WTCC à Macao: Rob Huff tombe les records

Rob Huff signe une nouvelle pole à Macau

Rob Huff peut établir un nouveau record de neuf victoires à Macao aujourd’hui, à condition de convertir sa pole position DHL en première place dans la Course Principale de la Course WTCC JVCKENWOOD de Macao. Cependant, un gros accident en Course d’Ouverture, samedi, a résulté en une nuit quasiment blanche pour ses mécaniciens du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, comme l’explique le Britannique.

 

– Il y a eu beaucoup de travail pour vos mécaniciens cette nuit…
Rob Huff : « Les gars ont fait un travail fabuleux. Ils sont restés jusqu’à trois heures du matin et la voiture a l’air remarquablement bonne, donc un énorme, énorme merci à eux. Peu d’équipes auraient pu remettre cette voiture en état. Au final, l’avant était détruit, l’arrière était détruit et beaucoup de choses que les gens ne pouvaient voir de l’extérieur étaient détruites. C’est donc un énorme témoignage du dur travail et du professionnalisme de l’équipe. Il nous reste encore un peu de travail mais nous serons sur la grille pour la Course Principale et nous serons sur la première ligne. C’est le principal. »

– Se retirer de n’importe quelle course est évidemment mauvais, mais quand vous êtes en pole et que vous vous retrouvez dans cette situation, est-ce particulièrement difficile ?
Rob Huff : « C’est quelque chose d’assez stupide et un coût énorme pour tout le monde. C’est frustrant parce que trois d’entre nous avons été impliqués dans l’accident d’un autre et il n’y avait absolument rien qu’aucun de nous puisse faire. Nous y allions juste prudemment, sans prendre de risques, et on s’est quand même fait sortir. »

– Avez-vous pensé que c’était fini quand vous êtes descendu de la voiture et avez évalué les dégâts ?
Rob Huff : « Oui, je me suis dit que c’était fini quand je suis sorti, j’ai ouvert le capot et vu les dégâts. Il y a eu deux gros chocs, à 100 km/h dans une voiture arrêtée puis encore quand une autre voiture lancée à 100 km/h vous percute et détruit tout, surtout avec ces autos en fibre de carbone. La voiture a très bien encaissé l’impact, elle a fait son boulot, mais ça l’a écrasée et bien sûr tout était détruit et les gars ont travaillé sans relâche à partir de 14h00 hier après-midi. »

– Un mot concernant la pluie, est-ce que ce sera très compliqué ?
Rob Huff: « Pour moi, la seule chose que nous puissions faire est de partir derrière la voiture de sécurité. Il n’y a qu’à regarder la ligne droite de départ et d’arrivée, car elle est absolument inondée. C’est un circuit en ville, il n’y a pas de drainage, il y a de nouveaux morceaux d’asphalte, de vieux morceaux d’asphalte, des lignes peintes – et aucun d’entre nous n’a piloté ici depuis des années. On a fait une séance d’essais en 2008 sur le mouillé, totalement insignifiante. Au final, la sécurité doit passer avant tout et il n’y a qu’à regarder la ligne droite de départ et d’arrivée. Espérons que ça sèchera, mais la pluie semble persistante et ce ne sont des conditions idéales pour personne. »

Richard Rodgers,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*