WEC/Mexico Essais Libres 1 & 2: Doublé Porsche

Porsche réalise le doublé aux libres de Maxico

Voici les principales informations de la première séance d’essais libres des AT&T 6 Heures de Mexico, cinquième manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) 2017 : 

– Doublé Porsche sur l’Autodromo Hermanos Rodriguez, avec un meilleur temps signé André Lotterer (1’27 »026) sur une piste humide mais s’asséchant.
– Au volant de la seconde Porsche 919 Hybrid (#2), Timo Bernhard boucle cette première séance en deuxième position, à 0 »64 seconde de son compagnon d’écurie.

– Dans leur course-poursuite face au constructeur allemand pour réduire l’écart au classement général provisoire des constructeurs, les deux Toyota TS050 HYBRID sont troisième et quatrième.
– Signatech Alpine et son A470 #36 emmènent le plateau LMP2. Gustavo Menezes est premier leader en 1’34 »715, mais ce chrono est battu lors du dernier tour de cette première séance d’essais libres par son coéquipier Nicolas Lapierre (1’34 »556).
– Suivent les deux ORECA 07-Gibson de Vaillante Rebellion, avec dans l’ordre la #13 devant la #31.
– Leader du classement général provisoire de la catégorie, Jackie Chan DC Racing n’a passé que très peu de temps en piste, en proie à des problèmes d’alternateur.
– En LMGTE Pro, James Calado est le plus rapide au volant de la Ferrari 488 GTE #51 de AF Corse.
– Le Britannique ne devance que de 0″076 seconde la Porsche 911 RSR #91 pilotée par Frédéric Makowiecki.
– Ils sont suivis par le Danois Nicki Thiim et son Aston Martin. On retrouve ainsi trois constructeurs différents aux trois premières places.
– Longtemps leader de la catégorie LMGTE Am avec la Porsche de Gulf Racing (1’42 »576), Ben Barker est battu dans les derniers instants de cette première séance d’essais libres par l’autre 911 RSR de Matteo Cairoli, en 1’42 »469.

Essais Libres 2 : Aston en tête en LMGTE
Voici les principales informations de la deuxième séance d’essais libres des AT&T 6 Heures de Mexico, cinquième manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) 2017.

Les deux Porsche 919 Hybrid conservent leur leadership à Mexico à l’issue de cette deuxième séance libre, grâce à un chrono impressionant de Brendon Hartley au volant de la #2.
– En 1’25 »007, le Néo-Zélandais devance la voiture de ses compagnons d’écurie.
– Le meilleur temps de la 919 Hybrid #1 est à mettre au crédit de Nick Tandy, à 0″484 seconde de Hartley.
– Toyota est troisième et quatrième, avec dans l’ordre la TS050 HYBRID #7 devant la #8.
– Absent de la manche précédente des 6 Heures du Nürburgring, Alex Lynn signe son retour chez G-Drive Racing avec un premier temps de référence impressionnant en LMP2 (1’33″666).
– Mais le très rapide Britannique est battu par Ho-pin Tung, au volant de l’ORECA #38 de Jackie Chan DC Racing (1’33″390). Le pilote chinois est en grande forme, battant à deux reprises l’ORECA #26 de G-Drive Racing… Avec une marge de seulement un millième à l’issue du premier de ces tours rapides !
– Peu avant la fin de cette deuxième séance, Bruno Senna réalise le troisième temps au volant de l’ORECA #31 de Vaillante Rebellion (1’33″804).
– La seconde voiture de Jackie Chan DC Racing (#38) est quatrième grâce à Alex Brundle.
– En catégorie LMGTE Pro, Marco Sorensen (Aston Martin Racing) pointe en tête d’une hiérarchie extrêmement serrée.
– Le Danois s’adjuge le meilleur chrono en 1’39 »931 mais effectue en fin de séance une excursion dans l’échappatoire à la suite d’un blocage de roues.
– L’autre voiture d’Aston Martin Racing, aux mains du trio Daniel Serra/Darren Turner/Jonny Adam est deuxième (1’40″202).
– La Ferrari 488 GTE #51 de AF Corse est troisième grâce à une belle performance de James Calado en fin de séance. Le Britannique devance la Ford GT #67.
– Le top 4 de la catégorie LMGTE Pro se tient en trois dixièmes.
– Au volant de la Porsche #77 de Dempsey-Proton Racing, Matteo Cairoli, l’une des révélations du WEC 2017, pointe en tête des LMGTE Am, avec un superbe chrono de 1’41″356.
– Auparavant détenteur du temps de référence de la catégorie en 1’41 »903, Pedro Lamy termine cette séance en deuxième position après la performance de Cairoli.

Fiona Miller,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*