Yamaha Racing retient la leçon et reviendra plus fort en 2022

Particulièrement affecté par les résultats obtenus sur le Dakar qui se solde par un ‘zéro’ pilote à l’arrivée, Yamaha Racing de la voie de son patron en Europe, Alexandre Kowalski ne baisse pas les bras. L’équipe ‘bleue’ reviendra en 2022 sur l’épreuve ‘plus haut et plus fort’ après une année constructive de travail !

Les abandons de Andrey Short, Jamie McCanney, Ross Branch, Franco Caimi et Adrien Van Beveren sont de véritables revers de médaille. La plus indigeste celle du français qui, après 30 km de parcourus dans la dernière spéciale, s’est retrouvé en carafe après avoir réalisé une remontée spectaculaire au classement général.

« C’est tellement triste et décevant de terminer le rallye de cette façon (allusion faite à l’abandon de Adrien), après tout le travail acharné de l’équipe, des pilotes et des risques qu’ils prennent. Il est difficile de terminer le rallye comme Adrien avec un problème technique dans le dernier secteur. Nous examinerons bien évidemment quel fut le problème et nous regarderons en détail tout ce qui s’est passé au cours de ces deux dernières semaines, pour nous assurer que nous serons plus forts à l’avenir.
« Cette année, nous avons apprécié les nombreux points positifs de nos pilotes au cours de ce Dakar. La première semaine, Ross fut incroyable. Il roula très bien avec les meilleurs pilotes de rallye-raid du monde. Il allait si bien qu’il chuta au cours de la septième étape. Cette semaine, Adrien revenait également fort au classement et se trouvait au meilleur de sa forme. En raison du rythme des pilotes de tête, c’était bien pour lui et pour l’équipe.
« Pour Andrew et Franco, ils possèdent tous les deux ce qu’il faut pour être parmi les 10 meilleurs coureurs de rallye-raid. Ce sont des pilotes à la fois forts et intelligents qui ont tous deux roulé sur un bon rythme au cours de cette édition.
« Jamie McCanney a été vraiment impressionnant cette année, plus rapide et bien meilleur en navigation. Pour son deuxième Dakar, il était sur la bonne voie pour un résultat honorable.
Dès notre retour en Europe, nous allons effectuer un debriefing et travailler pour revenir plus forts l’année prochaine. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*