Baja Hail 1 : Nasser Al-Attiyah – Matthieu Baumel vainqueurs !

Sur Toyota Gazoo Hilux, Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel remportent la Baja Hail, la première partie puisque une seconde manche se disputera de nouveau sur deux jours ce début de semaine. Une bonne mise en jambe à trois semaines du coup d’envoi du Dakar 2021 et surtout, une excellente occasion de faire un sérieux point sur les réglages des autos.

Pour les duettistes, s’engager est synonyme de victoire ! Ce qu’ils réalisent une nouvelle fois devant les deux Buggy Mini de Carlos Sainz-Lucas Cruz et de Stéphane Peterhansel-Edouard Boulanger. Une histoire qui doit se répéter ces prochains jours car, entre ses trois équipages se profilent celle du prochain Dakar. Même si, les prétendants à la victoire de la 43ème édition se calculent sur les doigts des deux mains, les acteurs principaux seront assurément ces énergumènes. Ce n’est pas par hasard qu’ils participent à la Baja Hail mais bel et bien pour mettre au grand jour leur détermination et leur énergie à se battre sur le plus grand rallye-raid dans le monde.

Le vainqueur Nasser Al-Attiyah ne s’est pas ménagé durant les 48 heures : « Ce fut une très bonne Baja pour nous en partant derrière Carlos (Sainz) dans l’étape 1. Nous nous sommes battus sur la piste… Sur les 40 derniers kilomètres, nous avons roulé ensemble au coude à coude et à deux reprises nous nous sommes touchés … (comme si, le désert n’était pas assez grand !). »

Au terme de sa victoire et de la seconde étape, Nasser a ajouté : « Ce fut une bonne Baja pour nous avec une vitesse de pointe satisfaisante. Nous avons ouvert la piste de la seconde journée et j’ai poussé sans cesse. Nous réalisons une étape incroyable sans la moindre erreur, sans problèmes et sans crevaison. Je suis heureux de remporter la Baja 1. Nous avons maintenant deux jours de repos. La Baja 2 sera différente, nous allons essayer de faire de notre mieux. C’est notre troisième victoire à Hail, je croise les doigts pour ramener la quatrième ! »

De son côté, Carlos Sainz (2ème) se disait ravi de sa prestation, se réservant pour la revanche : « Ce fut un très bon test pour nous. Nous avons réalisé les deux étapes sans aucun problème et nous progressons tout le temps avec la Mini. Nous allons étudier durant la période de repos comment aborder la seconde Baja. Nous souhaitons apporter encore quelques modifications mineures, afin d’être au mieux techniquement pour Dakar. »

Quant à Stéphane Peterhansel navigué par Edouard Boulanger, sa tactique n’est jamais celle de foncer mais d’étudier les réactions de la voiture : « Je vois cette Baja comme un très long shakedown. C’est la première fois cette saison que je conduis le Buggy et j’en suis vraiment content. Je n’ai pas poussé au maximum ne voulant pas prendre de gros risques avec la voiture que j’utiliserai sur le prochain Dakar. J’ai davantage apprécié l’étape 2 que celle de la veille. C’était un mélange de sections rapides, de sable et de dunes et le paysage était magnifique. »

Enjeu majeur durant ces Baja Hailn se joue le titre FIA. Le Russe Vladimir Vasilyev (5ème) actuellement à 1.5 point du Néerlandais (leader) Bernhard Ten Brinke (6ème) ne doit pas baisser la garde. Le duo a terminé aux cinquième et sixième places, le résultat pour le titre sera décidé au soir du 16 décembre. Qui de X-Raid ou de Overdrive sortira vainqueur ? Soyons patient !

Marie-France Estenave

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*