NWES Hockenheim: Hezemans, 3ème victoire consécutive

Hezemans à Hockenheim © DR

La bataille pour le championnat s’est déroulée dans le cadre d’une demi-finale 1 spectaculaire au NASCAR GP Germany. Le pilote Hendriks Motorsport Loris Hezemans a remporté sa troisième course consécutive en battant Nicolo Rocca de PK Carsport à la fin d’une bataille exténuante de 20 tours, le leader du championnat, Stienes Longin a dû abandonner tôt en raison des dommages subis par sa Chevrolet Camaro PK Carsport #11.

 

Ce n’était pas une victoire facile pour Hezemans à Hockenheim, le circuit où il a célébré son premier succès en carrière dans les NWES en 2018. Après être parti de la pole, le Néerlandais a dû défendre son avance contre Rocca tout au long de la course, mais il a réussi à garder l’italien derrière lui et à prendre la tête du championnat. Hezemans mène désormais Rocca de 11 points.

« C’est formidable de garder l’élan que nous avons construit lors des trois dernières courses », a déclaré le vainqueur. « Je suis content des résultats et les points sont doublé, alors c’est bien de les marquer aussi. Il était si important faire un bon départ et des restarts propre. La clé était de faire un bon premier tour et de gérer l’écart sur Nicolo. C’était difficile, car il poussait fort et je devais rester à la limite tout au long de la course. Je n’ai commis aucune erreur majeure et j’ai remporté la victoire. »

Rocca a pris un bon départ depuis la troisième position et dans le premier virage, il était de front avec son coéquipier Longin. La Camaro #11 a été large et Rocca a pris la seconde position, tandis que Longin a perdu plusieurs positions.

Un Thomas Ferrando en grande forme a décroché son quatrième podium de la Division ELITE 1 en terminant troisième derrière Rocca. Le Français a également clôturé le podium du Junior Trophy, qui reflète le top 3 du général. Le pilote de Racers Motorsport, Gianmarco Ercoli, a finalement terminé une course sans problèmes et termine quatrième devant Jacques Villeneuve, qui a inscrit son quatrième top 5 en Euro NASCAR de la saison au volant de la Chevrolet Camaro #32 de Go Fas Racing.

« Ce fut une bonne journée pour nous, puisque nous avons commencé en troisième position et avons terminé à la deuxième place », a déclaré Rocca, qui occupe désormais la deuxième place du championnat. « C’est bien et très important. Je pense que j’étais un peu plus rapide que Loris et que j’aurais peut-être dû être un peu plus agressif, mais ce n’était que la première course des playoffs. Je n’ai pas pris trop de risques, mais j’ai vraiment essayé de forcer Loris à commettre une erreur. Cela n’a pas été le cas, je vais donc tenter d’aller chercher la victoire demain lors de la deuxième course. »

Un coup de théâtre a frappé le leader du championnat Longin lors du 12ème tour, lorsque l’arrière de la Camaro PK Carsport #11 a été lourdement endommagée lors d’un incident impliquant également Day et Sebastiaan Bleekemolen. Longin a été contraint de se rendre aux stands et a vu son avance au championnat disparaître en quelques secondes. Juste un tour plus tard, Ander Vilarino a garé sa Ford Mustang #48 de Racing Engineering dans une zone de dégagement. Le résultat: deux prétendants au titre ont subi un énorme revers lors de la toute première course des playoffs en Allemagne. Longin a maintenant 39 points de retard sur Hezemans.

Frédéric Gabillon a terminé sixième avec sa Chevrolet RDV Compétition n°3 devant le champion en titre Alon Day, qui est remonté de la douzième place sur la grille, et Lucas Lasserre.

Le héros local et nouveau venu des NWES, Daniel Keilwitz, a connu des difficultés dès le premier tour de la course. Le pilote Mishumotors a souffert d’un contact avec Vilarino à l’épingle. L’Allemand a pu continuer après son tête à queue et a terminé neuvième après un retour en force au volant de sa Chevrolet Camaro #70. Le champion ELITE 2, Ulysse Delsaux, clôture le top 10.

Le pilote Racers Motorsport, Dario Caso a remporté le Challenger Trophy en terminant à la 13ème place devant le nouveau venu Ioannis Smyrlis, 15ème à l’arrivée. Le podium a été complété par un autre débutant des NWES, Marco Santamaria, qui était au volant de la nouvelle Chevrolet #56 de CAAL Racing.

Deux drapeaux jaune ont ralenti le peloton, l’un au deuxième tour quand Henri Tuomaala est resté coincé dans les graviers et l’autre lors de la reprise subséquente, lorsqu’un accident a impliqué entre autres Lorenzo Marcucci, Dylan Derdaele et Mauro Trione.

Gian Luca Guiglia,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*