Supercup Almeras Monza: Un week-end presque parfait…

© DR

L’équipe Martinet by Alméras est passée tout près d’un véritable carton plein, le week-end, sur le circuit de Monza qui accueillait la dernière manche européenne de la Porsche Mobil 1 Supercup. Sans une malheureuse pénalité, Ayhancan Güven, qui avait mené de bout en bout, aurait enregistré son deuxième succès dans le championnat.

Il ne s’en rapproche pas moins du titre Rookies qu’il survole. La structure de Pierre Martinet et Philippe Alméras caracole toujours en tête du championnat Teams, et Roar Lindland file tout droit vers le sacre en Pro-Am où Clément Mateu enchaîne avec un deuxième podium de rang !

Une semaine après une escale émotionnellement difficile à Spa-Francorchamps, les concurrents de la Supercup se sont donnés rendez-vous sur le circuit ultra-rapide de Monza. Et dans le temple de la vitesse, Martinet by Alméras a une nouvelle fois démontré son adaptation aux tracés de ce type. Comme en Belgique, Ayhancan Güven se qualifie en effet sur la première ligne, en ne rendant que 43/100èmes de seconde au poleman. Ainsi placé au départ, le champion en titre de la Porsche Carrera Cup France tente sa chance au freinage de la première chicane et prend d’entrée les commandes de la course. Très en réussite, il parvient ensuite à creuse l’écart, mène les débats du premier au dernier tour, et franchit l’arrivée en vainqueur avec une demi-seconde d’avance sur son dauphin. Las, il écope de cinq secondes de pénalité pour sa manœuvre du départ et rétrograde au 5ème rang du classement final. Suffisant, toutefois, pour faire un pas – de géant – vers le titre Rookies qu’il devrait s’adjuger à l’issue des deux manches de la finale à Mexico fin octobre.

Cette 5ème place semblait promise à Jaap Van Lagen, qui s’élance pour sa part depuis la 10ème sur la grille. Auteur d’un départ canon, il occupe déjà ce rang à la deuxième chicane, mais d’autres concurrents la coupent et, en reprenant leur trajectoire, poussent le Hollandais hors de la piste. Le temps que ses pneus reprennent de l’adhérence, il retombe… au 10ème rang qu’il occupe sous le drapeau à damier. Côté Pro-Am, Roar Lindland poursuit sa mainmise, mais il doit cette fois cravacher pour arracher un huitième succès de rang qui le rapproche encore un peu plus du titre de la catégorie. Clément Mateu (voir ‘La Perf’) n’est pas non plus en reste et, à l’image de son coéquipier norvégien, livre une très belle bataille pour grimper sur son deuxième podium consécutif.

« Nous étions tout proche de réaliser le week-end parfait, avec la victoire dans chaque catégorie, regrette Philippe Alméras, Team Principal. Après avoir mené toute l’épreuve, Ayhancan a été privé de sa victoire, mais grâce aux points marqués, ainsi que ceux de Jaap, Martinet by Alméras est toujours bien installé à la deuxième place du championnat Teams. Il ne manque par ailleurs plus grand chose pour qu’Ayhancan soit sacré chez les Rookies, tout comme Roar en Pro-Am. La finale à Mexico sera intéressante si l’on se souvient que nous avions décroché les deux victoires l’an passé. Je tiens enfin à féliciter Clément qui, avec son second podium, démontre avoir franchi un gros cap. Il faudra compter sur lui l’an prochain ! »

LA PERF – Clément Mateu – 3ème Rookies
Dans la foulée de son premier podium à Spa, le Montpelliérain en ajoute un second à Monza. Le voilà qui remonte ainsi au pied du podium du Pro-Am.

« Bien qu’ayant un background par mon passé en Formule Renault, je souhaitais débuter ce programme dans de bonnes conditions, grâce à mes partenaires, avec un programme d’essais pour progresser rapidement, ce qui n’était pas le cas depuis que j’ai repris le sport auto. Je manquais de rythme en début d’année car cette auto est très spécifique, notamment au niveau des pneumatiques, mais depuis Siverstone, sans doute mon meeting le plus abouti, j’ai franchi un cap. Il fallait cependant tout mettre bout à bout, et cela s’est concrétisé en Belgique avec un premier podium, puis un second à Monza. Ayant toujours un peu de mal en début de course au niveau du grip, nous avons légèrement modifié le set-up. J’étais en confiance, parvenant à suivre le rythme des premiers, puis ça s’est dégradé, heureusement sans conséquence sur le résultat, et cela valide notre montée en puissance. Vivement Mexico ! »

Le chiffre : 1
Un point. C’est tout ce qu’il manque à Ayhancan Güven pour sceller le titre Rookies et ainsi succéder au palmarès à Florian Latorre, champion l’an passé pour le compte de Martinet by Alméras. S’il n’avait pas été pénalisé à Monza, le Turc l’aurait déjà en poche, et il pourrait exclusivement se concentrer au Mexique sur la lutte pour le podium final.

La décla : « C’était serré ! Après un bon départ, j’ai mené pendant 12 tours avant de rétrograder à la deuxième place, mais je me suis battu et j’ai récupéré la première. Encore un super travail de l’équipe ! » Roar Lindland, toujours invaincu en Pro-Am.

CLASSEMENT
1. L. ten Voorde (MRS GT-Racing)
2. M. Ammermüller (BWT Lechner Racing)
3. J. Mawson (Team Australia) (1er Rookie)…
5. A. Güven (Martinet by Alméras) (2ème Rookie)…
10. J. Van Lagen (Martinet by Alméras)…
22. R. Lindland (Pierre Martinet by Alméras) (1er B)…
24. C. Mateu (Pierre Martinet by Alméras) (3ème B)

CHAMPIONNATS
1. Michael Ammermüller, 110 pts
2. Larry ten Voorde, 96 pts
3. Julien Andlauer, 92 pts
4. Ayhancan Güven, 88 pts…
10. Jaap Van Lagen, 58 pts…
15. Marvin Klein, 8 pts…
16. Roar Lindland (1er B), 7 pts…

Rookies : 1. A. Güven, 88 pts ; 2. J. Mawson, 49 pts… 4. M. Klein, 8 pts…
Pro-Am : 1. R. Lindland, 140 pts ; 2. P. Sager, 124 pts ; 3. S. Grove 108 pts ; 4. C. Mateu, 76 pts…

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*