Débuts très remarqués pour la nouvelle Audi R8 LMS GT2

Nouvelle venue dans le catalogue d’Audi Sport customer racing, l’Audi R8 LMS GT2 a fait ses débuts en compétition ce week-end à Barcelone dans le cadre du Blancpain GT Sportsclub. Une première mondiale un peu belge puisque c’est l’équipe Audi Sport Team WRT qui était chargée d’aligner le bolide de 640 chevaux.

Plus puissante, mais disposant de moins d’appuis aérodynamiques que les GT3 de la concurrence, l’Audi R8 LMS GT2 pilotée par James Sofronas a fait mieux que se défendre en menant un moment la première course. Finalement, l’Américain s’offrait la troisième marche du podium

Le dimanche, une sortie de piste de Sofronas, alors deuxième, empêchait l’Audi R8 LMS GT2 de confirmer ses bonnes dispositions dans cette compétition exclusivement réservée aux pilotes amateurs. Mais le contrat est néanmoins rempli avec une voiture qui a d’emblée démontré toutes ses qualités !

Moins chère à l’achat et à l’entretien qu’une R8 LMS GT3 (car elle est davantage basée sur des pièces de série), l’Audi R8 LMS GT2 n’est donc pas passée inaperçue. En 2020, une série GT2 Sportsclub Europe permettra aux heureux propriétaires de bolides répondant à la même réglementation de se rencontrer lors de cinq événements, y compris en prologue des Total 24 Heures de Spa. Les amateurs de voitures puissantes et spectaculaires vont se régaler !

Vincent Vosse : « Nous étions compétitifs »
Team Principal du Belgian Audi Club Team WRT, Vincent Vosse ne pouvait pas se montrer satisfait dimanche soir dans le paddock. Et pourtant, il estimait – à juste titre – que son équipe n’avait rien lâché. « C’est évidemment décevant de perdre nos trois voitures sur des incidents de course », avouait-il. « Mais nous nous sommes battus pour le podium jusqu’au bout et nous avons été compétitifs. Ce genre d’événement fait partie de la course. La saison en Blancpain GT Series n’a pas été simple, mais je vous promets que nous reviendrons avec une motivation encore plus élevée. »

Dries Vanthoor : « J’ai essayé, mais ça n’a pas fonctionné »
Fidèle à son habitude, Dries Vanthoor s’est montré très performant durant la finale de la Blancpain GT Series Endurance Cup à Barcelone. Alors que Dries avait signé le deuxième temps de sa séance d’essais qualificatifs, le Belge et ses équipiers Ezequiel Perez-Companc et Alex Riberas s’élançaient de la 4ème place avec la moyenne de leurs trois chronos. En course, le Limbourgeois se battait pour la deuxième place jusqu’à l’avant-dernier tour. « Même si le début de course a été difficile, j’étais 3ème dans les dernières minutes et on m’a dit à la radio que je pouvais tenter une attaque. C’est ce que j’ai fait. Malheureusement, ça n’a pas fonctionné. Ça fait partie de la course. Ce ne fut vraiment pas une bonne saison pour nous en Endurance, mais j’espère que l’on pourra se venger l’an prochain. »

Charles Weerts : « Une première saison positive »
Dire qu’il était amer dimanche soir est probablement en-dessous de la réalité. Avec ses équipier Rik Breukers et Norman Nato, Charles Weerts a vu sa course ruinée dès le début de cette épreuve de trois heures. « Nous avions réalisé une bonne qualification (11ème, NDLR) et nous pouvions viser un bon résultat », raconte l’Aubelois de 18 ans. « Mais tout a été remis en cause par des pilotes qui font parfois n’importe quoi en piste. De manière générale, cette première saison en GT a néanmoins été positive pour moi, même si j’ai commis quelques erreurs. En soi, c’est normal pour un débutant. Mais j’avais un bon rythme lors de chaque épreuve et nous avons eu de bons résultats. Donc je suis satisfait malgré tout. »

Belgian Audi Club,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*