24H of Spa: Mercedes-AMG en tête des 7 marques

Mercedes-AMG Team Black Falcon aux commandes © Dick Bogaerts

– 20 voitures séparées par huit dixièmes sur une séance ultra-compétitive.

– Mercedes-AMG Team Black Falcon aux commandes, Porsche le mieux représenté avec six voitures.

– Les pole-positions Silver Cup, Pro-Am et Am Cup attribuées.

– Séance décisive vendredi à 19h05

 

L’équipe Mercedes-AMG Team Black-Falcon s’est adjugée ce soir la pole provisoire lors de la séance de Qualifications des Total 24 Hours of Spa, assurant ainsi sa place parmi les 20 voitures qui disputeront la décisive Super Pole vendredi soir.

L’écurie allemande participera à ces deux tours décisifs parmi les favoris, mais avec bon nombre de concurrents GT3 de classe mondiale qui se sont aussi assurés une place en Super Pole, la bataille s’annonce intense.

Alors que les principaux concurrents devront produire un dernier effort pour sceller leur ordre de départ, les positions de 21 à 72 sur la grille des Total 24 Hours of Spa sont d’ores et déjà définies. Ainsi, les polemen Silver Cup, Pro-Am et Am Cup ont été désignés ce soir, se rapprochant ainsi encore un peu plus du coup d’envoi de la 71ème édition de la course.

Mercedes-AMG Team Black Falcon au sommet, Porsche la mieux représentée en Super Pole
L’équipage Black Falcon #4, composé de Maro Engel, Yelmer Buurman et Luca Stolz, a réalisé une superbe performance pour s’assurer de la pole provisoire, les trois pilotes se classant parmi les cinq premiers de leurs qualifications respectives.

Les champions en titre de la Blancpain GT Series Endurance Cup sont parmi les prétendants les plus affûtés pour triompher dimanche après-midi et ont confirmé ce statut en réalisant des chronos nets quand il le fallait. Buurman s’est montré particulièrement impressionnant, le pilote néerlandais signant un chrono en 2m19.231, le meilleur temps de l’ensemble des Qualifications.

L’équipage Black Falcon sera rejoint par deux autres équipes Mercedes-AMG, bien que ce soit son rival Porsche, qui obtienne la meilleure représentation en Super Pole, avec ses six voitures de la catégorie Pro figurant dans le top 20. Audi sera également présent en force avec quatre voitures, tandis qu’Aston Martin (3 voitures), Ferrari (2 voitures), Lamborghini et Nissan (1 voiture) se joindront à eux.

BMW ne sera pas présent, cependant, la voiture la mieux classée est 31ème, et le vainqueur en titre, Walkenhorst Motorsport, 35ème. Bentley a également manqué de peu son ticket pour la Super Pole avec la Continental GT3 #107 à seulement six millièmes de la Super Pole, tandis que la seule Honda engagée en catégorie Pro se classait 33ème.

Les autres absents importants de la séance de demain soir seront l’Audi Sport Team Sainteloc #25 (22ème), la Lamborghini #63 Grasser Racing (24ème) et la Mercedes-AMG #88 AKKA-ASP (27ème). Néanmoins, gagner en étant hors du Top 20 est un exploit possible sur les Total 24 Hours of Spa.

Pour les qualifiés, la Super Pole aura lieu demain à 19h05. Chaque équipage choisira un seul pilote, qui effectuera deux tours rapides du circuit de 7 km. Ils rouleront en ordre inverse de leurs positions de ce soir, soit la Porsche #20 du GPX Racing en premier et la Mercedes-AMG Black Falcon #4 en dernier, pour conquérir la première place.

Les poles dans les catégories Silver Cup, Pro-Am et Am Cup sont déjà jouées
La structure Attempto Racing engagée en Silver Cup a signé ce soir sa troisième pole consécutive en Endurance Cup lors de la séance de qualification, mais il est possible d’affirmer qu’aucune des deux précédentes n’était aussi significative. L’Audi R8 LMS #55 n’a pas encore de position définitive sur la grille après s’être assurée une place en Super Pole, mais ce sera certainement la gardienne de la catégorie puisqu’elle est la seule Silver Cup à figurer parmi les 20 premiers du classement général.

Cela représente un exploit remarquable de la part de l’équipage, Steijn Schothorst, Pieter Schothorst et Mattia Drudi, qui se sont montrés compétitifs sur chaque séance au milieu des pilotes du général et se classent septièmes au scratch. Drudi s’attaquera à la Super Pole et, après avoir signé le quatrième meilleur temps de sa séance de qualification, espère obtenir un résultat encore meilleur demain.

Ram Racing sera le poleman Pro-Am lorsque la course s’élancera samedi après-midi. L’équipage de la Mercedes-AMG #74 composé de Remon Vos, Darren Burke, Christiaan Frankenhout et Tom Onslow-Cole sera 41ème sur la grille de départ qui compte 72 voitures.

Ce résultat leur permettra de prendre trois places d’avance sur leur concurrent le plus proche en intercalant deux Silver entre les deux. C’est la première pole Pro-Am de la saison pour l’équipe, signée de façon remarquable par Vos, 10ème du classement général de sa séance de qualification.

La Lamborghini #77 Barwell Motorsport sera la principale concurrente de l’Am Cup, en quête d’une deuxième victoire consécutive dans sa catégorie sur les Total 24 Hours of Spa. La voiture se classait au deuxième rang parmi ses adversaires avant la dernière séance alors que la Ferrari #33 du Rinaldi Racing semblait solidement accrochée en tête. Cependant, lorsque Patrick Kujala est monté à bord de la Lamborghini, l’équipage du Barwell s’est retrouvé devant le pilote finlandais. Adrian Amstutz, Leo Machitski et Richard Abra ont effectué de l’excellent travail.

Ils partiront 53ème sur la grille de départ composée de 72 voitures, ce qui établira un nouveau record de l’ère GT lorsque les 24 Heures débuteront samedi à 16h30.

Yelmer Buurman(1er du général, Mercedes-AMG #4 Team Black Falcon): « Le plus difficile a été de réaliser un tour propre. Avec 72 voitures en piste, c’est toujours un défi à relever. L’équipe a fait de l’excellent travail en m’envoyant sur la piste au bon moment, ensuite, il ne restait plus qu’à faire ce que j’aime faire, c’est à dire attaquer aussi fort que possible. L’équipe a fait de l’excellent travail, mais mes coéquipiers aussi. Maro a connu quelques difficultés à cause du drapeau rouge, il a dû tout donner après l’interruption et a tout de même signé un bon temps. La Superpole nécessitera une tactique différente. Si les Qualifications sont décidées par le calcul du temps moyen des trois pilotes, le but est bien de réaliser un bon chrono, mais sans risquer de tout perdre et éventuellement en acceptant de perdre une seconde dans le processus. La Superpole est différente car il faut aller chercher le dernier dixième, il faut pousser à 100% et faire tout ce qui est possible pour tenter de décrocher la pole position. »

Steijn Schothorst(1er Silver Cup, Audi #55 Attempto Racing): « Je pense que nous pouvons vraiment être satisfaits de notre performance. J’ai eu un peu de chance en ayant un tour clair et j’ai pu faire un bon chrono en décrochant la 3ème place après le premier roulage. Cela nous a donné un réel regain de confiance. Mon frère n’a pas été aussi chanceux, il a eu des problèmes dans le trafic, mais il a quand même réussi à faire un bon chrono. Et ensuite, Mattia a fait un tour incroyable en terminant P4 de sa séance. Même si nous sommes déjà certains de la pole position en Silver Cup, nous allons certainement essayer de nous qualifier aussi haut que possible sur la grille de départ globale. »

Leo Machitski(1er Am Cup, Lamborghini #77 Barwell Motorsport): « Nous avons compris que nous avions la pole seulement en passant sous le drapeau à damier. Nous devions vraiment reprendre beaucoup de temps sur la Q4, je pense qu’il fallait environ 1,2 seconde. Les Qualifications sur la base de la moyenne sont une bonne chose, car aucune voiture de la Am Cup ne se trouve à une position qu’elle ne doit pas occuper, comme nous l’avions connu par le passé. Mais avec autant de voitures en piste, il est très difficile de trouver de la place. On ne dispose en réalité que de deux tours pour réaliser un chrono et il faut avoir un peu de chance pour trouver le créneau qui permettra de le faire. Peu importe qu’il s’agisse de 60 ou 70 voitures en piste, c’est encore trop ! Je pense que nous avons un très bon équipage, le même que l’an dernier, l’équipe est très solide, mais beaucoup de choses doivent coller. Ceux qui ont roulé à Spa savent qu’avoir la voiture la plus rapide n’est pas suffisant, on peut toujours abandonner à dix minutes de l’arrivée. »

Tom Onslow-Cole(1er Pro-Am Cup, Mercedes-AMG #74 Ram Racing): « Dans notre catégorie, il faut être aussi fort que le maillon le plus faible. Aujourd’hui, nous n’avions aucun maillon faible. Ce fut une performance d’équipe incroyable, et le mérite en revient à Remon Vos. C’est son projet, nous sommes là pour lui aujourd’hui et il a fait un travail incroyable. Il a réussi à se battre aux avant-postes dans son groupe et nous avons réussi à faire de même dans le nôtre. Alors que la voiture se situera aux alentours de la quarantième place sur la grille de départ, s’accrocher sera la clé. Au début, cette tâche reposera probablement sur mes épaules, mais j’aime ça. C’est pourquoi
nous faisons de la course automobile. Avec autant de voitures sur la grille, Spa a quelque chose de très spécial. »

Adelheid Terryn,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*