ELMS Le Castellet 240 LMP3: Première victoire pour Realteam Racing

A l’issue d’une course fertile en rebondissements, Le Castellet 240 a vu Realteam Racing s’imposer pour la première fois en European Le Mans Series.

Ses pilotes Esteban Garcia et David Droux ont fêté cette victoire sur le podium après 4 heures difficiles entre pluie, interventions du Safety Car et action ininterrompue en piste.

La course s’élance derrière le Safety Car pour cause de piste mouillée, mais la pluie du début de course finit par cesser. Après deux tours dans le sillage du Safety Car, les feux verts s’allument et Esteban Garcia, parti depuis la pole position LMP3, emmène les 12 voitures de la catégorie dans le premier virage. Mais il rétrograde en quatrième position alors que la Ligier United Autosports #2 du leader du championnat Rob Wheldon s’installe en tête, suivi par l’autre Ligier (#3) de l’équipe britannique aux mains d’Andrew Bentley.

Au quatrième passage, Garcia perd une position supplémentaire lorsqu’il est doublé pour la quatrième place par la Ligier Eurointernational #11 de Jacopo Baratto. La Ligier BHK Motorsport #16 de Lorenzo Veglia est troisième mais est envoyée en tête-à-queue sous la pression de Baratto et se retrouve quatrième. Les deux vont à nouveau au contact dans le Virage 6 et la manœuvre de Veglia lui vaut d’être pénalisé d’un stop-and-go (arrêt obligatoire au stand).

La pluie recommence à tomber et la Ligier Graff #9 d’Arnold Robin progresse au classement. Après avoir doublé la Ligier #11 au virage 10, elle prend la tête à la faveur de l’arrêt au stand des deux voitures de United Autosports. La Ligier #11 doit elle aussi passer par les stands mais, victime d’un souci, la voiture est rentrée dans son garage, et se voit ainsi écartée de la lutte pour la victoire.

Après 1h40 de course, le Safety Car entre en piste pour la deuxième fois lorsque le pneu arrière de la Duqueine Graff #5 explose et répand des débris dans la ligne droite du Mistral, après avoir été endommagé lors d’une collision avec la Ligier BHK Motorsport #16.

A la relance, la Ligier Graff #9 est en tête, suivie de la Ligier #2 et de la Duqueine Nielsen Racing #7 de Tony Wells, alors que la Ligier de Realteam navigue au cœur du peloton.

La hiérarchie est à nouveau bouleversée lors de la salve d’arrêts suivante, avec désormais en tête la Duqueine #7 maintenant aux mains de Colin Noble, devant la Ligier RLR MSport #15 de Robert Megennis.

Le Safety Car entre une nouvelle fois en piste lorsque l’ORECA Algarve Pro Racing #24 de Loïc Duval finit sa course sur le toit contre un mur de pneus après avoir évité la Ligier #16 en tête-à-queue et heurté la Duqueine #5. Un autre incident provoque l’arrêt sur la piste de la Duqueine #7, Colin Noble n’ayant plus de puissance.

A la relance de la course, Duncan Tappy est en tête au volant de la Ligier United Autosports #3, mais le Britannique voit revenir sur lui David Droux à l’approche de la fin de course. A 11 minutes de l’arrivée, Droux prend le commandement et creuse l’écart sur Tappy.

Sous le drapeau à damier, David Droux s’impose avec 2 secondes d’avance sur la Ligier #3 et 3’’6 secondes sur la Ligier Inter Europol Competition #13 de Nigel Moore, qui monte sur la troisième marche du podium.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*