WTCR Qualifs2 Vila Real: Björk décroche la pole position DHL

Thed Björk meilleur chrono de la séance qualif2

Thed Björk a récompensé ses mécaniciens du YMR et leur énorme travail durant la nuit en allant chercher sa quatrième pole position DHL en WTCR – FIA World Touring Car Cup présentée par OSCARO avec une performance fantastique lors des qualifications sur la WTCR Race of Portugal à Vila Real.

 

Le pilote suédois, dont la Hyundai i30 N TCR a été sévèrement endommagée et a mis commencé prendre feu lors du gros carambolage survenu au départ de la course 1 le samedi, a dominé la Q3 pour battre Norbert Michelisz du BRC Racing Team pour la première place.

« C’était un tour fantastique », a déclaré le Champion du Monde WTCC de la FIA ​​2017. « Le sentiment de pilotage sur cette voiture, sur laquelle les gars ont travaillé toute la nuit, était parfait. Je pense qu’ils ont dormi une demi-heure. Je suis si fier d’eux. »

Björk était l’un des plus rapides dès le début de la séance et était en passe de conclure en tête de la séance de Q1 de 30 minutes, interrompue par deux arrêts du drapeau rouge. La première pour dégager l’Audi RS3 LMS du Audi Sport Team Comtoyou de Frédéric Vervisch après que le Belge eut heurté eut heurté une bordure dans une chicane avant de s’immobiliser. Le deuxième arrêt était pour Tom Coronel, qui heurtait le rail sur sa Honda Civic Type R TCR du Boutsen Ginion Racing.

Alors que les 12 premiers passaient en Q2, les pilotes se sont lancés dans un rush final pour intégrer le top 12 alors que quatre minutes seulement restaient à l’horloge lorsque la séance reprenait. Au volant de sa Hyundai du BRC Racing Team, Gabriele Tarquini était ainsi sous la menace d’une élimination, mais l’Italien signait la performance nécessaire pour se hisser de la 20e à la première place, devant Björk et Muller.

Ce changement de hiérarchie de dernière minute a laissé une douzaine de pilotes sur le carreau, avec la déception de devoir stopper leur effort dès ce stade de la séance. Nathanaël Berthon, sur son Audi du Comtoyou Racing, prenait ainsi la porte pour quelques centièmes, échouant au 13e rang de cette Q1, le Français pouvant se montrer déçu tout comme Aurélien Comte et sa Peugeot 308 TCR du DG Sport Compétition.

Esteban Guerrieri constituait la plus grande surprise de ce premier segment, alors que le pilote du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport ne pouvait faire mieux qu’un lointain 19ème rag. L’Argentin, qui a terminé deuxième samedi de la Course 1, était effondré après cette contre performance qui l’empêchait d’aller plus loin. « Je ne sais pas, » il haussa les épaules. « Nous avions un problème initial de boîte de vitesses, mais nous n’arrivions simplement pas à être dans le rythme. C’est très décevant. »

Les deux Alfa Romeo Giulietta TCR du Team Mulsanne ont elles aussi manqué le coche, Fabrizio Giovanardi se qualifiant seulement 15e place et Gianni Morbidelli en 20e position. Parmi les autres pilotes à ne pouvant aller plus loin, on citera le résident de Vila Real et concurrent «wildcard» Edgar Florindo, 17e sur sa Cupra TCR du Veloso Motorsport.

Les 15 minutes de la Q2 ont été mouvementées, car Yann Ehrlacher et Yvan Muller ayant tous les deux subi des crevaisons dans les premiers tours. Ehrlacher réagissait impeccablement en devançant Björk, avant que le Suédois ne riposte avec un tour fantastique. Son temps de 1’59 »946 était le premier à descendre sous la barre des deux minutes ceweek-end.

Les cinq premiers se hissait ainsi dans la Q3 disputée sur un tour lancé. Björk et Ehrlacher étaient ainsi rejoints pour ce dernier segment par Tarquini, Pepe Oriola sur sa Cupra TCR du Team OSCARO by Campos Racing et Michelisz dans sa Hyundai.

Aurélien Panis du Comtoyou Racing ratait de peu le top 5, tout comme Jean-Karl Vernay, Mato Homola dans sa PEUGEOT 308TCR du DG Sport Compétition et un Yvan Muller déçu. Contrairement à son neveu Ehrlacher, le vainqueur de la course 1 n’a pas réussi à trouver le rythme requis après sa crevaison.

Gordon Shedden se classait 10ème et héritait ainsi de la pole position pour la course 2 grâce à la grille inversée au volant de sa RS 3 LMS du Audi Sport Leopard Team Lukoil. John Filippi, pensionnaire du Team OSCARO by Campos Racing, signait le 11e temps alors que Benjamin Lessennes se classait 12ème sur sa Honda du Boutsen Ginion Racing.

Dans la bataille de la Q3, Michelisz fut le premier en piste, effectuant un tour sans accroc pour signer un tour en 2’00 »164. Oriola était le prochain sur sa Cupra, l’Espagnol signant un tour 0.262 secondes plus lent que Michelisz.

Au tour de Tarquini d’aller à la chasse au chrono. Le vétéran italien, déjà auteur de trois victoires cette saison en WTCR, était déterminé à retrouver le haut du classement. Mais son tour n’était pas suffisant pour battre son équipier Michelisz pour la pole provisoire, qu’il manquait pour 0.155 seconde.

Ehrlacher semblait en mesure d’aller chercher le meilleur temps, mais le pilote français échouait finalement à plus d’une seconde du temps de Michelisz. Il ne restait plus que Björk, et le Suédois n’allait pas décevoir.

Sa Hyundai du YMR effectuait un tour parfait pour passer une nouvelle fois sous la barre des deux minutes, avec un chrono de 1’59 »824 pour s’assurer la première place et la pole position DHL pour la course 3. Michelisz le rejoindra ainsi en première ligne, Tarquini et Oriola se partageant la deuxième ligne.

La course 2 de la WTCR Race of Portugal aura lieu à 15h45 heure locale, la course 3 se déroulera à 17h10.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*