WEC Spa: Alonso, Buemi et Nakajima vainqueurs

Podium de Spa pour l'ouverture du WEC

– Fernando Alonso a fêté par un succès le premier départ de sa carrière en Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC). 

L’Espagnol Fernando Alonso et ses coéquipiers Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima ont remporté une victoire concluante à l’issue d’une édition des Total 6 Heures de Spa-Francorchamps riche en rebondissements.

 

Au fil de ces trois jours de présence du WEC en Belgique, 63000 fans ont pleinement profité d’une superbe météo, du grand spectacle et de l’animation aussi bien sur la piste qu’en dehors.

La Toyota TS050 HYBRID #8 a mené la majeure partie de cette première course de la Super Saison 2018-2019 et termine victorieusement devant la deuxième voiture de Toyota Gazoo Racing (#8), pilotée par Mike Conway, Jose Maria Lopez et Kamui Kobayashi.

Fernando Alonso a franchi la ligne d’arrivée avec 1 »444 seconde d’avance sur Conway pour un final ‘en escadrille’ d’autant plus remarquable que la Toyota #7 s’était élancée à un tour de l’intégralité du plateau, après une pénalité consécutive à une infraction au règlement, constatée après les qualifications.

Pour Alonso, il s’agit de la première victoire à Spa-Francorchamps depuis près de 18 ans. Il est également le premier espagnol victorieux en WEC depuis son compatriote Marc Gené, vainqueur – déjà à Spa – avec Audi en 2012.

Le podium est complété par André Lotterer, Neel Jani et Bruno Senna (Rebellion Racing), pour leur première course sur la nouvelle Rebellion R13-Gibson (non hybride).

La seconde voiture de Rebellion Racing, aux mains de Thomas Laurent,  Gustavo Menezes et Mathias Beche, termine quatrième, tandis que la ENSO CLM P1/01-NISMO de ByKolles Racing décroche son meilleur résultat à ce jour, avec la cinquième place.

La seconde voiture de Rebellion Racing, aux mains de Thomas Laurent,  Gustavo Menezes et Mathias Beche, termine quatrième, tandis que la ENSO CLM P1/01-NISMO de ByKolles Racing décroche son meilleur résultat à ce jour, avec la cinquième place.

La catégorie LMP2 a vu la deuxième victoire consécutive de G-Drive Racing à Spa-Francorchamps, qui est aussi la troisième en quatre ans pour le team russe.

Jean-Eric Vergne, Roman Rusinov et Andrea Pizzitola se sont imposés après avoir pris le commandement lors de la deuxième heure de course.

G-Drive Racing n’étant pas engagé pour l’intégralité de la Super Saison, c’est l’ORECA 07-Gibson #38 de Ho Pin Tung, Gabriel Aubry et Stéphane Richelmi (Jackie Chan DC Racing) qui marque les points de la victoire.

Lauréat 2016 du Trophée Endurance FIA LMP2, Signatech Alpine Matmut ajoute les points de la deuxième place à celui marqué hier pour la pole position de la catégorie à l’issue des qualifications.

Les 24 Heures du Mans seront la prochaine ‘étape’ de la Super saison et se dérouleront les 16/17 Juin prochain.

Catherine Vatteoni,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*