Dakar/Mathieu Baumel : « Loeb va nous embêter… »

Depuis 2015, il donne de la voix avec Nasser Al-Attiyah. Et les résultats parlent d’eux-mêmes : deux Dakar et trois Coupes du Monde des rallyes-raids en cinq saisons de collaboration ! Deuxième en 2020, Mathieu Baumel vous invite à bord de la Toyota #301 pour sa 11e participation.

Et de trois ! Troisième victoire consécutive pour le duo franco-qatari. Et contrairement à hier, même pas une petite glace pour fêter çà ! « Et non, on n’a rien trouvé, pas un seul glacier sur la liaison. Dommage ! » Question froid, le bivouac est servi. Les chaleurs de Djeddah ne sont plus qu’un lointain souvenir… « C’est bien tombé. Il fait froid. 10,15 degrés grand max. Il a plu à Ryiad juste avant notre arrivée. » Tant mieux, car foi de Nasser, toujours pas question d’une climatisation à bord. Le poids, toujours le poids.

Un coup l’un, un coup l’autre
« J’aurais aimé ne pas gagner aujourd’hui, car demain ça se complique. On a tous foiré sur la fin. On est parti un coup à droite, un coup à gauche, puis demi-tour pour finir par retomber sur la bonne piste. Personnellement, j’ai perdu une minute. Les autres, un peu plus… Les deux jours à venir sont vraiment costauds, avec beaucoup de changements de direction. Les spéciales sont longues. Il va falloir être vigilant. Avec ‘Peter’, ça va être un coup l’un, un coup l’autre. »

Il va falloir prévoir un troisième rétro pour le revenant, Sébastien Loeb, 4ème du général. « Seb, ça fait un moment qu’il n’avait pas roulé dans le désert. Plus les jours passent, meilleurs ils sont. Ils peuvent jouer le podium, d’autant qu’ils n’ont aucun problème technique. Ils vont nous embêter ! » Bref, le soir venu, ça cogite à l’abri des campings-cars ! « C’est le même que l’an dernier. Chacun son espace avec Nasser ! Jordi assure la conduite et la logistique: le thé est servi avant de partir, chaque matin ! Il nous prépare une tartine tomates et huile d’olive pour la route. C’est parfait ! » C’est aussi simple que ça, la recette du succès.

Gaël Robic,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*