Joséphine et Paul Laffite, les enfants de Jacques, concurrents du 4L Trophy !

Jacques Laffite est bluffé par l’ampleur du 4L Trophy ! Il déambule -avec Florence son épouse – dans les allées de la Halle d’Iraty à Biarritz avec ses jumeaux, Joséphine et Paul, âgés de 20 ans. Le duo a décidé de s’engager sur le 4L Trophy, idée lancée par Paul repris à la volée par Joséphine. Ils marchent ainsi ses deux-là ! Et le père, comme au bon vieux temps lance des boutades dont il est friand surtout pour ne pas donner l’impression d’être un père protecteur. Il est comme ça notre Jacques de 76 ans que nous avons idolâtré durant des années au cours de ses 176 grands prix en Formule 1 et, ses six victoires enregistrées entre 1974 et 1986.

Toujours est-il que aujourd’hui, bon pied, bon œil, le ‘pater’ se montrait à la fois heureux de partager ce moment de bonheur avec deux de ses enfants tout en s’émerveillant par la teneur du plateau en partance vers le Maroc : 1065voitures ! « Incroyable ! » lâcha-t’il à Géraldine Rey en charge de l’organisation et bras droit de son père, Jean-Jacques, patron de Desertours.

« Je suis estomaqué de la pléthore de 4L pilotés par de jeunes avides d’aventure. Comme mes deux énergumènes d’enfants ! Je suis très heureux pour eux qu’ils soient arrivés à finaliser leur projet et qu’ils partent avec deux équipiers-copains de leur promotion… »

Paul est étudiant en 3ème année à l’ESME Sudria (école d’ingénieur à Bordeaux), « une année généraliste » précise-t-il. Il a décidé de se lancer dans ce 4L Trophy « pour l’aventure que représente cette épreuve, la découverte, connaître un peu la course automobile sous un angle marginal et vivre une nouvelle expérience. » Il embarque dans sa 4L estampillé du #585, une amie Emmanuelle Lunes.

Joséphine étudiante également à Bordeaux en 2ème année de Sup de Pub (grande école de communication, digital et marketing du Groupe INSEEC) diffuse la joie de vivre. « Je m’attends à vivre des galères durant la semaine mais elles forment ! M’amuser est aussi un de mes objectifs et partager au cours de rencontres que j’espère intéressante… » C’est avec Margaux Peyrot (#1455) qu’elles vivront cette aventure, une étudiante dans la même école et dans la même classe que Joséphine. Très spontanément la fille de Jacques, tient à remercier les partenaires qui lui ont permis cet échappatoire, en particulier ‘France Confort’ société chère à Philippe Vandromme qui en termes de sport automobile en connait un rayon ayant participé à de nombreuses épreuves en Véhicules Historiques et en rallye-raid avec son inséparable ami Fred Vivier.

Marie-France Estenave

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*