4L Trophy à Biarritz: Qu’elle est belle la jeunesse !

A J-1 du grand départ, le village départ de la 23ème édition du 4L Trophy a ouvert ses portes ce mercredi à la Halle d’Iraty de Biarritz. Entre les traditionnelles vérifications et les premières rencontres, l’aventure commence déjà.

Ils étaient précisément 900 équipages, sur les 1065 au total, à avoir été convoqués ce mercredi. Les premiers piaffaient d’impatience devant les portes dès 6h30… Une demi-heure avant l’ouverture du bal des vérifications. En quoi consiste cette première étape ? Le VD du 4L Trophy, clap d’immersion… Imaginez un site immense sur trois niveaux (Catherine Ringer a enflammé le rez-de-chaussée récemment). Avec des stands partout. Des mécano qui enchaînent les glissades sous les 4L pour vérifier les châssis. D’autres qui ouvrent les coffres pour vérifier que tous le matériel de sécurité est bien là. Des bénévoles qui examinent passeports et des permis de conduire. C’est simple, sur un village départ on vérifie tout.Et on appelle ça les ‘vérifs’, techniques, administratives et médicales. Puis on valide. Un moment qui dure une poignée de secondes, pourtant chargé de symbole. Il marque la fin d’une première phase, celle de la préparation, du budget à boucler, des sponsors à trouver, de la 4L à préparer… Mais il ouvre surtout ce pour quoi les équipages ont tant travaillé. L’aventure, les 6000km à venir, la piste, les dunes, les rencontres, la solidarité, le Maroc.

Portrait-robot de Trophiste
Cette année, 2130 jeunes se lancent le pari du 4L Trophy. Ils représentent neuf nationalités, à travers 41 équipages internationaux. Les femmes représentent le tiers de la caravane et un équipage sur cinq est mixte. On les croise au détour d’une allée, parmi les centaines de 4L, soigneusement alignées sur le parking, toutes plus colorées les unes que les autres. Au passage, bravo à Tiffany et Sophie, les Wonderwomen de l’équipage 365, qui remportent le prix de la plus belle 4L de l’édition 2020. Certains jouent aux cartes, confortablement installés sur leurs chaises pliantes, ils s’y voient déjà… On invite le voisin à partager le verre de l’amitié naissante en écoutant la banda du coin qui anime le village.

Leur point commun, c’est qu’ils ont tous, étudiants ou jeunes actifs, entre 18 et 28 ans. Et leur ligne de mire, c’est une aventure de fou jusqu’aux portes du Sahara ! Vivement demain !

Photos © MFE

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*