F2 Sotchi et FR Eurocup: Victor Martins réalise un carton plein à Barcelone

Victor Martins a remporté les deux courses espagnoles de Formule Renault Eurocup en partant à chaque fois depuis la pole position et en signant le meilleur tour en course. Le jeune Français se relance dans la course au titre. A Sotchi, Giuliano Alesi a de nouveau terminé dans les points en Formule 2.

Troisième arrivée dans les points en 4 courses
Alors que la Formule 2 moderne entre dans les ultimes phases de la 3e édition de son championnat, Giuliano Alesi ne relâche pas son effort au volant de sa Dallara de la modeste équipe Trident. Galvanisé par son exploit de Monza où il avait signé un doublé dans les points, le pilote de l’Équipe de France FFSA Circuit et membre de la Ferrari Driver Academy a livré une belle prestation d’ensemble en Russie.

Qualifié au 14ème rang, Giuliano a optimisé une stratégie audacieuse dans la première course dans laquelle un changement de pneus est obligatoire. Parti en pneus durs, il est remonté dans le tiercé de tête à la faveur des arrêts aux stands de ses adversaires et pouvait potentiellement se battre pour les points jusqu’à son pit stop, médiocrement exécuté au 23ème tour et dont il est ressorti en 13ème place. Giuliano a jeté toutes ses forces dans la bataille. Armé de pneus tendres, il a imprimé un rythme endiablé, s’est octroyé le 3ème meilleur tour en course et est remonté sur ses rivaux sans toutefois parvenir à entrer dans le top 10, mais en rejetant son équipier à plus de 10 secondes.

La course sprint s’est décantée dès le départ à la suite d’un accident impliquant plusieurs monoplaces qui a aidé Giuliano à se propulser à la 9ème place avant l’arrêt de la course au drapeau rouge. Au re-start, il a habilement défendu sa place puis a débordé le recordman du nombre de victoires dans l’antichambre de la F1, Artem Markelov, pour parapher sa 3ème arrivée dans les points en 4 courses et ajouter un point à son compteur.

Double hat trick
A Barcelone, la Formule Renault Eurocup écrivait également l’un des derniers chapitres de son édition 2019. Malgré sa victoire hongroise deux semaines plus tôt où il avait navigué à vue dans le déluge de Budapest, Victor comptait une quarantaine de longueurs de retard sur le leader Oscar Piastri. Il savait qu’au pied de la célèbre Colonne de Christophe Colomb, il lui fallait cingler à l’avant du peloton pour entretenir ses ambitions de titre. Auteur du record de la piste l’hiver dernier, le benjamin de l’Équipe de France FFSA Circuit arrivait en terre conquise.

Victor a hissé la grand-voile en qualifications. Avec deux pole positions dans son escarcelle, il a pris deux départs solides qui lui ont permis de virer en tête dans l’étranglement des virages 2 et 3. Loin de la houle qui secouait le peloton et forçait Oscar Piastri à chuter en dernière position dans la première course, Victor a méthodiquement construit ses deux victoires catalanes selon la même feuille de route : creuser immédiatement un écart suffisant pour être hors de portée d’une attaque puis gérer son matériel tout en continuant de mettre les voiles en tête de la course. A Barcelone, ils étaient deux sur la plus haute marche du podium… « Merci à Renaut de m’avoir donné l’opportunité de porter le casque d’Anthoine tout le week-end. J’étais fier de porter ses couleurs et il m’a donné beaucoup de force. Je l’ai emmené avec moi sur la plus haute marche du podium, c’était une émotion très forte, avec la Marseillaise » avoue Victor.

Désormais revenu à 12,5 points d’Oscar Piastri, le jeune pilote de 18 ans rebat les cartes de la Formule Renault Eurocup et savoure son succès à Barcelone. « Je n’avais jamais vécu de week-end parfait en monoplace. C’est un sentiment très fort. Ma toute première course, en F4 à Nogaro, avait été intense, mais là c’était vraiment particulier car les circonstances étaient elles-mêmes particulières. On savait qu’on serait performants à Barcelone, mais de là à imaginer qu’on dominerait tout avec autant de maîtrise, c’était impensable ! »

La prochaine manche se profile déjà avec le rendez-vous d’Hockenheim, pénultième étape de la saison. « Il faut continuer à travailler dur car l’écurie R-ace et ses pilotes seront toujours aux avant-postes. Mais on leur a montré qu’on ne lâcherait rien et qu’on n’allait pas leur rendre la vie facile. Le championnat est totalement relancé et j’ai hâte d’être à Hockenheim sur la lancée de ce splendide week-end à Barcelone ! » conclut Victor.

Formule 2 – Sotchi
Giuliano Alesi
Course 1 : Position sur la grille : 14ème – Résultat : 13ème
Course 2 : Position sur la grille : 13ème – Résultat : 8ème
Championnat : …9. Anthoine Hubert, 77 points… 17. Giuliano Alesi, 10 pts…

Formule Renault Eurocup – Barcelone
Victor Martins
Course 1 : Position sur la grille : Pole position – Résultat : Victoire
Course 2 : Position sur la grille : Pole position – Résultat : Victoire
Championnat : 1. Piastri, 247 points ; 2. Martins, 234,5 pts ; 3. Smolyar, 208 pts…

Prochaines courses : du 4 au 6 octobre, à Hockenheim pour la Formule Renault Eurocup et du 29 novembre au 1er décembre à Abou Dhabi pour la Formule 2.

Communiqué FFSA,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*