WTCC: Nouvelle chance pour Kris Richard

Kris Richard © DR

Kris Richards a été récompensé pour ses débuts impressionnants en WTCC au Japon, en étant rappelé pour la finale du championnat sur la Course WTCC du Qatar cette semaine.

Richard, dont la première sortie en WTCC au Japon constituait déjà une récompense pour avoir remporté l’European Touring Car Cup de la FIA en 2016, s’est classé 14ème et 12ème lors des deux courses disputées sous la pluie sur le Twin Ring Motegi, marquant des points au WTCC Trophy par deux fois.

 

Pour la spectaculaire épreuve de nuit sur le Losail International Circuit (30 novembre au 1er décembre), le pilote suisse de 23 ans effectuera sa seconde apparition pour le Campos Racing à la place d’Esteban Guerrieri, qui continuera en tant que remplaçant de Tiago Monteiro au sein du Castrol Honda World Touring Car Team.

« Je suis très heureux de bénéficier de cette opportunité à nouveau », a commenté Richard. « C’est bien pour me promouvoir moi-même, mais c’est bien évidemment important pour mon expérience, et j’espère vraiment pouvoir piloter une voiture TC1 sur le sec, afin de vraiment montrer ce dont je suis capable. Je sais comment fonctionne la voiture, et cela m’aidera pour ma confiance, surtout après le Japon. »

Au sujet de ses objectifs pour le Qatar, Richard a indiqué : « Le premier objectif sera d’accéder à Q2, le second sera de rivaliser avec Coronel car il dispose de la même voiture que moi et qu’il est un pilote très expérimenté. Après cela, je veux montrer ce dont je suis capable, montrer de belles manœuvres de dépassements, et avoir de belles bagarres. Bien sûr, je dois être réaliste mais un top 10 serait parfait pour moi. Je sais que ce sera difficile mais si nous pouvons mettre tout en ordre je suis optimiste, je peux faire quelque chose. »

En plus de bénéficier de l’expertise du Campos Racing, qui s’est forgé une solide réputation en tant que formatrice de jeune pilotes pour leurs débuts en WTCC, Andi Richards, le père de Kris Richard, apportera un soutien sur place à son fils à l’occasion de sa première participation à une course de nuit.

« J’ai regardé des caméras embarquées à plusieurs reprises et ma première impression est que j’aime cette piste », continue Richard. « Courir de nuit constituera une nouvelle expérience mais j’ai vu sur les vidéos que les projecteurs offrent une visibilité proche de la lumière du jour. »

François Ribeiro, directeur d’Eurosport Events, le promoteur du WTCC, a indiqué : « Kris a fait un très bon travail au Japon avec très peu d’expérience, il sera donc intéressant de voir comment il peut construire là-dessus. »

Richard Rodgers,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*