F3 Nürburgring course 2: Hughes emmène un triplé Britannique

Jakes Hughes © DR

Déjà convaincant samedi pour la première course, Jake Hughes (Hitech GP) prend sa revanche sur Lando Norris (Carlin Motorsport) pour signer son premier succès de la saison. 

Le soleil était enfin au rendez-vous ce dimanche matin pour le départ de cette vingt-troisième manche de la saison. Hughes et Ilott (Prema Powerteam) occupait la première ligne de la grille de départ alors que Norris, impressionnant sous la pluie durant la course 1 devait se contenter de la troisième position.

Auteur d’un bon départ, il prenait immédiatement l’avantage sur le pilote du  Prema Powerteam et pouvait ainsi se lancer à la poursuite du poleman, auteur d’un premier tour qui lui permettait de se ménager une petite avance sur ses poursuivants. Plus loin la lutte faisait rage entre les coéquipiers du Van Amersfoort Racing, Joey Mawson et Harrison Newey ainsi le russe de Hitech GP, Nikita Mazepin pour le gain de la huitième position.

Alors que les positions semblaient figées à l’avant de la meute, la deuxième partie du peloton voyait notamment Günther (Prema Powerteam), plus proche poursuivant de Norris au championnat et, en très grosse difficulté ce week-end,  parti quinzième, tenter de remonter dans les points, alors que Fenestraz (Carlin Motorsport), ayant perdu quelques places au départ, montrait un rythme de course intéressant et parvenait à se défaire successivement de  Beckmann (Motorpark), Schumacher (Prema Powerteam), Defourny (Van Amersfoort Racing) et Zhou (Prema Powerteam), échouant à seulement une seconde et demie de Günther.

Devant, Tadasuke Makino (Hitech GP), très convaincant ce week-end occupait la quatrième place et mettait la pression sur Ilott pendant une dizaine de tours, n’ayant cependant pas l’occasion de tenter de vraie manœuvre de dépassement. Un temps relégué à trois seconde du leader Norris, parvenu à mieux conserver ses pneumatiques, lançait également l’offensive sur Hughes, échouant seulement à une demie seconde sous le drapeau à damier.

Le fer de lance de Carlin Motorsport effectue néanmoins une excellente opération au championnat puisqu’il compte désormais 54 points d’avances sur Günther, décevant douzième alors que seule sept courses doivent encore se tenir avant la conclusion du championnat.

Julien Péres,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*