Ultimate Cup Series: Les premières courses du week-end varois tiennent toutes leurs promesses !

Les courses de l’Ultimate Cup Series se sont déroulées ce samedi sur le Circuit Paul Ricard en voici les résumés.

GT Sprint, course 1 : Christian Machate (G2 Racing AG) vainqueur sur tapis vert
Parti en pole position au volant de la Renault R.S. 01 #4/G2 Racing AG, Marc Waechter a bouclé les 11 tours de course en tête de la course. Le pilote suisse a cependant perdu la victoire à l’issue de la course après les vérifications techniques lors desquelles la voiture s’est avérée plus légère que le poids minimum imposé. La voiture a donc été disqualifiée et la victoire est finalement revenue à son équipier et compatriote Christian Machate sur la Renault #8. Auteur d’un excellent départ, passant de la 7ème à la 2ème place au premier virage, Mauro Ricci termine cette première sur la deuxième marche du podium pour le compte de la Mercedes-AMG GT3 #61/AKKA ASP. Le podium du classement général est complété par Christian Gell qui évolue dans la catégorie UGT au volant de la Ferrari 458 Challenge Evolution #29/G2 Racing AG.
La victoire de la catégorie UGTC, très disputée durant les 25 minutes de course, est également revenue sur tapis vert à Ugo Gazil sur la Porsche 991 Cup #91/Martinet by Alméras au détriment de David Sarny (Berto) qui a écopé de 30 secondes de pénalité pour ne pas avoir purgé son drive through réglementaire compte tenu de sa catégorisation.
Fred Caprasse s’impose dans la catégorie UTCR au volant de la Peugeot 308 RC #277/JSB tandis que Xavier Guyonnet décroche les honneurs en catégorie 308 Cup. Enfin, Simon Escallier s’impose en UGTX avec la Porsche Cayman GT4 #27/ABM.

Monoplace, course 1 : Simon Gachet met fin à l’hégémonie de Konstantin Lachenauer
C’est sous quelques gouttes de pluie que les 15 monoplaces s’alignent sur la grille de départ de la première course de la catégorie. La première ligne est partagée par Konstantin Lachenauer (Graff), leader du championnat, et Simon Gachet (Formula Motorsport), pigiste de luxe ce week-end.

En 5ème position sur la grille, Adrien Chila (Graff) prend le meilleur envol sur la grille et s’empare du leadership dès les premiers mètres grâce aux pneus pluie chaussés sur la F3R #39. Un autre pensionnaire du Graff, Eric Trouillet profite également du départ pour se hisser en 2ème position. La bataille fait rage aux avant-postes et la situation tourne à l’avantage de Simon Gachet à mi-course pendant que Konstantin Lachenauer s’emploie dans le peloton pour remonter dans la hiérarchie. Le pilote émérite français franchit la ligne d’arrivée en vainqueur et met fin à la série de 9 victoires consécutives de Konstantin Lachenauer qui accuse 16 » de retard sur la ligne. Pierre-Albert Fusella (Lamo Racing) complète le podium. Eric Trouillet s’impose chez les Gentlemen F3R.

La formation suisse Sport Promotion a réalisé un doublé dans la catégorie réservée aux FR 2.0 grâce à la victoire nette et sans bavure de Loris Kyburz, suivie par David Kullmann.

GT Sprint, course 2 : la victoire décrochée par Marc Waechter (G2 Racing AG)
Les concurrents en lice dans le plateau GT Sprint ce week-end dans le Var s’élance pour 25 minutes avec un départ lancé, sous l’impulsion du poleman Christian Machate (G2 Racing AG). Le meilleur départ est à mettre au profit d’Ugo Gazil qui déborde tous les pilotes qui le précèdent sur la grille. Le pilote de la Porsche 991 Cup #91/Martinet by Alméras prend rapidement le large, mais est freiné par une décision de la direction de course. Ugo Gazil écope en effet d’un drive through pour avoir anticipé le départ. Une fois le leader aux stands, le leadership est récupéré par Milan Petelet qui a aussi été très efficace au départ alors qu’il s’élançait en 6ème position.

Au fil des tours, la hiérarchie s’affine et Marc Waechter hausse le ton au volant de la Renault R.S. 01 #4/G2 Racing AG. Il se défait de la Porsche Cup #72/ABM de Milan Petelet et s’en va chercher la victoire au général et en UGTFREE. Philippe Colançon a hissé la Ferrari 458 #17/Duqueine au 2ème rang et s’impose dans la catégorie UGT. Milan Petelet, vainqueur en UGTC, grimpe sur la 3ème marche au scratch.
Simon Escallier récidive ce samedi en s’imposant pour la 2ème fois consécutive en UGTX à bord de la Porsche Cayman GT4 #27/ABM.
Team Clairet Sport remporte une double victoire en 308 Cup ainsi qu’en UTCR.

P3/CN – Evo, course : Bruce Jouanny, Antoine Doquin et Cool Racing l’emportent au bout du suspense
Cool Racing a monopolisé la première ligne de la grille de départ de cette manche finale du plateau Proto. Pour leur toute première course en LMP3, Sébastien Baud et Théo Chalal ont signé la meilleure moyenne sur la Ligier JS P320 #37 juste devant leurs équipiers Antoine Doquin et Bruce Jouanny sur la Ligier #69. Chez les CN, la meilleure performance et la pole sont à mettre à l’actif de l’équipage de la Norma M20 FC #71/ANS Motorsport.

Avec un départ diurne et une arrivée nocturne, cette ultime manche s’annonce passionnante avec une météo clémente. Les concurrents nous ont tenu en haleine toute au long des 4 heures de course et le suspense a atteint son paroxysme dans la dernière demi-heure avec un duel au sommet !

Parti en pole, Sébastien Baud a réalisé un très bon début de course, mais a provoqué la première neutralisation suite à une sortie de piste. Le jeune homme a perdu le contrôle de la Ligier #37 quelques minutes après le départ ; c’est l’abandon pour cet équipage. La course sera ensuite neutralisée une deuxième fois peu avant la fin de la première heure lorsque la Ligier #16/BHK Motorsport s’est immobilisée sur le bord de la piste à cause d’un problème technique.

Certaines équipes ont saisi l’opportunité pour opter pour des choix stratégiques audacieux en vue de la fin de course. Julien Gerbi et Petru Florescu abordent la dernière heure en tête au volant de la Ligier #10/Team Virage grâce une très bonne lecture de la course et un bon niveau de performance des deux hommes qui roulaient pour la première fois ensemble.

La hiérarchie s’affine à mesure des derniers passages par les stands et le duel pour la victoire finale se profile alors entre les Ligier JS P320 #69 du Cool Racing et #88 du Team Virage. Bruce Jouanny est alors en tête de la course dans le 100e tour, mais voit les phares de la Ligier #88 pilotée par Julien Falchero se rapprocher dans ses rétros. L’écart entre les deux hommes se stabilisent dans les derniers instants.

Pour sa toute première course de la saison en Ultimate Cup Series, Bruce Jouanny s’impose sous le drapeau à damier avec son jeune coéquipier Antoine Doquin, âgé de seulement 16 ans. Le duo offre la première victoire de la saison au Cool Racing, la troisième d’une Ligier en quatre courses. Malgré tous les efforts de Julien Falchero, la Ligier #88, également emmenée par Miguel Cristovao et Julian Wagg, termine 2ème à 3 »185 des vainqueurs ! Team Virage, qui réalise un double podium avec la 3ème place LMP3 de la Ligier #10, s’assure du titre 2020.

La catégorie CN a été dominée par Jean-Philippe Jouvent, Nicolas Marroc et Xavier Fort au volant de la Norma M20 FC #71 d’ANS Motorsport. Le trio parti en pole position n’a commis aucune erreur et a fait preuve d’une excellente lecture de la course pour s’imposer une deuxième fois cette saison, avec plus d’un tour d’avance sur la Norma #777 du Lamo Racing. ANS Motorsport, qui a remporté toutes les courses depuis le début de saison, se voir auréoler du titre CN AT (atmosphérique).

Le développement des jeunes prototypes CN EVO s’est poursuivi ce week-end et les progrès sont significatifs notamment en termes de fiabilité. La victoire dans cette catégorie est revenue Philippe Maurin, Christophe Girardot et Guillaume Veyrat chez MC FI.

Florian Defet,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*