Nicolas Fuchs: « J’aime le Dakar et j’aime cette pression »

Nicolas Fusch © DR

Après avoir approché le Top 10 lors de sa première participation (12ème) puis s’y être invité jusqu’à deux jours de l’arrivée l’an passé, Nicolas Fuchs entend bien briller au contact des tout meilleurs pour sa troisième participation. Sur cette édition 100 % péruvienne, le porte-drapeau du pays endosse une responsabilité qui le stimule.

 

« C’est un Dakar très spécial pour moi, je vais rouler devant mes amis, ma famille, mon peuple. L’année dernière c’était frustrant, parce que sur le Dakar j’étais 8ème à deux jours de l’arrivée lorsque j’ai abandonné. Ensuite l’année n’a pas été géniale, parce que je suis allé sur la Baja Inka et j’ai cassé ma voiture. Mais maintenant c’est une nouvelle année, j’ai une nouvelle voiture et je suis prêt à me battre. Je vais essayer d’être dans le Top 10, je pense que c’est possible. Il faut que j’y aille prudemment et que je revienne à Lima, c’est la meilleure option pour y arriver. Il y a beaucoup de pression autour de moi, mais elle est plutôt bonne. J’aime le Dakar et j’aime cette pression. C’est complètement fou ce rallye, c’est vraiment très dur alors je vais y aller pas à pas. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*