Sacha Fenestraz: « Rendez-vous à Macao ! »

Sacha Fenestraz au GP de Macau en Vaillante !

Tout juste couronné Champion d’Eurocup Formule Renault 2017, Sacha Fenestraz est déjà tourné vers son prochain défi. Du 16 au 19 novembre, il sera au départ du mythique Grand Prix de Macao, au volant d’une Formule 3 à la livrée reconnaissable entre toutes. En effet, après 34 ans d’absence, l’équipe Vaillante est de retour dans les rues de Macao !

D’un continent à l’autre, l’histoire de Sacha Fenestraz s’écrit sans frontières.

Né en France, ayant grandi en Argentine avant de revenir en Europe pour assouvir sa passion du sport automobile, ce jeune homme de 18 ans vient de conquérir le titre en Eurocup Formule Renault. Au palmarès, il rejoint quelques références, de Massa à Gasly en passant par Hartley, Bottas ou Vandoorne !
 
Au cours de la saison 2017, Sacha s’est mué en machine à gagner au contact de l’équipe Josef Kaufmann Racing. Avec neuf pole positions – record de la discipline égalé et sept victoires, il a donné raison à tous ceux qui voyaient en lui une graine de champion. Grâce à ce titre, Sacha rejoindra en 2018 la Renault Sport Academy, le programme de formation des jeunes pilotes mis sur pied par Renault Sport Formula One Team.

Avant de penser à la saison prochaine, Sacha Fenestraz va poser le pied sur un nouveau continent. Cap sur l’Asie, pour disputer le Grand Prix de Macao ! Face à l’élite de la F3 et sur un circuit réservé aux ‘gros cœurs’, le Franco-Argentin s’attaque à un énorme challenge.
 
Long de 6,2 km, le circuit de Guia comprend aussi bien des courbes extrêmement rapides négociées à plus de 260 km/h –que des portions étroites et sinueuses où il est impossible de dépasser. Le format de l’épreuve est tout aussi particulier, avec deux séances de qualifications, puis une course de qualification dont le classement définit la grille du départ du Grand Prix. Avant de grimper sur le podium, il faut donc éviter de nombreux chausse-trappes !
 
Heureusement, Sacha compte quelques beaux atouts dans son jeu. Sa Dallara-Volkswagen sera préparée par Carlin, qui a emmené Lando Norris au titre de Champion d’Europe FIA de Formule 3 cette saison. L’équipe britannique a formé quelques-uns des plus grands pilotes actuels et Sacha a déjà pu s’acclimater aux méthodes de travail de l’équipe ces derniers mois. Amis depuis la saison passée et réunis au sein de la structure de management ADD Motorsports, Sacha Fenestraz et Lando Norris ont déjà prévu de travailler de concert pour progresser plus vite sur ce tracé si particulier…
 
En outre, Sacha bénéficie de toute l’expérience de l’équipe Vaillante, qui a décidé de miser sur celui qui est désormais le plus sûr espoir du sport automobile français. Reconnaissable au premier coup d’œil, la Dallara portant le numéro 5 arborera la célèbre livrée tricolore.
 
Le compte à rebours a déjà commencé pour Sacha Fenestraz, qui rejoindra Macao dans une dizaine de jours. Les premiers essais auront lieu le jeudi 16 novembre, mais c’est le lendemain que se jouera véritablement la pole position pour la course de qualification, disputée le samedi. Le Grand Prix de Macao sera couru le dimanche 19 novembre.

Sacha Fenestraz : « J’ai l’impression de vivre un rêve éveillé depuis quelques semaines. Le week-end dernier, remporter le titre en Eurocup Formula Renault a été la consécration d’un énorme travail effectué avec les équipes de Josef Kaufmann Racing et ADD Motorsports. Nous n’avons rien lâché et j’ai mis un point d’honneur à terminer la saison par une victoire. Je suis également très fier que ce résultat débouche sur mon intégration au sein de la Renault Sport Academy. Participer au Grand Prix de Macao constitue un autre rêve, partagé par tous les pilotes de monoplace. Il s’agira d’une transition vers la saison 2018. J’ai déjà eu l’occasion de piloter une F3 de l’équipe Carlin, en essais puis lors d’un meeting du Championnat d’Europe FIA sur le Nürburgring. J’apprécie beaucoup le pilotage de cette monoplace et j’ai hâte de me confronter au circuit mythique de Macao. C’est enfin une très grande fierté de porter les couleurs de Vaillante. Ce sera l’occasion pour le public argentin de découvrir une des plus fabuleuses épopées de l’histoire du sport automobile ! »

Michel Vaillant : « Trente-quatre ans après le doublé de Steve Warson et Paul Belmondo, c’est une grande joie pour Vaillante de revenir au Grand Prix de Macao. Personnellement, je ne garde pas un très grand souvenir de cette course, puisque j’avais été accroché par une Leader alors que je tentais de prendre la tête. Mais le résultat de Steve et Paul avait été important dans le cadre du développement de Vaillante sur le marché chinois. Pour cette édition 2017, nous sommes très heureux d’être associés à l’équipe Carlin et nous allons, tous ensemble, apporter notre expérience à Sacha Fenestraz. C’est un jeune pilote extrêmement talentueux et nous espérons que son aisance sur les tracés urbains lui permettra de compenser son statut de rookie. J’ajouterai qu’il est quelque peu ironique pour Vaillante d’être opposé à Theodore Racing. En 1983, nous étions partenaires, mais cette fois nous serons adversaires sur la piste. Que le meilleur gagne ! »

– Au cours de ses trois saisons en monoplace, Sacha Fenestraz a disputé 76 courses. Il a remporté 12 pole positions, 32 podiums dont 13 victoires, ainsi que 9 meilleurs tours. De quoi attirer l’œil de Michel Vaillant !

– Les 9-10 septembre, Sacha Fenestraz a participé à son premier meeting du Championnat d’Europe FIA de Formule 3 sur le Nürburgring. Il a décroché le 4e temps de sa toute première séance de qualifications !

– Si aucun Argentin n’a remporté le Grand Prix de Macao, quatre Français ont réussi cet exploit: Soheil Ayari (1997), Tristan Gommendy (2002), Nicolas Lapierre (2003) et Alexandre Prémat (2004).

– Sacha Fenestraz est l’ambassadeur du groupe hôtelier familial. En Argentine, au Brésil et en France, Maison Fenestraz propose à ses hôtes de vivre des expériences hors du commun, dans des adresses réputées pour leur charme et leur raffinement.

– Triple Champion du Monde de FIA WTCC (2014-2016) et pilote Toyota en FIA WEC, José Mar

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*