Dakar Etape 7 : Van Merksreijn et Alvarez intègrent le top dix !

Lucio Alvarez et Robert Howie © DR

L’étape marathon constitue à elle seule un défi de taille en rallye-raid. Avec l’interdiction deux jours durant de recevoir une aide extérieure, autre que celle de la voiture et du camion d’assistance rapide respectivement engagés en catégories T2 et T4, il faut savoir allier vitesse et fiabilité. Avoir également quelques notions de mécanique n’est pas non plus superflu.

Sous peine sinon de voir sa course s’arrêter net. D’où l’embarquement aussi à bord des voitures de course de près de trente-cinq kilos de pièces de secours pour l’occasion. À ce petit jeu-là, les pilotes portant les couleurs d’Overdrive ont démontré leur savoir-faire aujourd’hui.

La spéciale du jour, tracée entre La Paz et Uyuni, entre 3500 et 4000 mètres d’altitude en moyenne, faisait pourtant nombre de victimes, jusqu’au sein même des équipages les plus huppés. En raison notamment de fortes pluies qui rendaient l’adhérence particulièrement précaire. Mais aux commandes de leur Toyota Hilux à la fiabilité éprouvée, Lucio Alvarez et Rob Howie passaient au travers des embûches pour signer une superbe sixième place. Peter Van Merksteijn et Maciej Marton faisaient également belle impression, en passant l’arrivée au dixième rang. La satisfaction était d’autant plus grande qu’ils intégraient ce soir tous deux le top dix du classement général provisoire.

Top dix où figurent pas moins de cinq Toyota Hilux : les trois officiels du Toyota Gazoo Racing SA couvés conjointement par Overdrive et Hallspeed, et les deux privés donc de Van Merksteijn et Alvarez. La performance d’ensemble de l’équipe était complétée par le duo argentin Yacopini-Scopinaro, quatorzième de l’étape et du général, tandis que les Chinois He Zhitao et Kai Zhao ralliaient Uyuni en trente-cinquième position. Le team belge voyait en revanche l’aventure de Yong Zhou et Stéphane Prévot prendre fin, suite au passage dans une flaque d’eau à la profondeur inattendue, qui endommageait le moteur de leur Hilux.

Pas de temps de répit demain pour les concurrents, et encore moins l’occasion de contempler le célèbre salar d’Uyuni : ils en découdront sur la plus longue spéciale du rallye (498 kilomètres), qui les mènera jusqu’à Tupiza, où ils pourront à nouveau confier leurs montures aux bons soins de leurs mécaniciens.

RÉSULTATS
Samedi 13 janvier / La Paz-Uyuni / 425 km de spéciale
6. Alvarez-Howie (Toyota Hilux) à 28’49’’
10. Van Merksteijn-Marton (Toyota Hilux) à 57’21’’
14. Yacopini-Scopinaro (Toyota Hilux) à 1H16’25’’
35. Zhitao-Zhao (Toyota Hilux) à 3h52’11’’
 
Classement général
1. Van Merksteijn-Marton (Toyota Hilux) à 4H23’35’’
10. Alvarez-Howie (Toyota Hilux) à 5h14’16’’
14. Yacopini-Scopinaro (Toyota Hilux) à 7h16’37’’
36. Zhitao-Zhao (Toyota Hilux) à 46h19’53’’
 
Eric Bellegarde,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*