24H Dubaï/Mathieu Detry : « Je retire beaucoup de positif ! »

Pour ses 23 ans, Mathieu Detry aurait pu rêver d’un meilleur cadeau d’anniversaire. Avec ses équipiers Yannick Mettler, Martin Vedel, Kim Holmgaard et Felice Jelmini, le Bruxellois n’a pas été gâté par la chance lors des 24 Heures de Dubaï. La septième place en TCR de la Vokswagen Golf GTI de l’équipe suisse Autorama Motorsport AG ne reflète pas son vrai niveau de performance.

Mathieu Detry attendait beaucoup de sa première participation aux 24 Heures de Dubaï. Mais il ne s’attendait certainement pas à rencontrer de telles conditions climatiques ! Très rare dans cette région du monde, une pluie très intense est venue gâcher la grande classique des Emirats Arabes Unis. Interrompue après un peu plus de 7 heures de ronde, la course n’a jamais pu être relancée. Mathieu Detry et ses équipiers (Yannick Mettler, Martin Vedel, Kim Holmgaard et Felice Jelmini) ont donc dû se contenter de la 7e place dans la catégorie TCR, position qui était la leur au moment de la présentation du drapeau rouge.

« Ce n’est clairement pas le résultat que nous espérions », avoue d’emblée le Bruxellois, qui fêtait ses 23 ans ce vendredi. « Je suis donc déçu, mais en même temps les conditions ont vraiment été exceptionnelles. Pour ma première venue à Dubaï, on peut dire que j’ai été… baptisé. Mais je retire énormément de positif de cette expérience. »

Chargé par l’équipe de prendre le départ, le pilote portant les couleurs de Publiaplic a plus que répondu aux attentes. « La formation Autorama Motorsport AG, avec qui je collaborais pour la première fois, a été très contente de ma prestation », se réjouit-il. « J’avoue que je ressentais une certaine pression au moment du départ. J’avais comme seule consigne de ramener la voiture, sans prendre de risque. Quand j’ai vu les leaders de la catégorie s’échauffer, j’ai décidé de gérer mes pneus en me disant que ça paierait après. J’étais donc 9ème en début de course, puis j’ai commencé à attaquer après 40 minutes. Et je suis remonté jusqu’à la 3ème place. Durant ma remontée, j’ai signé le meilleur chrono en TCR à ce moment de la course, preuve que mon rythme était très bon. J’étais 1 à 2 secondes au tour plus rapide que mes rivaux. Au sein de l’équipe, ils m’ont avoué après qu’ils avaient été étonnés par mon approche très réfléchie et ma gestion du premier relais. Ça fait toujours plaisir à entendre ! »

Malheureusement, la suite n’allait pas être du même tonneau. « Un de mes équipiers était malade, un autre a été impliqué dans un accrochage nous coûtant plusieurs minutes aux stands, puis, quand la pluie est arrivée, nous avons perdu beaucoup de temps à cause d’un mauvais choix de pneus », poursuit Mathieu. « Dans une course d’endurance, il faut éviter les contretemps… et nous, nous les avons accumulés. Mais ça fait partie de la course ! Je suis certes déçu du résultat, mais très reconnaissant envers l’équipe Autorama Motorsport AG de m’avoir accordé une telle confiance. J’ai énormément appris et j’espère pouvoir mettre cela à profit au plus vite. »

En attendant, Mathieu poursuit la préparation de sa saison 2020. « Je n’ai pas encore de programme confirmé, mais j’espère pouvoir vous en dire plus bientôt… »

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*