WTCC Chine: Le Loeb Racing marche sur l’eau

Le Sébastien Loeb a marché sur l'eau !

À force de sillonner le monde, le Sébastien Loeb Racing sait s’adapter vite et bien. Pourtant, à Ningbo, en Chine, pour la septième manche du championnat du monde de tourisme, les difficultés étaient doubles : il lui fallait découvrir un nouveau tracé, situé à deux cent kilomètres au sud de Shanghai, et en même temps jongler avec des conditions météorologiques apocalyptiques.

Ce qui n’empêchait pas John Filippi, sixième de la confrontation initiale et troisième en WTCC Trophy, d’y décrocher son meilleur résultat dans le championnat. Signe de ses progrès constants au volant de la Citroën C-Élysée alsacienne ! Éliminé de la première manche suite à un accrochage consécutif à un manque de visibilité, Tom Chilton se rattrapait dans la seconde : alors cinquième du classement général, le Britannique était déclaré vainqueur en WTCC Trophy lorsqu’elle était neutralisée sur un circuit copieusement inondé et devenu impraticable. Un résultat qui lui permettait de prendre l’avantage au championnat. Troisième représentant du team de Soultz-sous-Forêts, Mehdi Bennani n’était pas verni, en étant notamment envoyé hors de la piste par un concurrent en course 1, avant de connaître une deuxième course difficile.

« J’ai pris beaucoup de plaisir sur ce nouveau tracé », s’enthousiasmait Tom Chilton, « d’autant que nous avons bien travaillé avec le team pour améliorer les réglages, comme mon pilotage, tout au long du week-end. Faute d’une visibilité suffisante, on s’est malheureusement accrochés avec Huff en course 1, mais mes mécaniciens ont fourni un travail incroyable en seulement quinze minutes, pour me permettre d’être au départ de la seconde. Si je pointe aujourd’hui en tête du WTCC Trophy, tout le mérite leur revient et j’espère qu’ils ont bien savouré la bouteille de champagne que je leur ai laissée ! »

« J’avais de bons souvenirs de mes précédentes participations en Chine, mais ce week-end ne restera pas dans les annales me concernant », regrettait Mehdi Bennani. « Malgré tous les efforts du team, nous n’avons pas réussi à mettre le doigt sur les réglages qui me convenaient le mieux en qualifications, ce qui nous a ensuite empêché de nous battre en course. La faute de pilotage de Björk, qui a causé mon abandon en course 1, n’a rien arrangé non plus. Mais je suis déjà focalisé sur le prochain meeting au Japon, avec l’objectif affirmé de reprendre ma marche en avant aux championnats . »

« Cette découverte du circuit de Ningbo n’avait rien d’une sinécure, en raison notamment de la météo », analysait Dominique Heintz, co-fondateur de l’équipe avec Sébastien Loeb. « Mais le team a encore fait preuve d’une véritable faculté d’adaptation, pour permettre à nos pilotes et nos Citroën C-Élysée WTCC de jouer les tous premiers rôles. Je regrette évidemment le week-end blanc de Mehdi, en même temps j’ai foi en sa faculté à rebondir dès la prochaine confrontation. Je suis enfin ravi de la sixième place conquise par John, qui vient récompenser les progrès effectués depuis le début de saison, ainsi que la prise de commandes de Tom en WTCC Trophy. »

Prochain rendez-vous désormais pour le Sébastien Loeb Racing en WTCC, le meeting japonais sur le circuit de Motegi, du 27 au 29 octobre prochains.

RÉSULTATS
Course 1 : 1. E. Guerrieri ; 2. Y. Ehrlacher ; 3. N. Catsburg… 6. J. Filippi (Citroën C-Élysée WTCC) (3ème WTCC Trophy)…
Bennani et T. Chilton : abandons.

Course 2 : 1. N. Girolami ; 2. N. Michelisz ; 3. T. Björk … 5. T. Chilton (Citroën C-Élysée WTCC) (1er WTCC Trophy)… 8. J. Filippi (Citroën C-Élysée WTCC) (3ème WTCC Trophy)… 16. M. Bennani (Citroën C-Élysée WTCC) (10e WTCC Trophy)…

CHAMPIONNATS
Championnat du Monde pilotes : 1. T. Björk 200,5 points ; 2. T. Monteiro 200 pts ; 3. N. Michelisz 198,5 pts… 5. M. Bennani 164 pts ; 6. T. Chilton 153,5 pts… 12. J. Filippi 25 pts…

WTCC Trophy Pilotes : 1. T. Chilton 92 points ; 2. R. Huff 88 pts ; 3. M. Bennani 87 pts… 7. J. Filippi 40 pts…
WTCC Trophy Teams : 1. Sébastien Loeb Racing, 122 points ; 2. Campos Racing, 87 pts ; 3. Münnich Motorsport, 82 pts…

Jean-Dominique Muselli,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*