Trophée Andros : Rentrée des glaces à Val Thorens !

Ouverture du Trophée Andros à Val Thorens

Le circuit Alain Prost de Val Thorens est prêt à accueillir la 1ère manche du Trophée Andros 2019, dès aujourd’hui. L’équipe de Val Thorens a mis tout en œuvre pour que le circuit et la piste glacée soient parfaits : les murs de neige sont en place, le spectacle peut commencer. Les pilotes sont chauds comme la braise…

 

Les forces en présence
Le DA Racing prêts vers un 4ème titre ?
Jean-Baptiste Dubourg, triple tenant du titre, s’engage à nouveau sur le Trophée Andros avec le team familial, le DA Racing, et arrive avec l’ambition ferme de coiffer une 4ème couronne.
‘JB’ Dubourg reprend le volant de sa Renault Captur #1 et sera accompagné de la Renault Captur #9 d’Emmanuel Moinel qui, lui, évoluera dans la catégorie Elite.
A suivre le challenge des silhouettes 100% électriques face à Jean-Baptiste Dubourg, référence actuelle du Trophée Andros, fort de 3 titres et 14 victoires.

Jean-Baptiste Dubourg : « C’est toujours avec un réel plaisir que je retrouve le Trophée Andros, mes ambitions sont claires, je vise un quatrième titre sur le Trophée Andros. J’ai la chance de repartir avec la même équipe, nous nous connaissons très bien et c’est un réel avantage lors des prises de décisions. Après avoir eu le privilège de remporter la première course électrique à Val-Thorens en décembre 2009, je salue l’initiative de Max Mamers et du Trophée Andros d’être dans l’air du temps en organisant la première course au monde qui oppose les voitures thermiques et électriques. Je suis vraiment impatient de me battre face aux voitures Andros électriques avec ma Renault Captur Silhouette. Le charme du Trophée Andros est la remise en question permanente avec une piste en constante évolution. Les courses ne sont jamais les mêmes et demandent une stratégie parfaite pour s’imposer. »

Emmanuel Moinel : « J’ai hâte de retrouver le DA Racing et le baquet de la Renault Captur. J’ai franchi un gros step l’an passé et il faut continuer dans ce sens en travaillant notamment sur la régularité. Au volant, j’ai tendance à me focaliser sur mes erreurs, ce n’est pas la bonne méthode. Il faut vite les oublier et reproduire ce que l’on fait de mieux au volant. A l’inverse de mes adversaires, je n’ai pas roulé cette année, si ce n’est une course promotionnelle face à Travis Pastrana. Quoi qu’il en soit j’ai envie de me battre pour les premières places en Elite cet hiver. »

Comtoyou : N. Berthon, L. Gervoson, O. Panis & L. Daziano !
Pour sa 2ème saison sur le Trophée Andros, le team COMTOYOU fait les choses en grand ! Il engage 2 Audi A1 Quattro :
#3 Nathanael Berthon vise une victoire dans la catégorie pro (3ème place en 2018, déjà détenteur d’un titre en Enedis Trophée Andros Electrique 2015 et d’un titre en catégorie Elite en 2017). Il sera accompagné de Louis Gervoson en Elite, qui aura aussi en ligne de mire la plus haute marche du podium (vice champion Elite 2018).
#8 Olivier Panis (12 victoires d’étape) fera son grand retour sur la glace en Elite Pro, associé à Lionel Daziano en Elite (vainqueur Elite 2015).
A noter que, Olivier croisera le fer avec son fils, Aurélien, également engagé en catégorie Pro au volant de la PLASTIC’UP 100% électrique.

 

Les BMW M2 du team CMR de retour sur la piste glacée !
Le team CMR (Classic & Modern Racing) sera de retour pour la 3ème année consécutive et engagera ses 2 BMW M2.
A bord de la voiture #6, on retrouvera Gérald Fontanel dans la catégorie Elite Pro, secondé de son habituel partenaire, Joël Lopez.
Sur la voiture #7 du team, Eddy Benezet passe dans la catégorie pro (après avoir remporté 2 fois le titre dans la catégorie Elite en 2016 et 2018) et Dorian Boccolacci débutera dans la catégorie thermique (2 courses en Enedis Trophée Andros Electrique en 2018, dont 1 victoire).

 

 

Le Team SAINTELOC est au complet !
Déjà engagé cet hiver avec la voiture #4 d’Olivier Pernaut et Margot Laffite et la voiture électrique #31 d’Aurélien Panis (la Plastic’Up), le team SAINTELOC complète son écurie avec le duo Didier Thoral et Philippe Bansard qui seront au volant de la Mazda3 #5.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*