FR 2.0 NEC Nürburgring: Fenestraz maître de l’Eifel

Sacha Fenestraz sur la plus haute marche les 2 courses

Pour sa première apparition de la saison dans le championnat Nord-Européen de Formule Renault, le jeune Franco-Argentin de chez Josef Kaufmann Racing a signé deux victoires en l’absence de ses rivaux habituels d’Eurocup. Egalement très solide ce week-end, Gabriel Aubry (Tech 1 Racing) occupe la deuxième place du championnat, en ayant fait l’impasse sur un meeting, un petit point derrière Gilles Magnus (R-Ace GP), respectivement huitième et sixième des deux courses.

 

Une semaine après avoir réalisé des débuts remarqués en championnat d’Europe de Formule 3, Sacha Fenestraz retrouvait le Nürburgring le temps de deux courses de Formule Renault NEC servant de support au championnat Blancpain GT sprint Series.

Alors que seul quinze pilotes étaient inscrits pour ce meeting, l’actuel leader de l’Eurocup Formule Renault 2.0 signait d’emblée les deux pôles positions devant Daniel Ticktum (Arden Motorsport), rookie dans la catégorie et également membre du Red Bull Junior Team. Ce dernier, auteur d’un excellent envol lors de la première course, virait en tête au premier virage. Alors qu’il avait montré un rythme très intéressant lors des qualifications, le jeune Britannique ne parvenait pas à transformer l’essai en courses, se faisant reprendre successivement par Fenestraz ainsi que par son Yifei Ye (Josef Kaufmann Racing). Quatrième sous le drapeau à damier, Charles Milesi (R-Ace GP) qui débute cette saison en monoplace, confirmait ses récents progrès aperçus tant en Championnat de France de Formule 4 que lors de la manche du Castellet d’Eurocup Formule Renault 2.0 en réalisant une course très solide, parvenant même à inquiéter Ticktum l’espace de quelque tours. Il se voyait malheureusement disqualifié par la suite en raison d’une monoplace non-conforme. Plus loin, le Belge Gilles Magnus, leader du championnat, bouclait la course à une anonyme huitième place.

Tous se retrouvaient le dimanche matin. Troisième sur la grille et auteur d’un bon départ, Gabriel Aubry se retrouvait d’emblée à la lutte avec Ticktum, finissant par prendre l’ascendant. Malheureusement, le pilote Anglais se retrouvait hors-trajectoire dans le virage quatre et allait accrocher Thomas Neubauer (Tech 1 Racing), qui finissait encastré dans le mur de pneus après un spectaculaire tonneau. Le drapeau rouge était alors brandi et la course interrompue le temps de dégager la voiture du jeune pilote, heureusement indemne. La course reprenait pour un quart d’heure après une relance sous safety-car. Alors que les deux premières positions étaient figées. Le spectacle venait de Yifei Ye, le champion de France de Formule 4 en titre, sixième au restart, réalisait trois bons dépassement successifs pour monter une nouvelle fois sur le podium. Sixième sous le drapeau à damier, Magnus, jamais vainqueur cette saison se retrouve désormais sous la menace directe d’Aubry à l’avant du championnat.

Deux fois vainqueur ce week-end Fenestraz déclarait à l’issue de la deuxième course avoir vécu l’un des week-ends de course les plus abouti de sa carrière. Si ces deux victoires n’ont que peu d’intérêt sportif étant donné qu’il n’a pas pris part au début du championnat, elles devraient lui permettre d’aborder les deux derniers meetings d’Eurocup, son principal objectif de la saison, en ayant fait le plein de confiance alors que la lutte s’annonce serrée avec ses challengers Will Palmer et Robert Schwartzmann. Premiers éléments de réponse la semaine prochaine à Spa.

Julien Pérès,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*