GT4 : Mirage Racing lance idéalement sa saison à Nogaro

Déjà victorieuse pour le coup d’envoi du Championnat de France FFSA GT l’an dernier, Mirage Racing a récidivé en faisant encore mieux avec une double victoire toutes catégories confondues sur le Circuit Paul Armagnac de Nogaro. L’équipe a parfaitement lancé sa saison en complétant les deux succès de l’Alpine A110 GT4 de Rodolphe Wallgren et Gaël Castelli par un podium en Pro-Am pour Vincent Beltoise et Romano Ricci.

Auteurs de deux courses exceptionnelles et d’un score parfait, Rodolphe Wallgren, Gaël Castelli et Mirage Racing repartent de Nogaro en tête des classements généraux avec respectivement vingt et dix-sept points d’avance sur leurs proches rivaux.

La belle performance de Romano Ricci et Vincent Beltoise permet à l’Alpine A110 GT4 n°13 de pointer dans le top cinq du Pro-Am. Enfin, Ruben Del Sarte et Yves Lemaître ont réalisé deux prestations prometteuses pour leur prise en main de l’Aston Martin Vantage GT4.

L’écurie de Montastruc-la-Conseillère cherchera à consolider sa position dès le prochain rendez-vous à Magny-Cours (7-9 mai). Auparavant, Mirage Racing effectuera ses débuts en GT4 European Series avec son Aston Martin Vantage GT4 confiée à Ruben Del Sarte et Tom Canning à Monza (17-19 avril).

Parallèlement à ses engagements en GT4, Mirage Racing était également présente en Trophée Mitjet 2L avec Frédéric de Brabant, qui s’est offert un podium dans une catégorie Gentlemen dominée sur les quatre courses par un certain Romano Ricci !

#222 Rodolphe Wallgren / Gaël Castelli
Course 1 – Grille : 6ème (2ème Pro-Am) – Arrivée : 1er (1er Pro-Am)
Course 2 – Grille : 3ème (3ème Pro-Am) – Arrivée : 1er (1er Pro-Am)
Classement général : 1er – 50 points

Le premier équipage vainqueur de l’ère GT4 en France n’a pas déçu pour ses retrouvailles ! Dimanche, Rodolphe Wallgren réalisait un superbe travail de fond pour permettre à Gaël Castelli de mener une attaque décisive pour se porter en tête dès la fin de la fenêtre de changements avant de l’emporter sans trembler. Lundi, Gaël Castelli reprenait vite la place perdue au départ pour placer Rodolphe Wallgren en position d’embuscade. Lancé à la chasse du leader, ce dernier s’emparait des commandes grâce à un dépassement autoritaire à quatre minutes du drapeau à damier pour offrir le doublé à Mirage Racing !

Rodolphe Wallgren : « Nos bonnes qualifications nous ont mis en position idéale et cela s’est confirmé sans trop de difficultés avec la belle avance de Gaël dimanche. Dans la deuxième course, il a fallu composer avec le défi imposé par Jim Pla, qui s’était créé un matelas de douze secondes d’avance quand j’ai pris le volant. Nos principaux concurrents ont été écartés par des erreurs et j’ai pu revenir sur Jean-Luc Beaubelique. Je roulais beaucoup plus vite que lui, mais il fermait toutes les portes et zigzaguait en ligne droite. C’était compliqué, je suis sorti deux ou trois fois en tentant de le dépasser, mais mon attaque décisive est finalement passée à trois tours de l’arrivée. Avec cette double victoire, mes retrouvailles avec Gaël sont réussies et nous sommes très contents du travail fourni par l’équipe. »

Gaël Castelli : « C’était un excellent week-end dans l’ensemble. Nous avons appris à nous connaître entre tous les membres de l’équipe et j’en suis heureux. De petits soucis nous ont empêchés de maximiser notre temps de roulage en essais, mais nous avons pu essayer des réglages différents et voir ce qui fonctionnait sur cette belle Alpine #222. Rodolphe et moi étions assez sereins pour les qualifications et les courses, où le défi est d’économiser ses pneumatiques tout en étant performant sur ce circuit abrasif. Rodolphe a parfaitement su le faire dans la première course pour que je puisse remonter et gagner comme en 2017 ! Lundi, la piste était moins rapide et dégradait plus, mais j’ai tout fait pour préserver les pneus dans mon relais. J’étais convaincu que Rodolphe avait la possibilité de doubler Jean-Luc Beaubelique comme il était près de trois secondes plus vite par tour et sa motivation s’est immédiatement vue dans son pilotage. Je suis très fier de Rodolphe pour ce premier meeting, je l’ai vu performant et libre d’esprit et c’est de bon augure pour viser le titre cette année. »

#38 Yves Lemaître / Ruben Del Sarte
Course 1 – Grille : 29ème (17ème Pro-Am) – Arrivée : 18ème (12ème Pro-Am)
Course 2 – Grille : 19ème (15ème Pro-Am) – Arrivée : 23ème (12ème Pro-Am)
Classement général : 15ème – 0 point

Ce week-end, Yves Lemaître et Ruben Del Sarte découvraient la nouvelle Aston Martin Vantage GT4. Après un travail studieux durant les essais, le duo effectuait un premier pas en avant à l’occasion des qualifications. Malgré des départs compliqués au cœur du peloton, les deux hommes n’abdiquaient pas et donnaient leur maximum pour entrer dans le top dix. Passé à quelques secondes des points sur les deux courses, Yves Lemaïtre et Ruben Del Sarte repartent certes bredouilles, mais avec de belles promesses pour la suite de la saison.

Ruben Del Sarte : « C’était un week-end relativement positif pour Mirage Racing, Yves et moi en sachant que tout le monde découvrait l’Aston Martin Vantage GT4. Il fallait essayer beaucoup de choses et nous sommes d’abord partis dans la mauvaise direction. Cela se voit sur les résultats des qualifications, qui ne correspondent pas à nos attentes, mais nous avons trouvé des réglages nous donnant confiance en course. Malgré un bilan comptable maigre, nous avions un bon rythme et Yves a énormément progressé en se montrant très performant. Je suis également satisfait puisque nous avons pu préparer notre premier rendez-vous en GT4 European Series à Monza. Je voudrais remercier l’équipe pour ses efforts et j’ai hâte d’être sur la prochaine manche du FFSA GT à Magny-Cours, où nous devrions être très bien placés. »

#13 Romano Ricci / Vincent Beltoise
Course 1 – Grille : 24ème (14ème Pro-Am) – Arrivée : 28ème (15ème Pro-Am)
Course 2 – Grille : 2ème (2ème Pro-Am) – Arrivée : 7ème (3ème Pro-Am)
Classement général : 5ème – 15 points

Pour ses débuts, l’équipage formé par Romano Ricci et Vincent Beltoise s’est montré solide et extrêmement prometteur. Appliqué durant son relais dimanche, Romano Ricci délivrait une prestation sérieuse avant que l’équipe ne voit ses chances s’envoler lorsque Vincent Beltoise commettait l’une de ses rares erreurs. Prêt à rebondir, Vincent Beltoise était d’autant plus performant en étant au cœur de la bataille pour le podium avant de céder le volant à Romano Ricci, qui assurait la troisième place en Pro-Am au terme d’un sprint final débridé.

Vincent Beltoise : « C’était un excellent week-end pour Mirage Racing, mais aussi pour la #13. Nous étions performants dès nos premiers tours de roues à Nogaro et nous avons réussi à le rester jusqu’au bout malgré des défis à relever, comme l’ajustement de la balance des performances et l’amélioration de la piste. Je suis toutefois un peu déçu de mon erreur dimanche qui nous empêche de marquer des points alors que le top dix était largement à notre portée avec une voiture extrêmement rapide à ce moment. C’est vraiment dommage, car Romano me l’avait rendue intacte. J’assume cette faute et je ferai tout pour qu’elle ne se reproduise plus. L’équipe a bien réparti les rôles avec l’arrivée de nouvelles têtes et je suis convaincu que nous avons toutes les armes pour bien travailler et être performants sur les autres week-ends. »

Romano Ricci : « Pour ma part, il s’agissait vraiment d’un week-end de prise en main de l’Alpine A110 GT4. Il me faut encore un peu de temps pour me connecter avec la voiture, mais je suis sûr que nous sommes sur la bonne voie comme nous avons pu commencer à le voir dans la deuxième course. L’équipe a véritablement été impressionnante à Nogaro avec deux victoires incroyables au général. Félicitations à Gaël, Rodolphe et à tout Mirage Racing. J’ai pris beaucoup de plaisir à passer ce premier rendez-vous avec eux et j’ai déjà hâte d’être à Magny-Cours, où je pense être plus à l’aise avec l’auto et le circuit. »

Guillaume Bruot, Team Manager : « Nous avons connu un hiver intense où chaque minute comptait. Nous avons renouvelé une grande partie de l’équipe technique depuis l’an passé. Ce groupe, désormais assez jeune, a appris à travailler ensemble, avec un travail principalement axé sur la fiabilité. Nous avons également pu bénéficier de quelques journées d’essais contrairement aux années précédentes. Les premiers résultats sont donc extrêmement satisfaisants, même si rien n’est gagné. Nous voyons déjà une belle cohésion, une volonté forte et une bonne ambiance entre chaque membre de notre structure. En piste, le niveau est plus relevé que jamais. Nous étions convaincus que nos équipages seraient en mesure d’évoluer aux avant-postes, mais ce doublé est une petite surprise tout comme les performances de notre Aston Martin. Malgré la découverte de ce nouveau modèle, Yves s’est montré extrêmement réceptif à nos conseils et Ruben a affiché un excellent rythme de course. Nous savons désormais quelle direction prendre pour les réglages et nous nous attendons à ce qu’ils jouent bientôt le top dix au général. Après cette première manche extrêmement positive, il faut maintenant poursuivre sur cette lancée tout en nous montrant réguliers et en prenant un maximum de points sur toutes les courses. »

Frédéric de Brabant, Général Manager : « Même si certains détails ont été perfectibles, il s’agit véritablement d’une entame de saison de rêve. Je tiens à tirer un énorme coup de chapeau à toute l’équipe, sans exception : les pilotes, les mécaniciens, les ingénieurs, mais aussi le réceptif, qui a contribué à l’instauration d’une ambiance conviviale, sereine et accueillante. Une grande partie de l’équipe était nouvelle, mais nous avons réalisé un gros travail de fond pour apprendre à nous connaître et nous avons tous pris beaucoup de plaisir à travailler ensemble. Un grand bravo à Rodolphe et Gaël, qui ont été au top tout au long de ce week-end très prometteur pour la suite. Félicitations également à Vincent et Romano, qui sont tranquillement montés en puissance avec une deuxième course de bon augure avant nos futures échéances. Nous devions aussi découvrir l’Aston Martin Vantage GT4. Nous avons encore du travail, mais les premiers signes sont plus qu’encourageants avec le potentiel de Ruben – avec qui nous avons hâte de poursuivre en GT4 European Series – et de très belles choses montrées par Yves pour ses débuts en GT4. Comme toujours, nous allons désormais consolider l’ensemble, mais l’objectif sera de continuer la saison sur cette lancée ! »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*