DPPI : La photo de la semaine #34

© DPPI

La manche initiale de la Formula E, saison 2018/19, s’annonçait passionnante et croustillante à suivre pour bien des raisons. Pêle-mêle, citons une première course en Arabie Saoudite, l’arrivée de nouveaux constructeurs comme Nissan ou BMW ou une nouvelle voiture au look très futuriste et des courses sans changement de monoplace grâce à des batteries à l’autonomie prolongée.

Au final, tout cela ne déstabilisait en rien le portugais Antonio Da Costa qui remportait la course tout en offrant à BMW ses premiers lauriers dans la discipline. Pour une première, c’était une première…
 
Dans sa joie, au moment de s’extraire de sa voiture, Antonio nous gratifiait d’un saut digne d’un Yamakasi. Armé de mon 70-200 mm, j’espérais ce moment où le pilote lève les bras et salue la foule ; mais je ne m’attendais pas à ce que Antonio s’envole de cette manière. Mon réflexe a payé, l’autofocus a parfaitement suivi l’action et…. personne n’est passé devant l’objectif au moment du déclenchement. Comme ont dit dans le métier : « des fois ça veut sourire, des fois pas ! » Moralité : il faut savoir prendre des risques mais être aussi un peu chanceux…
 
Jean-Michel Le Meur

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*