Dakar Classic Opisto : Le défi de plusieurs grandes premières

Opisto fait son entrée dans le monde du sport en soutenant l’équipage de Julie et Frédéric Verdaguer engagés sur le 1er Dakar Classic à bord de l’emblématique ‘scarabée du désert’, un Buggy Sunhill.

Plus qu’une opportunité de sponsoring pour mettre en lumière le secteur des pièces automobiles d’occasion, cette aventure est aussi unique que prometteuse et humaine.

Ce partenariat entre Opisto et l’un des équipages de la Team Sunhill relèvera le défi de plusieurs grandes premières : se distinguer sur la première édition du Dakar Classic1 ; être à la hauteur des rêves d’enfant des pilotes de se retrouver sur la ligne de départ du mythique rallye ; mener à la victoire le Buggy Sunhill disparu de la circulation depuis 35 ans.

Retour vers le futur
Le rallye est à l’origine même de l’histoire d’Opisto. Alors étudiant, Laurent Assis-Arantes, l’un des deux fondateurs, s’engage sur le 4L Trophy en 2009. Il se trouve là face à une quête imprévue et laborieuse. Avant de rejoindre les pistes ensablées, il doit suivre celle des casses automobiles à la recherche de pièces de rechange. Mais d’un mal, on en tire souvent un bien et l’adage s’est révélé sous la forme d’une idée lumineuse.

Ensemble, avec son complice Johan Branca, ils créent le logiciel Opisto pour proposer aux recycleurs automobiles un système informatique de gestion et de numérisation de leur stock de pièces d’occasion issues de VHU2. Par la suite, ils feront évoluer l’offre avec la mise en place de la vente en ligne de ces Pièces de RéEmploi avec le site internet opisto.fr. Dix ans plus tard, ils emploient 30 personnes, fédèrent 466 centres VHU agréés, offrent un choix de plus de 3 millions de PRE disponibles en ligne et ont élargi leur offre vers les professionnels de la réparation avec un second site de vente, opisto.pro, et une application mobile dédiée aux CVHU ‘Opisto CVHU’.

On parle de complicité entre les deux fondateurs car la connexion n’est pas qu’informatique, elle est aussi sportive, tous deux passionnés de buggy.

Un mariage de passion pour le rallye
C’est là le point de rencontre avec Frédéric Verdaguer, sur les raids que ce dernier organise en Afrique.

« Laurent (Assis Arantes) comme Johan (Branca) – co-fondateurs d’Opisto – ont des personnalités vraiment uniques. On s’est tout de suite trouvé ! Notre projet commun était inscrit dans l’histoire de notre amitié », Frédéric Verdaguer, pilote.

Frédéric cultive sa passion pour les rallyes depuis sa tendre enfance alors qu’il assistait tous les ans de sa fenêtre au passage du Dakar.

Celle pour le buggy est née dans les années 80, avec Yves Sunhill, personnage incontournable qui a importé ce véhicule en France. Passionné par ces scarabées du désert, Frédéric se met en tête de retaper les buggies qui ont participé au Dakar jusqu’à prendre un jour lui-même la ligne de départ avec l’un d’eux. Ce jour est arrivé avec le lancement du Dakar Classic 2021 qui lui offre l’occasion rêvée ! Opisto, en devenant sponsor, lui donne les moyens de la saisir.

« Nous sommes des passionnés de véhicule anciens Volkswagen. Le Dakar est une course historique et un rêve d’enfant pour Frédéric et moi [Julie Verdaguer]. Nous sommes heureux de pouvoir y participer sous le format de ‘Dakar Classic’ car partir avec de vieux véhicules, c’est les faire revivre. Les voitures récentes sont plutôt assimilées à des courses de vitesse, les véhicules anciens demandent plus de régularité dans la course », Julie Verdaguer, co-pilote.

Fille de ferrailleur, pilote sur 3 éditions du rallye Aïcha des Gazelles et gagnante de l’édition 2012 avec Carole Montillet, co-pilote de son mari depuis l’âge de 18 ans, Julie fait le trait d’union entre Opisto et Frédéric en partageant leurs deux mondes et leur passion commune.

Un mariage de raison pour ses synergies
Faire vivre les véhicules durablement est le sens commun des pilotes et d’Opisto.

Opisto a concrétisé l’ambition de ses fondateurs de démocratiser l’utilisation des pièces de réemploi en aidant, d’un côté les recycleurs automobiles à gérer leurs stocks de pièces, et de l’autre, les automobilistes et les professionnels de la réparation à accéder à une offre nationale de qualité. L’alternative de réparer son véhicule avec des pièces d’occasion fait entrer dans une logique de durabilité et d’économie circulaire (recyclage) et budgétaire (gain de 50 à 70%).

« Nous sommes très sensibles aux valeurs véhiculées par Opisto et à l’encouragement de réutiliser des pièces d’occasion plutôt que d’acheter du neuf. En tant que fille de ferrailleur, ce partenariat fait complètement sens pour moi ! », Julie Verdaguer.

1- Le Dakar Classic, nouveauté 2021, réunira voitures et camions des années 80-90, qui ont déjà participé à des épreuves majeures de rallye raid avant les années 2000. Cette course se déroulera en parallèle avec un parcours adapté aux caractéristiques et fiabilités des véhicules ‘anciens’.

2- Véhicule Hors d’Usage

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*