Rallycross: Avec Franck Tiné, Directeur sportif du Loeb Racing

Grégoire Demoustier à Lohéac

Grégoire Demoustier (Pilote Sébastien Loeb Racing) : « Globalement c’était un très beau week-end ! En terme de performance, je pense que nous n’avons jamais été aussi bien. Dès les essais libres, nous avons réussi à être dans le coup ce qui n’avait pas toujours été le cas jusqu’à présent. On a bien travaillé sur la voiture et j’ai compris pas mal de choses en ce qui concerne mon pilotage.

On poursuit donc notre progression et on a même fait un gros bond en avant. Plus ça va, et plus nous sommes proches des demi-finales donc c’est très positif. Dans l’ensemble, toute l’équipe est satisfaite et je le suis aussi. Il me tarde déjà d’être à nouveau installé au volant de la voiture avec tous les réglages que nous avons trouvé ce week-end. Comme lors de chaque chronique, je vous présente un membre de l’équipe et cette fois-ci, c’est au tour de Franck Tiné notre Directeur Sportif. Il arrive à bien gérer le côté sportif et organisationnel mais aussi l’aspect humain de l’équipe. C’est une de nos forces car tout le monde s’entend bien au sein du team, et il n’y est pas étranger ! Franck sait être très sérieux et rigoureux quand il le faut, mais il n’est pas non plus le dernier pour de franches parties de rigolades lorsque c’est le moment de décompresser. C’est un réel plaisir de travailler avec lui. Je pense qu’en début de saison il y avait énormément de choses compliquées à mettre en place et je n’aurais pas aimé être à sa place, mais tout fonctionne très bien et c’est le véritable chef d’orchestre de l’équipe. »  

La chronique
Franck Tiné (Directeur Sportif du Sébastien Loeb Racing) : « Pour me présenter simplement, je suis le directeur sportif de l’équipe. Globalement, je dois m’assurer que l’on respecte les règlements, je dois assurer la cadence du week-end et faire en sorte que tout se passe bien au niveau de l’équipe et du pilote. Je peux également aller en direction de course si besoin car je suis le représentant officiel du Sébastien Loeb Racing auprès de la FIA et des organisateurs. Je travaille en partenariat et en symbiose avec l’ingénieur afin d’établir ensemble l’organisation nécessaire pour que le week-end se déroule sans accroc. »

« Voici un récit de ma ‘semaine-type’ lors d’une manche du Championnat du Monde de Rallycross, avec quelques spécificités rencontrées pour la manche française de Lohéac :

« Pour cette épreuve, tout a commencé par un casse-tête logistique car les voitures arrivaient du Canada et il a donc fallu s’assurer que l’on ait le moyen le plus efficace et rapide de rapatrier le matériel afin de pouvoir effectuer les révisions nécessaires avant d’aborder la course de Lohéac, et d’y ajouter un test préalable.

« En général, le lundi, j’affine tous les derniers détails de ce que va être notre week-end en terme de timing avec toutes les dernières informations que l’on reçoit du promoteur. On travaille aussi par exemple avec le traiteur pour de caler les horaires des repas et les quantités afin de recevoir au mieux nos invités (partenaires, entourage du pilote) tout en assurant un fonctionnement fluide de l’équipe technique en fonction de leurs contraintes.

« Je suis exceptionnellement parti mardi pour préparer la séance d’essai que nous avons faite le lendemain à Châteauroux. Nous partagions la piste avec l’équipe officielle Peugeot Sport et c’est toujours intéressant d’avoir une valeur étalon aussi performante.

« Généralement, le mercredi est le jour où je rejoins l’ensemble de l’équipe et c’est vraiment top de retrouver tous les gars. Il existe une atmosphère familiale et je prends beaucoup de plaisir avec eux, notamment lorsqu’ils travaillent sur cette voiture : ils ont participé à son montage, et ont leur mot à dire sur les améliorations possibles, on sent vraiment que c’est leur “bébé

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*