WEC Silverstone: Doublé Porsche en LMGTE Pro

Podium LMGTE Pro à Silverstone © DR

Porsche GT Team a triomphé aujourd’hui à Silverstone, avec dans l’ordre la 911 RSR #91 des vainqueurs Gianmaria Bruni et Richard Lietz, suivis de Michael Christensen et Kévin Estre, leurs compagnons d’écurie de la #92.

C’est une victoire à point nommé pour la toute nouvelle Porsche 911 RSR-19, qui permet au constructeur allemand de signer son premier succès à Silverstone depuis 2014.

 

Bruni et Lietz ont remarquablement tiré parti de la deuxième heure de course, disputée sur le mouillé, et le duo s’est vu rejoint par ses adversaires alors que la piste allait en s’asséchant, tandis que la deuxième neutralisation sous Safety Car regroupait une nouvelle fois le plateau.

Aston Martin termine troisième à domicile grâce à la Vantage AMR #97 d’Alex Lynn et Maxime Martin. Le Britannique et le Belge ont bénéficié d’une pénalité infligée en fin de course à la Ferrari 488 GTE Evo n°51 de AF Corse, quatrième à l’arrivée.

Leader depuis la pole position, la #51 est contrainte à un arrêt au stand imprévu consécutif à une crevaison. James Calado et Alessandro Pier Guidi effectuent une belle remontée mais sont pénalisés plus tard dans la course.

Pilotée par Davide Rigon et Miguel Molina, la seconde voiture de AF Corse (#71) est en lice pour la victoire jusqu’à la troisième heure. A ce moment, une mésentente avec la Ginetta #6 de Team LNT dans la portion ultrarapide de Becketts met un terme prématuré à la course de la GT au cheval cabré.

La seconde Vantage AMR de Nicki Thiim et Marco Sørensen termine cinquième du classement final.

AF Corse offre la victoire à Ferrari en LMGTE A
En LMGTE Am, AF Corse a compensé une relative déception en LMGTE Pro par une belle victoire de la Ferrari 488 GTE Evo #83.

François Perrodo, Emmanuel Collard et Nicklas Nielsen s’imposent après avoir pris la tête de cette catégorie extrêmement compétitive pendant la dernière heure.

Perrodo et Collard rééditent leur succès de l’année 2016 à Silverstone. Nielsen signe pour sa part sa première victoire, après avoir fait la différence par un dépassement audacieux sur la Porsche de Ben Barker (Gulf Racing) à l’extérieur du virage de Stowe.

La décision s’est faite non seulement grâce au talent de Nielsen, mais aussi par l’expérience de Collard sur piste mouillée, qui assure à l’équipe une victoire confortable malgré un drive-through infligé pour n’avoir pas suffisamment ralenti lors d’un Full Course Yellow.

La Vantage #98 de Paul Dalla Lana, Darren Turner et Ross Gunn (Aston Martin Racing) s’adjuge la deuxième marche du podium devant la Ferrari d’Olivier Beretta, Motoaki Ishikawa et Kei Cozzolino (MR Racing).

Pour sa course à domicile, Gulf Racing semblait bien parti pour finir en dauphin des vainqueurs de la catégorie. Mais dans les toutes dernières minutes de course, sa Porsche a dû rentrer au stand, rétrogradant en quatrième position.

Catherine Vatteoni,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*