Rallye du Maroc Super-Spéciale: Paroles de Pilotes…

Sam Sunderland © Red Bull

En catégorie moto, c’est le Britannique Sam Sunderland (KTM Red Bull Factory #2) qui décroche la victoire (après la pénalité de Antoine Méo) devant son équipier, l’Autrichien Matthias Walkner (KTM Red Bull Factory #6) et le Chilien Pablo Quintanilla (Rockstar Husqvarna Factory #1). Du côté des voitures, ce sont Nasser Al Attiyah et Mathieu Baumel (Toyota Hilux Overdrive  #300) qui signent le scratch devant les MINI John Cooper Works de l’Espagnol Nani Roma (#308) et du Finlandais Mikko Hirvonen (#305).

 

Ils ont dit…
MOTOS
Sam Sunderland (G-B/KTM Red Bull Factory #2) : « Tout était ok, mais je suis un peu inquiet, j’ai eu problème de GPS, je devrai vérifier ce soir… Mais globalement tout s’est bien passé. La nouvelle moto marche très bien et j’ai pu maintenir un très bon rythme… »

Pablo Quintanilla (Chi/Rockstar Husqvarna Factory #1) : « Bonne prise en mains. J’étais un peu nerveux au départ, mais je suis content que la course démarre. La piste était très rapide et très glissante et il fallait rester vigilant pour les zones de vitesses au milieu de la spéciale. Je crois que c’est important de conserver un bon ordre de départ. On verra comment se dessine la spéciale de demain vers Erfoud. »

Adrien Van Beveren (Fra/Yamaha Racing Yamalube #4) : « C’était sympa. Bonne piste, plutôt divertissante. Il faut rouler vite et essayer de pas se mettre parterre. Ce n’était pas si évident. Mais c’était bien… »

Laïa Sanz (Esp/KTM Factory #10) : « J’ai surtout veillé à ne pas prendre de risque. La piste était très rapide, mais il y avait pas mal de pièges. Le gros risque c’est de tout perdre sur une petite spéciale comme celle-ci. »

Paulo Gonçalves (Por/Monster Energy Honda #9) : « J’ai commis une erreur de navigation et j’ai perdu pas mal de temps. J’ai pris une piste à droite et je me suis perdu. Il faut voir où cela me place dans les ordres de départ… »

Andrew Short (USA/Rockstar Husqvarna Factory #29) : « J’étais très nerveux au départ et savais que je devais avant tout penser à baisser le rythme. Mais même en roulant doucement, c’était un peu la folie pour moi. Il y avait des pièges un peu partout qui arrivaient très vite. Je sais que mon problème principal sera d’apprendre à naviguer tout en roulant vite… »

Antoine Meo (Fra/KTM Red Bull Factory #8) : « C’était très technique et rapide. Je n’ai pas voulu prendre trop de risques et j’ai baissé de régime. Je ne crois pas qu’à ce stade l’ordre des départs soit vraiment important. La nouvelle KTM marche vraiment bien et c’est particulièrement encourageant. »

QUADS
Kees Koolen (P-B/Barren #103) : « J’ai adoré ce parcours, mais le quad glissait dans tous les sens. J’ai bien roulé sans commettre d’erreur et sur un tracé pareil si on ne fait pas de faute le chrono doit être bon. J’aimerais partir devant sur la spéciale de demain car il y a pas mal de poussière sur la piste et ce sera un avantage de rouler avec la vue claire… »

Rafal Sonik (Pol/ Sonik Team #111) : « C’était rapide et parfois très délicat. Surtout dans une descente où l’on ne pouvait pas bien estimer les virages. Il y avait des dangers trois points. J’ai poussé pas mal, mais de manière mesurée car je joue le titre mondial et il s’agit surtout de marquer plus de points que mes principaux adversaires… »

AUTOS
Nasser Al Attiyah (Qat/Toyota Hilux Overdrive #300) : « C’était plutôt compliqué avec pas mal de sommets et des passages étroits. On a eu très chaud, car pour gagner du poids, nous avons enlevé le système de climatisation de la voiture.  J’ai eu un bon feeling sur cette spéciale. On a eu un moment plus difficile en navigation mais finalement on s’en sort bien. Si on gagne la spéciale on a le droit de choisir son ordre de départ pour la SS1. C’est ce qui nous a motivé aujourd’hui… »

Nani Roma (Fra/MINI John Cooper Works #308) : « Nous avons été bloqué dans la poussière de Terranova sur les 5 derniers kilomètres. Dommage car je me sentais bien sur cette spéciale. La voiture était bien, je commence à la reprendre en mains. Le rallye ne fait que commencer… »

Mikko Hirvonen (Fin/MINI John Cooper Works #305) : « On a rattrapé la voiture partie devant nous et j’ai été ralenti dans sa poussière, c’était vraiment impossible de passer. C’était un tracé façon WRC et si nous avions eu des notes virage par virage, on aurait bien rigolé. »

Pierre Lachaume (Fra/Buggy MD Rally #323) : « Une 5ème place parmi tous les meilleurs pilotes de la discipline : c’est vraiment inattendu. Surtout que ce tracé était plutôt typé WRC et favorable aux 4×4. C’est très encourageant pour la suite… »

Jakub Przygonski (Pol/MINI John Cooper Works #301) : « Pas facile, très glissant. On a balayé la piste. On s’est fait une petite frayeur sur une sortie, mais vraiment sans gravité… on a dû perdre une dizaine de secondes sur le coup. C’est toujours mieux de finir devant pour choisir sa place pour le lendemain. »

Sébastien Loeb (Fra/Peugeot 3008 DKR #312) : « Globalement ça a été pas mal. Je me suis raté dans une épingle juste après le départ. J’ai dû passer dans un trou et remonter. Autrement on a rattrapé la Toyota de Chabot, mais il s’est très vite rangé et on n’a pas perdu beaucoup de temps. C’était typé WRC, mais la Peugeot n’est pas une WRC… »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*