GT4 France: Premières pour Ibanez et Pla à Barcelone

Les qualifs à Barcelone © Dirck Bogaerts

Sur le Circuit de Barcelona-Catalunya, Lluc Ibanez (Ginetta G55 / NM Racing Team) et Jim Pla (Mercedes AMG GT4 / AKKA-ASP Team) ont signé leurs premières poles positions de la saison en Championnat de France FFSA GT. L’Espagnol s’élancera devant Olivier Pernaut (Audi R8 LMS / Orhès Racing) et Olivier Gomez (Maserati GranTurismo / GP 34 by Gemo Motorsporrt) pour la première course du week-end demain tandis que Jim Pla mènera le peloton avant l’extinction des feux dimanche.

 

our cette excursion hors des frontières de l’Hexagone, les concurrents du Championnat de France FFSA GT se sont frottés à un vendredi chargé puisque les deux séances d’essais libres et les qualifications sont au programme.

Le matin, l’Audi R8 LMS #42 confiée à Fabien Michal et Grégory Guilvert prend rapidement l’initiative en 1’55’’232. Malgré leurs efforts, Steven Palette / Michaël Blanchemain (Porsche Cayman / IMSA Performance) terminent à trois centièmes de seconde derrière. Olivier Jouffret / Éric Trémoulet (Porsche Cayman / Vic’Team) complètent le trio de tête devant le premier équipage Am, Manel Cerqueda / Daniel Diaz-Varela (Audi R8 LMS / Baporo Motorsport).

Le temps de référence de l’Audi du Saintéloc Racing reste invaincu à l’issue d’une deuxième session marquée par plusieurs drapeaux rouges. Olivier et Arnaud Gomez en profitent alors pour placer leur Maserati GranTurismo aux commandes en 1’55’’661 devant la n°42. Derrière, Anthony Beltoise / Olivier Esteves (Audi R8 LMS / Saintéloc Racing), Olivier Pernaut / Philippe Marie et Lluc Ibanez / Xavier Lloveras bouclent le top cinq dans cet ordre.

Q1 – Ibanez maître en son pays
En fin de journée, les pilotes s’attaquaient à la première séance de qualifications. La première salve de tours lancés donne l’avantage à Laurent Hurgon (BMW M4 / BMW Team France) en 1’56’’049, mais celui-ci est rapidement détrôné par Olivier Pernaut.

Si les tête-à-queue de Gilles Vannelet (Porsche Cayman / CD Sport) et d’Alexandre Bardinon (Mercedes AMG GT4 / M Racing – YMR) sont sans conséquence, celui de Christophe Hamon (Audi R8 LMS / Saintéloc Racing) provoque l’apparition du drapeau rouge afin de dégager sa voiture du bac à graviers.

Les concurrents reprennent la piste alors qu’il reste onze minutes au chronomètre. Si le classement évolue peu dans un premier temps, Olivier Gomez lance le sprint final à six minutes du drapeau à damier avec un effort bouclé en 1’55’’705.

Dans la foulée, l’Espagnol Lluc Ibanez lui ravit les commandes en 1’55’’438, un temps suffisant pour lui offrir la pole position à domicile dès sa première qualification en GT4 ! Ressorti plus tard des stands que ses adversaires, Olivier Pernaut revient au deuxième rang en toute fin de séance pour devancer Olivier Gomez, Laurent Hurgon, Douglas Lundberg (Ginetta G55 / Speed Car), Olivier Jouffret et Pierre Sancinéna (Alpine A110 / CMR). Malgré sa péripétie, Christophe Hamon se classe finalement huitième devant Fabien Michal et Robert Consani (Ginetta G55 / Speed Car).

Q2 – Première pole de l’année pour Jim Pla
Dans la seconde session, Éric Trémoulet (Porsche Cayman / Vic’Team) est le premier à se porter aux avant-postes en 1’56’’416, mais Romain Monti (BMW M4 / 3Y Technology) et Nelson Lukes (Ginetta G55 / K-Works Racing) le délogent rapidement pour se relayer en tête.

À mi-séance, le pilote Am Christopher Capello (Ginetta G55 / CMR) continue de faire descendre les temps, mais son règne est de courte durée puisque Jim Pla (Mercedes AMG GT4 / AKKA-ASP Team) est le premier à rentrer dans la minute cinquante-quatre, juste avant l’irruption du drapeau rouge causé par un accrochage entre Nelson Lukes et Soheil Ayari (Alpine A110 / CMR).

Le classement évolue peu à la reprise, Tugdual Rabreau (Mercedes AMG GT4 / M Racing – YMR) étant piégé à son tour. Les concurrents repartent une dernière fois à l’assaut du chronomètre à quatre minutes de la fin, mais Jim Pla conserve la pole position en 1’54’’875 devant Christopher Cappello et Xavier Lloveras.

Derrière le tiercé de tête, on retrouve Romain Monti, Grégory Guilvert, Nelson Lukes et Éric Trémoulet. Matthew George (Aston Martin Vantage / Generation AMR Super Racing) se classe huitième, suivi par Soheil Ayari et Anthony Beltoise. Leader du championnat, Benjamin Lariche (Ginetta G55 / Speed Car) prend la treizième place.

Ce samedi, la première course du weekend débutera à 12h40. Le départ de la deuxième course sera donné dimanche à 13h10.

Ils ont dit
Lluc Ibanez (Ginetta G55 / NM Racing Team) : « Cette pole me comble de joie. J’y croyais à peine quand l’équipe m’a dit ‘P1’ à la radio, mais nous avons été rapides tout au long de la journée. Ce sera difficile de conserver la première place face à la puissance des Mercedes et des Audi en ligne droite, mais je pense que Xavier et moi avons toutes nos chances pour jouer la victoire. »

Olivier Pernaut (Audi R8 LMS / Orhès Racing) : « Je suis content de cette pole en Am pour ma première à Barcelone. C’était un vendredi assez dense et j’aurais préféré avoir le temps d’analyser les données dans la soirée, comme d’habitude. Néanmoins, le résultat est à la hauteur de nos efforts et mon objectif demain sera de prendre la tête au premier virage. Nous verrons comment la course se décante ensuite ! »

Jim Pla (Mercedes AMG GT4 / AKKA-ASP Team) : « Depuis le début de l’année, nous étions proches de la pole avec une deuxième place à Nogaro et une troisième position à Dijon. Aujourd’hui, la voiture a été parfaite et j’ai pu signer ce temps dès que mon premier tour clair. Il fallait tout donner d’entrée, car je savais qu’un drapeau rouge pouvait arriver à tout moment. J’espère que nous connaîtrons une bonne course demain et que nous parviendrons à concrétiser cette pole dimanche. »

Christopher Cappello (Ginetta G55 / CMR) : « Ce résultat est une grosse surprise. Je n’avais jamais roulé à Barcelone et les deux séances d’essais étaient assez décousues. Visiblement, mes heures au simulateur ont porté leurs fruits et c’est vraiment génial de signer la pole dans ma catégorie dès ma troisième apparition en GT4. J’avais un peu de mal à y croire en voyant le temps… Et cela va être étrange de partir en première ligne, mais ce ne sera que de l’expérience et du plaisir à prendre ! »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*