Dakar Étape 5 Moto : Malgré une chute, Kevin Benavides l’emporte !

L’Argentin Kevin Benavides (Honda) remporte la 5ème étape entre Riyadh et Al Qaisumah de manière téméraire. Après s’être blessé au nez lors d’une chute à une centaine de kilomètres de l’arrivée, il a devancé son équipier, le Chilien José Ignacio Cornejo (Honda, +1’00) et l’Australien Toby Price (KTM, +1’20). Kévoin récent vainqueur du Andalucia Rally prend les rênes au classement général tandis que le. Le Français Xavier de Soultrait (Husqvarna) a 7’55 du vainqueur du jour, cède sa position de leader au profit du Sud-Américain.

Kevin Benavides (Honda) a tout vécu sur cette étape. D’abord devancé par Jose-Ignacio Cornejo (Honda), l’Argentin a pris l’avantage sur le pilote Chilien peu après la mi-course avant de chuter. Blessé au nez, le pilote Honda est rapidement remonté sur son Honda pour conserver 1 minute d’avance sur son coéquipier. Grâce à cette victoire qui mijotait, l’Argentin passe le ‘maître’ de la catégorie. « Au début, je me suis perdu, un peu comme tout le monde », a rappelé Benavides. « Sur une dune, j’ai fait un grand saut puis à la réception je me suis cogné sur mes instruments de navigation, je crois que j’ai cassé le GPS. Je me suis coupé et le sang a beaucoup coulé. J’ai continué à attaquer malgré la douleur, mais mon nez semble cassé. Je souffre aussi de ma cheville, j’ai bien roulé malgré cela. C’est le Dakar. »

L’Auvergnat Xavier de Soultrait (6ème, +7’55) a perdu du temps sur la spéciale mais a roulé à sur une haute vitesse. Ultra régulier depuis quatre étapes, Xavier terminé dans le top 10, au guidon de sa Husqvarna privée.
Le Nordiste Adrien Van Beveren (Yamaha) a perdu plus d’une demi-heure suite à du jardinage…

Barreda joue au yoyo…
Comme depuis le départ de ce Dakar, Joan Barreda Bort (Honda), vainqueur hier a perdu beaucoup de temps en se ‘pommant’ de nombreuses fois. L’Espagnol qui roule vite et fort ouvrait la piste : « C’était une des étapes physiquement, les plus exigeantes. Au début, la navigation était difficile, nous nous sommes perdus et nous avons roulé en groupe. Ignacio Cornejo a mené une grande partie du secteur, il a fait un très bon travail » a reconnu Joan en remerciant son coéquipier de chez Honda.

Ricky Brabec (Honda) s’est démarqué une nouvelle fois par ses erreurs d’orientation, il est désormais relégué à 25 minutes du leader.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*