Rallye du Maroc: Christian Lavieille avec AutoBody

Christian Lavieille retrouve AutoBody au Maroc

Après sa victoire au Taklimakan (Chine) et sa 2ème place au Silk Way Rally (Moscou-Pékin) en juin et juillet dernier, Christian Lavieille commençait à avoir des fournis dans les jambes et dans les bras.Il va de nouveau s’équiper de son habit de lumière et se coiffer d’un casque pour participer au Rallye du Maroc du 5 au 10 Octobre.

 

C’est au sein du Toyota AutoBody – comme en 2016 – qu’il va évoluer en pilotant un Land Cruiser 200 (T2) qu’il partagera avec son habituel navigateur : Jean-Pierre Garcin.

Le Rallye du Maroc est pour l’équipe AutoBody – mais également pour de très nombreuses équipes engagées sur cette épreuve – une répétition générale avant le Dakar. La manche s’élancera de Fès pour évoluer ensuite autour de Erfoud dans le Sud du Maroc où sera jugée l’arrivée (mardi) après avoir parcouru 2570 km dont 1594 km en secteur sélectif. Cinq étapes au programme de cette semaine musclée avec comme le préconise le Maroc, terre d’accueil et de convivialité, du sable, des cailloux, du fesh-fesh et des difficultés dont celle de naviguer, rôle que jouera avec l’expérience qui le personnalise, Jean-Pierre Garcin.

Le Land Cruiser #400 (T2) présente une modernité au niveau de la face avant. Cette nouvelle génération n’est pour l’heure pas encore homologuée par Fédération Internationale du Sport Automobile (FIA). De ce fait, Christian et Jean-Pierre sont inscrits en ‘Open’, catégorie remportée l’an dernier avec brio.

Pour Christian Lavieille, cette répétition générale est importante et nécessaire afin de lui permettre de rééditer son exploit du Dakar 2017 sur la prochaine édition. « Nous aurons un oeil attentif sur la catégorie FIA avec laquelle nous serons confrontés en janvier prochain en Amérique du Sud. La difficulté que nous rencontrerons chaque jour au Maroc, nous partirons après la catégorie FIA et de ce fait, le sable aura été brassé, la chaleur plus intense mais, nous y sommes habitués et ferons le maximum. Gagner la catégorie n’est pas la priorité de l’équipe, par contre gagner le Dakar en est une ! » avertie Christian déjà plongé dans le sujet à Fès où se tiendront les vérifications administratives et techniques et la Super-Spéciale.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*