FFSA GT: Mirage Racing survole les débats à Albi

À quelques kilomètres de ses bases, Mirage Racing n’a laissé aucune miette à la concurrence en s’imposant à deux reprises en Championnat de France FFSA GT sur le Circuit d’Albi. Pour leur première apparition commune, Morgan Moullin Traffort et Matéo Herrero ont remporté les deux manches au programme tandis que leurs équipiers sont tous montés sur le podium.

Inédit pour de nombreux concurrents, le Circuit d’Albi accueillait l’avant-dernier rendez-vous de la saison 2020 du Championnat de France FFSA GT.

D’entrée dans le rythme, les hommes de Frédéric de Brabant et Guillaume Bruot confirmaient leurs belles prédispositions avec la pole position de Matéo Herrero en Q1 dès ses débuts en compétition avec l’Alpine A110 GT4. Les courses s’avéraient encore plus fructueuses puisque l’équipage de la #22 signait deux victoires de haute volée au scratch tandis que ceux de la #222 et la #616 s’offraient un podium.

Grâce à leurs performances, Rodolphe Wallgren et Vincent Beltoise restent au cœur du match qui se dessine pour la deuxième place dans la catégorie Pro-Am alors que Romain Iannetta et Éric Clément poursuivent leur remontée au sein du top dix. Du côté des équipes, Mirage Racing se hisse au troisième rang et fait partie des quatre dernières écuries à pouvoir être sacrée à l’issue de la finale à Lédenon.

Mirage Racing a également fait le plein de trophées en Mitjet International avec une victoire et trois autres podiums pour Frédéric de Brabant dans la catégorie Gentlemen. Forts de leurs beaux progrès au fil du week-end, Jean-Louis Dauger et Guillaume Bruot passaient à un souffle du podium dans leurs classes respectives tandis que Loïc Dupont manquait de réussite malgré une indéniable pointe de vitesse.

#22 – Morgan Moullin Traffort / Matéo Herrero
Course 1 – Grille : 1er – Arrivée : 1er
Course 2 – Grille : 6ème – Arrivée : 1er

Pour leur première collaboration, Morgan Moullin Traffort et Matéo Herrero ont fait passer Mach 2 à Mirage Racing ! Pour ses débuts en GT4, Matéo Herrero signait une superbe pole position, puis s’échappait en course avant d’être relayé par Morgan Moullin Traffort qui scellait le triomphe de cet équipage inédit à l’issue d’une prestation pleine de maîtrise. Partis sixièmes le lendemain, les deux hommes remontaient progressivement avant que Matéo Herrero n’exploite à la perfection les faits de course pour réaliser deux dépassements chirurgicaux dans le dernier tour et aller chercher une deuxième victoire !

Morgan Moullin Traffort : « C’était un week-end presque parfait et je me dois de féliciter Matéo ! En plus d’être extrêmement rapide et solide, Matéo apprend très vite, sans jamais s’emballer. Pour la première fois de l’année, nous n’avons rencontré aucun souci en essais. Tout s’est bien passé et cela nous a permis de travailler et de rouler sereinement et j’étais même satisfait de ma sixième place en qualifications malgré une crevaison due aux vis d’un marqueur à deux virages de la ligne d’arrivée. Même si nous n’avons jamais douté, ces deux victoires font du bien. Je tiens à remercier une fois de plus tout le travail mené par l’équipe technique de Laurent Martin. Voir une jeune structure comme Mirage Racing faire un doublé devant des écuries comme AKKA-ASP Team et Saintéloc Racing n’est pas anodin et il ne faut pas oublier non plus de saluer les performances de nos équipiers, tous montés sur le podium. Cela montre que le travail paie toujours et Mirage a de beaux jours à venir ! »

#222 Rodolphe Wallgren / Vincent Beltoise
Course 1 – Grille : 5ème (2ème Pro-Am) – Arrivée : 6ème (2ème Pro-Am)
Course 2 – Grille : 11ème (8ème Pro-Am) – Arrivée : 8ème (5ème Pro-Am)
Classement général : 4ème – 120 points

Forts de leur victoire au Castellet, Rodolphe Wallgren et Vincent Beltoise visaient de nouveaux succès en terres albigeoises. Deuxième en Q1, Rodolphe Wallgren préservait cette position jusqu’à l’ouverture de la fenêtre de changement de pilote avant que son équipier ne finisse à un souffle des vainqueurs en Pro-Am. Dimanche, le duo s’élançait depuis le huitième rang. Après un relais musclé et animé de Vincent Beltoise dans le peloton, son partenaire réalisait un final superbe pour aller chercher un top cinq à la force du poignet. L’Alpine A110 GT4 #222 reste au cœur du match pour le titre de vice-Champion de France FFSA GT Pro-Am.

Rodolphe Wallgren : « Nous n’avons pas pu aller au bout de notre projet dans la première course. Je m’étais qualifié deuxième et le plan était de rester derrière Christopher Campbell avant que Vincent ne dépasse Nicolas Prost, mais un problème d’ABS nous a empêchés de trouver l’ouverture. Dimanche, nous sommes remontés dans le top cinq malgré un relais compliqué par les nombreuses apparitions de la voiture de sécurité et les full course yellows, mais j’étais plutôt performant dans les derniers tours comme ma remontée sur Fabien Michal l’a souligné. Nous ne sommes qu’à un point de la deuxième place qui se jouera donc à Lédenon. J’évoluerai à domicile, donc j’espère que tout se passera bien ! »

Vincent Beltoise : « Nous rentrons globalement satisfaits d’Albi avec de gros points et un podium. Nous avons eu un peu plus de mal que nos équipiers à être en confiance avec une voiture répondant moins bien aux passages de vibreurs, mais cela n’a pas empêché Rodolphe de signer sa meilleure qualification de la saison. De mon côté, je n’ai pas réussi à tout aligner alors que cet exercice était à nouveau crucial à Albi. Rodolphe a fait le job en course et la victoire aurait été à notre portée avec un peu plus de réussite dans le trafic. Dimanche, il était difficile de gérer ma prise de risques en me retrouvant entre des concurrents de la catégorie Silver, mais Rodolphe a encore réalisé un excellent relais pour tirer son épingle du jeu et arracher la cinquième position dans un peloton plutôt nerveux. Nous n’avions presque plus d’espoirs de jouer le titre, donc il s’agissait vraiment de se positionner au mieux pour la deuxième place du classement général avant la finale de Lédenon. J’espère que nous pourrons défendre nos chances, mais il nous faudra être plus réguliers et performants d’entrée pour concrétiser notre potentiel dès les qualifications. »

#616 Éric Clément / Romain Iannetta
Course 1 – Grille : 6ème (3ème Pro-Am) – Arrivée : 8ème (3ème Pro-Am)
Course 2 – Grille : 8ème (6ème Pro-Am) – Abandon
Classement général : 8ème – 57 points

Éric Clément et Romain Iannetta poursuivent leurs beaux progrès au volant de l’Alpine A110 GT4 #616 comme le week-end albigeois l’a parfaitement démontré. Le binôme réalisait ses qualifications les plus abouties de l’année avec le troisième temps en Pro-Am d’Éric Clément et le sixième de Romain Iannetta. Dans la première course, les deux hommes montraient qu’ils n’avaient rien à envier aux ténors de la discipline en se maintenant en troisième position du départ à l’arrivée pour s’offrir leur premier podium. Sixième sur la grille le lendemain, Romain Iannetta connaissait moins de réussite en étant contraint à l’abandon après un quart d’heure seulement. Forts de leur meilleur bilan comptable depuis le début de saison, le duo remonte à la huitième place du classement général avant la finale.

Éric Clément : « Je suis très content de notre week-end dans l’ensemble, mais encore plus de ce podium qui concrétise notre savoir-faire avec Romain. Comme nous nous en doutions, les qualifications sont primordiales et je crois même que j’aurais pu aller un peu plus vite dans mon meilleur tour. Nous nous sommes bien battus en course et la voiture était extrêmement performante comme l’ont montré la victoire et le double podium de l’équipe samedi. Malheureusement, Romain a eu un petit souci dimanche, mais cela n’enlève en rien toute la qualité du travail réalisé par Mirage Racing. Je pense que nous avons le potentiel de récidiver, voire de faire mieux à Lédenon comme nous commençons vraiment à comprendre les pneumatiques en qualifications et qu’il s’agit d’un circuit que je connais bien et que j’apprécie beaucoup ! »

Romain Iannetta : « Je tire un bilan extrêmement positif de ce week-end, notamment sur le plan de la performance pure. Jusqu’ici, nous nous sentions un peu en retrait, mais nous étions cette fois dans le rythme de nos équipiers et des concurrents aux avant-postes. Nous avons su rectifier le tir en qualifications, un domaine où nous péchions depuis le début de saison. Nous avons ensuite tout mis en ordre dans la première course et nous aurions pu viser la deuxième place si je n’avais pas dû refreiner pour éviter une autre voiture juste après le ravitaillement. Je tiens à remercier toute l’équipe pour le travail accompli et j’ai savouré avec Éric ce podium que nous voulions depuis un moment. Dimanche, j’étais dans un bon rythme avant de commettre une petite erreur aux lourdes conséquences. C’est dommage et j’en assume l’entière responsabilité, mais je préfère retenir le positif. Nous avons trouvé nos marques pour être performants et nous viserons à nouveau de bons résultats à Lédenon. »

Frédéric de Brabant, General Manager : « Deux courses, deux victoires… Difficile de demander plus ! C’était un véritable bonheur d’être à Albi, non seulement parce que nous étions presque à domicile, mais aussi parce que ce tracé fait partie des circuits qui respirent l’histoire du sport automobile. Partager avec un public passionné et enthousiaste n’a pas de prix et j’espère que nous pourrons y revenir dès l’an prochain. Sur le plan sportif et humain, nous avons fait une très belle rencontre avec Matéo, qui a très rapidement su créer un binôme extrêmement performant avec Morgan. Leurs deux victoires viennent concrétiser le travail de toute l’équipe. Nous devons également saluer les bonnes performances de Vincent et Rodolphe dans un plateau très serré où les concurrents redoutables ne manquent pas, mais aussi celles d’Éric et Romain qui soulignent leur montée en puissance par un premier podium. Nous avons été ravis de partager le doublé de la #22 aux couleurs Bahco avec notre partenaire et nos invités d’Alpine Toulouse, dont les sourires se voyaient sous les masques et sous les casques durant les baptêmes de piste. Une lutte passionnante se dessine désormais pour la deuxième place du championnat lors de la finale de Lédenon. Nous avons hâte d’y être et une chose est sûre : nous allons continuer de tout donner jusqu’au dernier tour de la saison ! »

Prochain et dernier rendez-vous Lédenon (6-8 novembre)

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*