GT4: Constrastes pour Street-Art Racing au Paul Ricard

© DR

Avec une quatrième place au général pour Darras-Vandenbalck et une deuxième position en AM Cup pour Seyler-Bachmann le samedi, l’équipe Street-Art Racing a vécu une très belle première journée sur le Circuit Paul Ricard. Hélas, la Course 2 de la GT4 European Series a moins souri aux Aston Martin Vantage de la formation belge.

 

Faut-il regarder la bouteille à moitié pleine ou à moitié vide ? Sur le Circuit Paul Ricard, où se déroulait la troisième épreuve de la GT4 European Series, l’équipe Street-Art Racing a eu l’occasion de se poser la question. Samedi, la formation dirigée par Albert Bloem et Damien Hellebuyck a livré une très belle prestation globale avec la 4ème place au classement général de l’Aston Martin Vantage #007 de Julien Darras et Jamie Vandenbalck, mais aussi la médaille d’argent dans la AM Cup pour la #17 de Pascal Bachmann et Clément Seyler.

Dimanche, la réussite n’était pas du côté de la formation belge. Alors que le duo Vandenbalck-Darras terminait à la porte des points dans la Silver Cup, la paire Seyler-Bachmann était victime d’une double crevaison et devait se contenter d’une décevante 6ème place en AM Cup.

« C’est bien la preuve que, en sport automobile, rien n’est jamais acquis », philosophaient Albert Bloem et Damien Hellebuyck quelques minutes après l’arrivée. « Avec notre équipage de pointe, nous avons manqué notre qualification pour la deuxième course et on sait à quel point il est difficile de remonter dans un peloton aussi compétitif. La première course a prouvé que nous nous rapprochons du podium général, mais nous voudrions pouvoir le faire sur l’ensemble du week-end. Malgré son manque d’expérience, Clément – le benjamin de notre équipe – a affiché une belle progression. Il a encore beaucoup à apprendre, mais il évolue clairement dans la bonne direction. »

Douzième de sa séance qualificative, Julien Darras n’était pas vraiment satisfait samedi. Mais le jeune Français de 21 ans et son équipier Jamie Vandenbalck ont livré une très belle prestation. « Je savais après la qualif que nous avions le potentiel pour faire mieux »,expliquait-il. « Je suis bien remonté en début de course et la stratégie était parfaite. En terminant au 4ème rang, on se rapproche du podium ! Pour la course 2, nous partions de la 26ème place et nous terminons 14ème au général, 11ème de la Silver Cup. »

Pour son équipier belge, la quatrième place de la première course était une bonne surprise. « C’était en effet mieux que prévu et j’en suis très heureux »,avoue Jamie. « Malheureusement, j’ai perdu quelques places après le départ de la Course 2 et je voulais surtout éviter les contacts. Le résultat final est plus décevant. À Misano, il faudra mieux réussir notre qualification. »

Seyler et Bachmann, toujours leader en AM Cup
Sur la #17 engagée dans la AM Cup aussi on gardera un meilleur souvenir de la première journée que de la deuxième. « Je n’étais pas très content de mon début de course samedi »,avoue pourtant le gentleman suisse Pascal Bachmann. « Je me suis fait avoir au départ et je n’ai pas réussi à remonter comme je le voulais. Bravo à Clément, qui a par contre livré une très belle prestation pour aller chercher le podium. »

Après la pénalité d’un adversaire, c’est à la deuxième place que le duo se classait. Le lendemain, Clément se battait pour la tête de la catégorie avant d’être victime d’une double crevaison. « La course venait d’être neutralisée suite à un accident dans le dernier virage et je pense que j’ai roulé sur des débris »,explique le Luxembourgeois de 19 ans. « J’avoue que je ne savais pas du tout comment gérer la voiture dans ces conditions, mais j’ai pu la ramener au stand et on termine tout de même 6ème de notre classe, ce qui nous permet de marquer quelques points et de rester en tête du championnat. Plus que tout, j’ai l’impression d’avoir encore énormément appris ce week-end et ce fut très constructif. Vivement la prochaine course à Misano. »

C’est en effet sur les bords de la Mer Adriatique, les 29 et 30 juin, que la GT4 European Series entamera la deuxième moitié de son championnat.

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*