Andros Super Besse/DA Racing: Balle de match

'JB' Dubourg © Bernard Bakalian

Après les Alpes et les Pyrénées, c’est au tour du Massif Central et de la station de Super Besse d’accueillir les acteurs du Trophée Andros. L’étape auvergnate s’annonce comme décisive pour Jean-Baptiste Dubourg en route vers une quatrième couronne consécutive sur la glace. En Elite, Emmanuel Moinel retrouve une piste qu’il apprécie particulièrement et il ne cache pas ses ambitions.

Local de l’étape, Thierry Joncoux ne pouvait faire l’impasse sur l’étape de Super-Besse, il sera au départ en Elite Pro avec la Renault Captur #9 du DA Racing.

Vainqueur en Andorre, à Serre-Chevalier et à Lans-en-Vercors, Jean-Baptiste Dubourg est le meilleur performer de l’hiver avant d’arriver à Super-Besse. Le leader du Trophée Andros 2019 sait qu’il doit continuer sur le même rythme pour valider définitivement sa quatrième étoile. Avec deux courses au programme ce week-end, le dernier rendez-vous pour la quête du titre s’annonce âprement disputé. En totale confiance au volant de la Renault Captur #1, le pilote du DA Racing a l’intention de frapper fort dès les premiers essais pour confirmer son statut de favori. Habitué à jouer le titre lors du dernier meeting de l’hiver, le Girondin sait que ses rivaux n’ont pas le droit à l’erreur, une pression supplémentaire pour les poursuivants de ‘JB’.

La dernière étape du Trophée Andros est également décisive pour Emmanuel Moinel qui peut encore gagner de précieuses places au classement final de la catégorie Elite. Présent à cinq reprises dans le Top 5 cet hiver avec deux podiums à la clé, le pilote Aerokart a bien l’intention d’affiner ses statistiques sur le circuit de Super-Besse. Auteur d’un week-end complet à Lans-en-Vercors, ‘Manu’ sait qu’il est en mesure de se battre parmi les plus rapides, de quoi le mettre en confiance au moment de se présenter sur la grille de départ auvergnate.

Habitué aux joutes verglacées du Trophée Andros pour avoir piloté de nombreuses Silhouettes Glace différentes, Thierry Joncoux ne pouvait pas faire l’impasse sur l’étape de Super Besse. Muni de nombreuses cordes à son arc avec son expérience en circuit, sur la glace ou en course de côte comme le Mont-Dore, Thierry va retrouver ce week-end l’ambiance du Trophée Andros. Au volant d’une des voitures les plus efficaces de l’hiver, le pilote auvergnat a bien l’intention de se faire plaisir tout en visant une bonne place sur les deux courses programmées ce week-end.

Ce qu’ils en pensent
Jean-Baptiste Dubourg : « Je me souviens encore de janvier 2016 lorsque j’ai décroché mon premier titre sur le Trophée Andros pour quelques millièmes de seconde face à Franck Lagorce lors de la dernière manche de la saison. Certes, je compte une légère avance sur mes adversaires, mais je n’ai pas l’intention de miser sur une éventuelle erreur de leur part, je vais attaquer dès les premiers mètres ! Super Besse est une course que j’ai déjà remportée et je suis monté sur le podium lors des deux dernières éditions. C’est un circuit qui demande beaucoup de patience et de calme pour être performant. »

Emmanuel Moinel : « J’ai toujours apprécié rouler à Super-Besse avec une partie centrale particulièrement technique, c’est un vrai challenge de bien négocier ce passage. Cette année, nous avons la chance d’avoir deux courses au programme avec une séance d’essai programmée vendredi soir. Il va être très important de se caler rapidement, car avec deux courses, la journée de samedi va être intense. »

Thierry Joncoux : « A l’exception de l’hiver dernier où j’avais la jambe dans le plâtre, j’ai toujours pris le départ de l’épreuve de Super-Besse depuis 2009. La priorité est surtout de mettre en avant les couleurs de mon entreprise, Allier TP, avec les voitures les plus efficaces. Dans ce contexte, le DA Racing est aujourd’hui la référence sur le Trophée Andros. L’équipe de Dominique Dubourg a une approche très professionnelle, les résultats le confirment puisque le DA Racing occupe la tête du Trophée Andros avec ‘JB’ après l’avoir remporté ces trois dernières années. C’est très agréable de pouvoir évoluer dans cet univers, cela vous tire vers le haut. C’est également l’occasion pour moi de travailler avec Marcel Tarrès, comme ce fut le cas il y a quelques années. »

Classement général du Trophée Andros
Elitre pro : 1. J.-B. Dubourg, 538 points – 2. A. Panis, 515 pts – 3. F. Lagorce, 477 pts…
Elite : 1. D. Boccolacci, 533 points – 2. L. Gervoson, 494 pts – 3. S. Pussier, 468 pts… 6. E. Moinel, 444 pts…

Manu Naud,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*