : François Perrodo, Nicklas Nielsen, Alessio Rovera
Ferrari 488 GTE EVO (Iron Lynx) #85 : Rahel Frey, Manuela Gostner, Michelle Gatting

Porsche 911 RSR-19 (Team Project 1) #46 : Dennis Olsen, autres pilotes à confirmer
Porsche 911 RSR-19 (Team Project 1) #56 : Egidio Perfetti, Matteo Cairoli
Porsche 911 RSR-19 (Dempsey Proton Racing) #77 : Christian Reid, Jaxon Evans, Matt Campbell
Porsche 911 RSR-19 (GR Racing) #86 : Michael Wainwright, Benjamin Barker, Tom Ganble
Porsche 911 RSR-19 (Dempsey Proton Racing) #88 : Julien Andlauer, autres pilotes à confirmer

MissionH24 : Michelin investit dans la compétition du futur avec l’hydrogène
Sur la route comme en sport automobile, l’hydrogène est aujourd’hui au cœur de toutes les attentions. Carburant permettant à une voiture électrique de profiter d’une grande autonomie tout en se rechargeant aussi vite qu’un véhicule thermique, il intéresse particulièrement Michelin. A ce titre le Groupe français a créé en novembre 2019 une co-entreprise avec Faurecia, l’un des leaders technologiques de l’industrie automobile.

Ensemble, ils ont donné naissance à Symbio, un équipementier de nouvelle génération, qui conçoit des kits de piles à hydrogène qui peuvent être intégrés dans plusieurs catégories de véhicules (utilitaires, bus, poids lourds), lesquels sont associés à un bouquet de services.

MissionH24 est un projet qui a quant à lui été lancé en septembre 2018. Il a été initié par l’Automobile Club de l’Ouest, organisateur du Championnat du Monde FIA-WEC et donc des 24 heures du Mans, mais aussi GreenGT, entreprise pionnière dans la mobilité électrique-hydrogène de forte puissance.

L’objectif de MissionH24 est de préparer l’arrivée des premiers prototypes à l’hydrogène, prévue à l’occasion des 24 Heures du Mans 2024. Dans ce cadre, GreenGT a développé la première voiture de course au monde de type ‘Le Mans Prototype’ (LMP), équipée d’une pile à combustible (motorisation électrique à hydrogène).

La gestion de cette voiture, la LMPH2G, a été confiée à une équipe de course, H24Racing, dont la mission est de parfaire les performances de la voiture lors de séances d’essais sur circuit, et de participer à des week-ends de compétition dans le cadre de la Michelin Le Mans Cup, une série internationale organisée par l’Automobile Club de l’Ouest (ACO).

Michelin plus que jamais dans la course
Suite à la signature d’un accord avec l’ACO, Michelin est aujourd’hui le partenaire de référence de MissionH24. Grâce à cette collaboration, le groupe Michelin s’implique désormais directement dans la motorisation des voitures de course par le biais de Symbio, tout en continuant à être le fournisseur exclusif de pneumatiques de l’écurie H24Racing.

En plus d’être un spécialiste de l’hydrogène, Symbio connait également les enjeux liés à la compétition automobile. En fournissant la pile à combustible à hydrogène de forte puissance pour la voiture LMPH2G, Michelin apporte à MissionH24 l’ensemble de son expertise en systèmes à hydrogène pour la mobilité, mais aussi de pneumatiques.

Afin que la compétition automobile puisse pleinement remplir son rôle de laboratoire pour la mobilité, Michelin et Symbio partagent l’expertise dont ils disposent dans leurs domaines respectifs avec les instances du sport automobile.

A ce titre, Michelin et Symbio travaillent d’ores et déjà avec l’ACO sur le règlement qui permettra aux voitures à hydrogène de disputer les 24 Heures du Mans dès 2024, au sein d’une catégorie qui leur sera réservée.

Fort de toutes ces expériences, le Groupe Michelin, au travers de Symbio, disposera d’un avantage compétitif dans son secteur d’activité, et pourra s’affirmer comme un acteur majeur de la mobilité hydrogène au cours des prochaines années.

Alessandro Barlozzi,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*