Dakar SRT : De l’ambition et de la détermination

Ils ont marqué les esprits lors de la dernière édition grâce à une victoire d’étape et un classement dans le Top 10, ils ont à cœur de confirmer cette année. Mathieu Serradori et Fabian Lurquin sont déterminés et malgré la crise sanitaire, ont travaillé dur pour répondre présent au grand rendez-vous du rallye-raid.

Le rallye d’Andalousie en remplacement de celui du Maroc et les deux Bajas Hail en Arabie Saoudite ont été l’occasion de se tester et d’améliorer encore et toujours quelques automatismes et quelques détails sur le CR6. « Nous le savons tous, le Dakar n’est jamais simple. David Castera nous propose une version plus technique qui nécessitera de mettre une vraie stratégie en place. J’ai déjà hâte d’entrer dans la compétition, » trépigne le pilote varois.

Le team SRT ne cesse d’évoluer et le duo Serradori/Lurquin sera accompagné par deux autres équipages qui seront à bord également du CR6 made in Century Racing. « Notre résultat, l’état d’esprit de notre équipe et le CR6 ont attiré l’attention de plusieurs personnes. C’est une satisfaction aujourd’hui que des pilotes veuillent intégrer le Serradori Racing Team, » confie Mathieu Serradori.

En effet, avec le dossard 316, un local a choisi de faire confiance au SRT. Le Saoudien Yasir Seaidan et son copilote Alexey Kuzmich feront partie de l’aventure. Un équipage qui rappelons-le a fini 9ème du dernier Dakar, juste derrière Mathieu et Fabian. « C’est intéressant d’avoir un duo de ce niveau avec nous. Cela va créer une émulation au sein du team, une compétition positive, » explique Fabian Lurquin.

Enfin un troisième CR6 prendra le départ sous la bannière SRT avec à son bord, Alexandre Leroy et Nicolas Delangue. L’équipage belgo-français est composé de deux amis qui ont décidé de tenter l’aventure rallye-raid cette année en regardant l’épreuve l’an dernier. « Ils ont pu se tester en Andalousie et sur la Baja en Arabie Saoudite. Ils se sont parfaitement intégrés au groupe et nous sentons qu’ils prennent un réel plaisir à vivre cette aventure. Alexandre et Nicolas sont très à l’écoute des conseils que nous pouvons leur prodiguer. « Sérieux et appliqués, ils ont les moyens de finir ce Dakar 2021, » poursuit Fabian.

Un Dakar 2021 qui compte quelques changements importants. Le tracé devrait se révéler moins rapide mais plus technique. Mais la principal évolution concerne les copilotes. David Castera et son équipe avaient proposé sur quelques étapes l’an dernier, la remise du road-book le matin même. En 2021, c’est l’arrivée des tablettes numériques, qui seront remises avec le road-book 10 minutes avant le départ. « Je m’y suis préparé et tout le monde sera à la même enseigne. Cela va se révéler plus exigeant, c’est un défi de plus que je suis prêt à relever, » conclut le copilote belge.

Enfin le Team SRT s’étoffe encore dans la partie mécanique avec l’arrivée de quatre nouvelles têtes, Paul, Fred, Thomas et Cédric. Bienvenue dans une équipe qui a pour leitmotiv : « On ne lâche rien. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*