GT4 Pau Soheil Ayari: L’Alpine #9 dans le bon rythme

© Romain Perchicot

Meeting GT aussi animé que pluvieux dans les rues de Pau ce week-end ! Rien d’étonnant avec 40 GT réparties tant bien que mal sur un tracé de 2,7 km. !

 

Pour le binôme Soheil Ayari-Bruno Hernandez, pilotes de l’Alpine A110 du Team CMR, le meeting commençait des essais libres menés où Soheil tenait le haut de l’affiche avant de passer le volant à son équipier.

Bruno Hernandez ne parvenait pas à trouver la recette dans les rues encombrées de Pau lors des qualifications et prenait la 33ème place de la grille de la Course 1 (samedi 18 mai). Chaussé de pneus slick, il réalisait un relais intelligent en évitant les pièges d’une piste humide.

Au changement de pilote, l’équipe décidait un coup de poker en ne montant pas les pneus pluie (et gagner ainsi 2 minutes), avec l’espoir que la météo n’empire pas. Un pari audacieux qui permettait de remonter en 17e place, mais qui s’avérait plus tard être le mauvais choix tant les averses augmentaient en fin de course.

En délicatesse sur une piste détrempée à dix minutes de la fin, Soheil Ayari et son team décidaient d’abandonner plutôt que de changer de pneus et retomber en queue de peloton.

Soheil se qualifiait 4ème pour la course du dimanche et parvenait à gagner une place au prix d’un départ idéal, mais un énorme crash en milieu de peloton impliquait près d’une dizaine de concurrents et imposait la sortie du drapeau rouge. Au second départ, le Savoyard gardait sa position et maintenait un écart de 5 secondes sur la tête de course au changement de pilote.

Moins gêné que les autres par les embouteillages de la voie des stands, Bruno Hernandez ressortait en tête puis devait laisser sa place de leader sous la pression de ses adversaires. Alors qu’il tenait une belle 4e place et prenait un tour à une Mercedes, celle-ci se loupait au freinage de la Gare et tapait violemment l’Alpine A110, contrainte d’abandonner.

« Un résultat blanc et malheureusement encore beaucoup de travail pour le Team CMR après un accident stupide en Course 2. Néanmoins l’auto était performante et nous avons enfin trouvé de bons réglages avec les Pirelli » a conclu Soheil.

Prochaine épreuve Lédenon du 5 au 7 juillet.

Sassan Ayari,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*