Le Yvan Muller Racing termine sur une bonne note à Portimao

Le Muller Racing termine sur une bonne note à Portimao

En terminant troisième du LMP3 à Portimao, dernière manche du championnat ELMS , la #18 du Yvan Muller Racing de A. Cougnaud, A. Jung et R. Ricci conclut la saison à la deuxième place finale de la catégorie.

Avant la finale de Portimao, le YMR pouvait espérer mathématiquement coiffer l’équipe United Autosports sur le fil pour le titre de l’European Le Mans Series, mais la lutte s’annonçait surtout indécise pour le podium final du championnat.

 

Lors des qualifications, la Ligier #18 décrochait le qua-trième temps du LMP3, alors que leurs rivaux étaient contraints de s’élancer du fond de la grille. En course, A. Cougnaud prenait le départ, et remontait quelques places durant son relais pour se porter momentané-ment à la deuxième place. R. Ricci prenait le relais et se maintenait en quatrième position, avant que A. Jung ne termine le travail de ses équipiers en allant chercher la troisième place.

Un résultat qui permettait aux trois hommes et à l’équipe Yvan Muller Racing de terminer à la deuxième place du classement final.

Du côté de la deuxième voiture du Team YMR, c’est plutôt la déception et la frustration qui dominait pour Yann Ehrlacher et Erwin Creed sur leur Norma M30 #19. Lors des qualifications, Y. Ehrlacher signait le deuxième meilleur chrono mais voyait son temps annulé à cause d’une erreur de jugement , ce qui le contraignait à s’élancer de la 7ème place. En course, ce dernier prenait un excellent départ et remontait patiemment à la deuxième place, avant d’être contraint à l’abandon suite à un problème de boîte de vitesse.​

Antoine Jung : « Terminer deuxième du championnat pour ma première année dans la discipline, c’est plus que satisfaisant. Nous savions qu’il serait difficile d’aller chercher le titre. Nous avons essayé, mais terminer deuxième c’est très bien car nous pouvions aussi tout perdre. Ce fut une belle année, avec un super équipe , j’ai énormément appris durant cette saison. »

Yann Ehrlacher : « C’est évidemment décevant. Nous étions bien placés en deuxième position avec une bonne avance sur nos poursuivants, et futurs vainqueurs. Mais la boîte s’est bloquée en quatrième et il était impossible de continuer. Cette voiture a gagné une fois cette année, mais sa fiabilité fait encore défaut. » C’est rageant car nous avons encore manqué de chance, nous aurions voulu finir sur une bonne note, c’est comme ça. »

Yvan Muller : « Nous voulions croire au titre et nous avons joué notre carte à fond jusqu’à la mi-course, puis on s’est dit que l’on ne voulait pas risquer de perdre une place sur le podium et nous avons fait ce qu’il fallait pour assurer ce résultat. Nous sommes heureux et fiers de terminer deuxième du LMP3 derrière une grosse équipe comme United Autosports, et devant d’autres grosses équipes.​ »​

Communiqué FFSA,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*