Dakar: Emanuel Gyenes à l’image de Olivier Pain !

Le Roumain Emanuel Geynes

Déjà vainqueur à deux reprises de la catégorie Marathon, Emanuel Gyenes participe cette année à son neuvième Dakar. Considéré comme l’un des meilleurs privés du rallye, le pilote roumain a choisi cette année de s’aligner dans la classe Original by Motul comme le fit en 2016 Olivier Pain (absent sur cette édition) afin de retrouver l’esprit des Dakar d’antan.

 

« Je rêvais depuis longtemps de tenter ma chance en malle moto », explique le pilote roumain qui n’a pas connu les parcours africains. « Retrouver l’esprit des premiers Dakar disputés en Afrique, ça me tentait beaucoup, et la configuration de cette édition 2018 m’a décidé à franchir le pas. Avec seulement une dizaine de jours de course et 5000 km à parcourir, c’était le bon moment de tenter ma chance sans assistance. »

Au-delà d’une épreuve plus courte que les années précédentes, le pilote KTM de 34 ans estime que le Pérou sera pour lui plus clément que la Bolivie. « Nous n’aurons ni froid, ni pluie, ni boue… L’entretien de la moto devrait être plus aisé et les conditions plus faciles. »

Même si la Roumanie ne compte aucun désert, Emanuel Gyenes ne semble pas redouter le sable. « C’est vrai que chez moi il n’y a que des montagnes, mais les dunes du Pérou me plaisent bien. » Décidé à remporter la catégorie Original by Motul, le pilote de Satu Mare s’est préparé en conséquence. « Moi qui ai toujours eu un mécanicien à mes côtés, je me suis entraîné cette année à faire ma mécanique tout seul pour préparer ma moto. Avec une machine toute neuve, j’espère tenir une bonne cadence. Je vais quand même attaquer les trois premiers jours sans trop forcer, on verra ensuite comment gérer la course. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*