WEC Shanghai Essais Libres 1 & 2: Toyota tient le bon bout !

© DR

Essais libres 1 : Buemi avec Toyota, premiers leaders
Les principales informations de la première séance d’essais libres des 6 Heures de Shanghai, cinquième manche de la Super Saison 2018-2019 du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC).

 

– Ce matin, les deux prototypes LMP1 hybrides de Toyota Gazoo Racing signent leurs chronos en fin de séance pour s’adjuger les deux premières places, à l’issue des premiers essais libres qui se sont déroulés sur piste mouillée.
– Sébastien Buemi (Toyota #8) réalise un temps de 1’54 »768, devançant son compagnon d’écurie José Maria Lopez (#7) de 1″586.
– Jenson Button a pointé en tête au volant de la BR1-AER #11 (SMP Racing), après avoir signé un chrono de 2’00 »369 sur piste humide.
– Deux prototypes non hybrides ont tout d’abord été les plus rapides : Neel Jani (#1, Rebellion Racing) s’est hissé en deuxième position, à deux dixièmes de Button.
– La piste s’asséchant, les temps commencent à descendre en fin de séance, notamment avec la troisième performance de Matevos Isaakyan et de sa BR1 #17 (1’58 »880).
– Au volant de la Enso CLM P1/01-Nismo de ByKolles Racing, Tom Dillmann brille dans cette séance qui n’a pas manqué de surprises, avec le quatrième chrono.
– Rebellion Racing termine finalement cinquième et sixième, avec dans l’ordre la R13 #3 et la #1.
– BMW Team MTEK termine en tête de la catégorie LMGTE Pro grâce à Martin Tomczyk (2’09 »830).
– Cette catégorie a d’abord été menée par Porsche devant Aston Martin. Gianmaria Bruni (Porsche 911 RSR #91) a longtemps détenu le meilleur chrono de cette première séance.
– Pour sa première visite sur le Shanghai International Circuit, le Belge Maxime Martin est troisième (2’12 »568).
– En LMP2, Jazeman Jaafar se montre le plus rapide, avec un temps de 2’02 »923 réalisé dans les toutes dernières minutes.
– A six dixièmes de Jaafar, Nyck de Vries (Racing Team Nederland) est deuxième.
– Troisième, Loïc Duval réalise le meilleur chrono avec l’ORECA de TDS Racing.
– En LMGTE Am, la meilleure performance semblait devoir revenir à Matt Campbell et sa Porsche 911 RSR #77 (Dempsey Proton Racing).
– Mais c’est finalement l’Aston Martin de Charlie Eastwood (TF Sport) qui s’adjuge le meilleur temps, en 2’13 »201.
– L’autre Aston Martin engagée (#98, Aston Martin Racing) est troisième. Après leur succès en 2016 puis 2017, Pedro Lamy, Paul Dalla Lana et Mathias Lauda visent une troisième victoire consécutive.

Essais libres 2 : Toyota toujours en tête grâce à Lopez, Ferrari nouveau leader en LMGTE Pro
Les principales informations de la deuxième séance d’essais libres des 6 Heures de Shanghai, cinquième manche de la Super Saison 2018-2019 du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC).

– José Maria Lopez (Toyota Gazoo Racing) signe le tour le plus rapide en fin de séance au volant de la TS050 HYBRID #7.
– En 2’02 »259, le champion argentin devance de 0″245 secondes l’autre TS050 HYBRID (#8) dans les tout derniers instants de ces 90 minutes d’essais libres.
– Kazuki Nakajima est donc deuxième.
– Jusqu’à la performance de Lopez, le pilote japonais a détenu le temps de référence pendant la majorité de cette deuxième séance, avec une marge infime de 0″169 sur la Rebellion R13-Gibson #3.
– Le troisième meilleur chrono est à mettre au crédit de Thomas Laurent. Rebellion Racing a montré un bon rythme sur le mouillé.
– L’écurie suisse occupe également la quatrième place, avec la R13 #1 d’André Lotterer.
– Les BR1-AER de SMP Racing occupent les cinquième et sixième places, avec dans l’ordre la #11 et la #17.
– En LMGTE Pro, le Champion du Monde FIA des Pilotes GT en titre James Calado (AF Corse) donne le ton au volant de la Ferrari 488 GTE Evo #51, en 2’14 »315.
– Une brève excursion hors piste de Calado au virage 2 provoque toutefois une neutralisation ‘Full Course Yellow’.
– BMW Team MTEK confirme son excellente tenue sur piste mouillée, avec le deuxième temps d’Antonio Felix da Costa sur la M8 GTE #82 (2’14 »964).
– Avec le troisième chrono pour de l’Aston Martin de Maxime Martin (2’14 »983), trois constructeurs différents occupent le top 3 de la catégorie LMGTE Pro.
– Jazeman Jaafar reste le plus rapide de la catégorie LMP2. Dans le dernier tour de cette deuxième séance, le Malaisien signe un temps de 2’10 »869 au volant de l’ORECA #37 de Jackie Chan DC Racing.
– En 2’10 »896, André Negrao (Signatech Alpine Matmut) est deuxième.
– Matthieu Vaxivière est troisième, après avoir provoqué un deuxième Full Course Yellow, suite à la perte d’une roue sur son ORECA #28 (TDS Racing).
– En LMGTE Am, Giancarlo Fisichella (Spirit of Race) est au sommet de la hiérarchie, avec un chrono de 2’16 »835 sur la Ferrari 488 GTE #54.
– A 0″043 de la performance de Fisichella, Matt Griffin offre un doublé à la marque au cheval cabré, au volant de l’autre 488 GTE de Clearwater Racing.
– Gulf Racing est troisième. Malgré un contact avec l’Aston Martin #98, huitième de la catégorie, Ben Barker réussit à signer un temps de 2’17 »779.

Catherine Vatteoni,   

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*