ELMS Monza: Natan Bihel rapide mais malchanceux !

© DR

La 2ème manche de l’European Le Mans Series (ELMS) avait pourtant bien débuté pour Natan Bihel mais son coéquipier a été victime d’un accrochage qui a ruiné la course du Mayennais. Pourtant, la performance était là…

Natan est arrivé en Italie dans l’idée de marquer de gros points au championnat après la 13ème place lors de la première manche au Castellet.

Pourtant, ça démarre mal avec des problèmes de frein récurrents et une boite de vitesses à changer ! Cependant, il se sent à l’aise sur ce tracé de Monza, dans le Temple de la vitesse, et sait qu’une bonne performance est possible.

Immobilisé à son stand en seconde séance d’essais libres suite à ces problèmes de freins, Natan ne peut faire mieux que le 15ème chrono en qualification. Pourtant, il est une seconde plus rapide par rapport à ses temps des précédents essais mais le niveau est tel que ce n’est pas suffisant. Cependant, il n’est qu’à quatre dixièmes du Top 7. « J’ai pourtant amélioré mes temps, mais ce n’est pas encore assez. Notre rythme est bon et je pense qu’une place de 5ème ou 6ème est envisageable ! »

Un bon rythme en course
Lorsque le feu vert est donné, Natan fait un départ très prudent, gardant sa position, le premier virage à Monza étant généralement le théâtre d’accrochages. « J’ai peut être même été trop prudent, je m’attendais à ce que ce soit ‘chaud’. Il adopte alors un bon rythme et une fois débarrassé du 13ème qui le bouchonne, il va remonter place après place. « De plus, pendant mon relais il y a eu trois ou quatre voitures de sécurité pour de grosses sorties de piste. Ici, sur ce circuit, c’est difficile au niveau des dépassements. » Profitant de ces incidents de course, il arrive à grimper jusqu’à la 2ème place. Cependant, à la chicane Ascari, il est percuté par un concurrent et part en tête à queue. Il repart et remonte 8ème avant de passer le volant à son coéquipier. « Le set-up de l’auto n’était pas parfait mais en fin de chaque relais, j’ai réussi à faire la différence. La stratégie était bonne, notamment avec un ravitaillement pendant le Safety Car, ce qui nous a permis d’être 2ème pendant un moment. Dommage qu’une voiture me percute et me fait dégringoler au classement. J’arrive à revenir néanmoins 8ème. »

Laurent Millara, toujours 8ème, sort alors un peu large de la piste et salit ses pneus. Une fois revenu, il touche légèrement un autre concurrent mais avec ses gommes pleines de poussière, il glisse et part en tête à queue. Il est alors percuté par la voiture qui le suit ! C’est l’abandon…

La déception de Natan est visible mais il a cependant prouvé sa constance et sa vitesse, alignant de bons temps tout au long de ses deux relais. « Il y avait vraiment moyen de faire quelque chose ce week-end, mais il fallait juste passer entre les gouttes. Je suis déçu de cet abandon, cependant, pour ma part, j’ai fait deux très bons relais, étant très régulier. J’ai beaucoup appris ce week-end, rouler sur un tel tracé avec 43 voitures, c’est compliqué ! Je reste confiant sur la suite : notre stratégie était la bonne, je me sentais bien dans l’auto Maintenant, à nous de continuer à travailler car c’est Le Mans qui arrive ! »

Dernière minute : En effet, Natan Bihel a ajouté une grande course à son programme 2018. En effet, il prendra part à Road to Le Mans, course mélangeant LMP3 et GT3, en lever de rideau des célèbres 24 Heures du Mans. Deux courses seront au programme le jeudi 14 et samedi 16 juin. Pour la deuxième fois, il va pouvoir emprunter le circuit des 24 Heures et emmagasiner de l’expérience pour le futur ! L’an dernier, il avait terminé 4ème de l’une des deux manches !

David Bristol,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*