La FIM soutient #Sport4Recovery

Une nouvelle initiative mondiale unit la communauté sportive pour encourager les décideurs à relancer en toute sécurité les événements sportifs et la participation des fans dès que possible.

Aujourd’hui #Sport4Recovery, une campagne mondiale visant à encourager les autorités politiques à relancer en toute sécurité les organisations sportives a été lancée par un groupe d’instances dirigeantes et d’autres parties prenantes de différents sports.

En plus de promouvoir la communication avec les décideurs politiques, la campagne vise à travailler avec la communauté scientifique pour souligner l’importance du sport pour retrouver la santé mentale et physique ainsi que pour mobiliser les athlètes et les amateurs de sport.

La FIM est fière de soutenir #Sport4Recovery et travaillera avec tous les membres de la campagne pour encourager les décideurs à relancer en toute sécurité le sport organisé dès que possible.

Le Communiqué
#Sport4Recovery, une campagne mondiale destinée à encourager les responsables politiques à autoriser la reprise encadrée des sports organisés, a été lancée aujourd’hui par un collectif d’instances dirigeantes et d’autres parties prenantes rassemblant de nombreux sports. En plus de s’adresser aux décideurs politiques, cette campagne a pour objectif de collaborer en lien avec la communauté scientifique afin de mettre en évidence l’importance du sport pour la récupération mentale et physique mais aussi de mobiliser les athlètes et les fans de sport.Pour

Sarah Lewis, Secrétaire Générale de la Fédération Internationale de Ski (FIS) et de l’Association des Fédérations Internationales des Sports Olympiques d’hiver (AIOWF) « Nous pensons que le sport peut avoir un rôle de modèle pour d’autres secteurs dans la société en démontrant et promouvant l’organisation d’activités sures et encadrées. Nous accueillons toutes les organisations sportives et les parties prenantes du monde entier engagées dans le sportà nous rejoindre. Après tout, le sport organisé fonctionne déjà conformément à des procédures contrôlées et des protocoles sanitaires et de sécurité qui garantissent le bien-être de tous. »

« L’arrêt du sport organisé a provoqué une énorme incertitude pour notre secteur, y compris au niveau amateur et du développement des jeunes, qui s’est construit et a grandi au gré des décennies et qui représente une fonction sociale majeure ainsi qu’un apport économique de taille, mondialement, nationalement et au niveau des collectivités locales, » ajoute Patrick Comninos, PDG de la Ligue des Champions de Basketball.C’est pourquoi en tant que signataires, nous appelons les gouvernements à:

1. Reconnaître l’importance du sport organisé pour ses bénéfices sociaux, physiques et psychologiques, en particulier après plusieurs mois de confinement qui ont empêché les athlètes et les fans de prendre part ou d’assister à des manifestations sportives.

2. Travailler avec les instances sportives dirigeantes et les différentes parties prenantes pour développer et approuver des protocoles détaillés susceptibles de favoriser, en temps voulu, la réouverture des salles et la reprise des entraînements et des compétitions.

3. Prémunir le secteur du sport de dommages économiques et structurels massifs en soutenant activement le développementd’une voie durable à lareprise de manière encadrée pour toutes les personnes engagées.

4. Faciliter les déplacements nationaux et internationaux, ainsi qu’adapter les réglementations en matière d’hébergement pour les athlètes de haut niveau, les équipes et les officiels, en accord avec les protocoles sanitaires et de sécurité.

5. La prise en compte des spécificités et besoins de chaque sport individuel; Le soutien au sport féminin, amateur comme de haut niveau; l’importance du sport pour les personnes handicapées.Et conformément aux principes de sécurité qui ont été établis pour les autres secteurs :

6. Autoriser la présence de spectateurs aux événements sportifs.

7. Permettre la reprise d’activité des clubs amateurs et la réouverture des infrastructures sportives.

8. Commencer à lever les restrictions de voyage nationales et internationales et d’adapter les réglementations en matière d’hébergement pour les spectateurs et les fans. »Après des mois de confinement, le sport représente le moyen idéal pour aider les gens à récupérer », témoigne Roberto Re, coach mental et en leadership. « Que ce soit en regardant du sport ou en pratiquant une activité physique, le sport encourage l’accomplissement physique et mental. Alors que les pays s’ouvrent progressivement dans le monde, il est essentiel que nous puissions créer un environnement de réconfort, notamment pour les enfants, et un retour à une vie plaisante et excitante. Nous pouvons et devons fournir un signal de normalité après des mois d’incertitude et pour beaucoup, d’ennui. »

« Je soutiens totalement l’initiative de #Sport4Recovery et je suis très impatient à l’idée de se rassembler de manière encadrée suite au confinement et que nous soyons tous au top de notre forme –physiquement, mentalement et émotionnellement. La reprise des sports organisés représente l’impulsion dont nous avons besoin, pas seulement pour les sportifs mais aussi pour les fans et les passionnés de sport, qui pratiquent leur sport favori tous les jours, » a réagi Filippo Tortu, recordman Italien du 100m et finaliste des Championnats du Monde d’Athlétisme (IAAF) de Doha en 2019.

#Sport4Recovery s’engage à collaborer avec les gouvernements et les autorités sanitaires afin d’assurer une reprise sûre –en accord avec les précautions indispensables basées sur le dépistage des athlètes de haut niveau, la distanciation sociale, les mesures d’hygiènes définies ainsi que sur les protocoles de suivi et de contrôle conformes aux directives établies par les gouvernements.

Les signataires fondateurs du manifeste de #Sport4Recovery (dans l’ordre alphabétique): Alliance of European Hockey Clubs (E.H.C.), Basketball Champions League, Basketball Champions League Americas, European Volleyball Federation (CEV), Fédération Française de Natation, International Basketball Federation (FIBA), International Ice Hockey Federation (IIHF), International Motorcycling Federation (FIM), International Ski Federation (FIS), Italian Athletics Federation (FIDAL), Italian Golf Federation (FIG), Italian Ice Sports Association (FISG), Infront, Le Five, Lega Serie A, MXGP et Sporsora.

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*