FFSA GT au Paul Ricard: Mirage Racing veut se battre jusqu’au bout

Forte de son retentissant doublé à Albi, l’équipe Mirage Racing se prépare désormais pour la finale du Championnat de France FFSA GT au Castellet. Sur une piste qui leur a toujours souri en GT4, les hommes de Guillaume Bruot et Frédéric de Brabant tenteront de finir l’année en beauté avec les Alpine A110 GT4 #222 et #616.

Après avoir fait sensation dès sa première campagne l’an passé, Mirage Racing ne cesse de confirmer son impressionnant potentiel en évoluant constamment aux avant-postes en cette année 2020 riche en défis sportifs et extra-sportifs.

Déjà victorieuse au Circuit Paul Ricard l’an dernier, la structure basée à Gragnague s’est imposée cette année à Nogaro et au Castellet et a littéralement dominé les débats lors du rendez-vous précédent à Albi sous l’impulsion de Morgan Moullin Traffort et Mateo Herrero.

Grâce à ses performances, Mirage Racing reprend la direction du Var pour la finale du calendrier en étant en lice pour les titres de Champion de France FFSA GT Pro-Am. L’écurie toulousaine s’apprête donc à jeter toutes ses forces dans la bataille pour remporter une première couronne dès sa deuxième saison dans l’un des championnats GT4 les plus relevés.

Si Rodolphe Wallgren et Vincent Beltoise n’ont plus leur destin entre leurs mains du côté des pilotes, les deux hommes donneront tout pour s’assurer a minima de la deuxième place de la catégorie Pro-Am et défendre les chances de Mirage Racing au classement par équipes.

Au cœur d’une fascinante lutte opposant trois équipages se tenant en un point seulement, le binôme de l’Alpine A110 GT4 #222 retrouvera un circuit où ils ont déjà goûté au succès en octobre dernier. Vincent Beltoise visera ainsi une troisième victoire en trois visites au Castellet avec Mirage Racing tandis que Rodolphe Wallgren sera plus que déterminé à confirmer ses bonnes prédispositions sur une piste où il a été couronné en Am en 2018.

Pour renverser son déficit de vingt-et-un unités sur les leaders, Mirage Racing pourra aussi compter sur l’association entre Éric Clément et Romain Iannetta au volant de la #616.

Dans la foulée de leur premier podium acquis à Albi, les deux hommes chercheront à poursuivre sur leur lancée en répétant cette performance et leur solide rythme de course affiché tout au long de l’année. Fins connaisseur du Castellet, le duo devra toutefois s’adapter comme l’ensemble des concurrents au tracé court de 3,8 km, incluant la chicane Nord dans la ligne droite du Mistral, retenu pour ce week-end.

Pour apprivoiser cette configuration inédite au calendrier, Mirage Racing et ses deux équipages pourront peaufiner leurs préparatifs à l’occasion de deux séances d’essais d’une heure vendredi avant d’aborder les qualifications et les deux courses au programme. Les courses seront retransmises sur le site et les réseaux sociaux du Championnat de France FFSA GT.

En parallèle, deux voitures confiées à Jean-Louis Dauger et Frédéric de Brabant seront engagées pour l’avant-dernier rendez-vous de la saison en MitJet International au Castellet.

Frédéric de Brabant, General Manager : « Nous sommes avant tout très heureux que la saison puisse aller à son terme et nous remercions SRO Motorsports Group d’avoir réussi à assurer un calendrier complet dans des délais extrêmement courts pour que les concurrents puissent s’exprimer sur douze courses, comme initialement prévu. Notre objectif sera de concrétiser de la meilleure façon possible pour être les plus hauts placés dans les deux championnats. Tout est possible et nous nous rendons au Castellet pour jouer la gagne à la régulière et conclure cette campagne de la meilleure manière qui soit après tout le travail fourni par nos pilotes, notre équipe technique et nos partenaires durant cette année aux circonstances exceptionnelles. Celles-ci nous privent cette semaine de notre troisième équipage, mais nous espérons les retrouver très vite l’année prochaine. Dans l’immédiat, un tracé inédit et différent du Circuit Paul Ricard nous attend. Nous allons découvrir le Castellet sous un autre jour, mais nous voulons faire preuve de performance et de résilience dans cet ultime effort et nous espérons que les courses seront à la hauteur des enjeux en étant âprement disputées, mais toujours propres ! »

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*