WEC Nürburgring Qualifications : Toyota arrache la pole position

Toyota en pole au Nürburgring

Toyota décroche de haute lutte la pole position des 6 Heures du Nürburgring, qui se dérouleront demain.

José Maria Lopez et Kamui Kobayashi réalisent ensemble une moyenne de 1’38 »118. C’est la troisième pole position de la saison pour la Toyota TS050 HYBRID #7.

Dès les premières minutes, Lopez imprime un rythme très élevé, qui va permettre à Kobayashi, le héros des qualifications des 24 Heures du Mans, de consolider cette performance, avec une marge de 0″154 seconde sur la Porsche 919 Hybrid #2.

 

L’autre 919 Hybrid du Champion du Monde en titre Neel Jani et de ses coéquipiers Nick Tandy et André Lotterer (#1) s’élancera depuis la troisième position, devant la seconde Toyota TS050 HYBRID (#8).

G-Drive Racing (LMP2), Porsche GT Team (LMGTE Pro) et Aston Martin Racing (LMGTE Am) sont les plus rapides dans leurs catégories respectives, qui ont elles aussi été très disputées.

Le décor est maintenant planté pour une nouvelle course WEC palpitante : ce dimanche promet une mémorable bataille entre les voitures les plus impressionnantes de l’endurance moderne.

Le départ des 6 Heures du Nürburgring sera donné ce dimanche 16 juillet à 13h00 (heure locale).

Les principales informations des qualifications des 6 Heures du Nürburgring :
– Grâce à une moyenne de 1’38 »118 réalisée par José Maria Lopez et Kamui Kobayashi, Toyota s’élancera depuis la pole position.
– C’est la troisième pole 2017 de la Toyota TS050 HYBRID #7.
– Porsche s’adjuge les deuxième et troisième places, la 919 Hybrid #2 précédant la #1.
– Kazuki Nakajima et Anthony Davidson qualifient la Toyota #8 en quatrième position.
– En LMP2, taux de réussite de 100 % en 2017 pour G-Drive Racing : Ben Hanley et Pierre Thiriet offrent au team russe une quatrième pole position consécutive (1’45 »001).
– **A la suite des vérifications effectuées après les qualifications, l’ORECA 07-Gibson #26 de G-Drive Racing est en infraction avec la règlementation technique LMP2 (Article 6.5.6d, usure du patin avant dépassant les 5 mm). Cette voiture voit ses temps de qualifications annulés, mais reste autorisée à prendre le départ de la course.
– En conséquence, l’ORECA #38 de Jackie Chan DC Racing (Oliver Jarvis et Thomas Laurent) signe sa première pole position 2017 dans la catégorie LMP2.
– Au volant de l’ORECA #31 de Vaillante Rebellion, Bruno Senna et Julien Canal complètent le top 3 de la catégorie.

– En LMGTE Pro, le meilleur temps est signé par la Porsche 911 RSR #92 de Michael Christensen et Kevin Estre.
– Le chrono du Danois et du Français (1’54 »007) vaut sa toute première pole position à la nouvelle version de la 911 RSR.
– Désormais, chacun des quatre constructeurs engagés dans la très compétitive catégorie LMGTE Pro ont signé au moins une pole position en 2017.
– Aston Martin est deuxième grâce à Marco Sorensen et Nicki Thiim (1’54 »352).
– La seconde Porsche 911 RSR de Frédéric Makowiecki et Richard Lietz est troisième.

– Quatrième manche WEC 2017 et quatrième pole position consécutive pour Aston Martin en LMGTE Am, avec au volant le duo Pedro Lamy et Paul Dalla Lana.
– Le Portugais et le Canadien réalisent une moyenne de 1’56 »721. Pedro Lamy signe également le meilleur temps de la catégorie, en 1’55 »686.
– Pour le trio Pedro Lamy/Paul Dalla Lana/Mathias Lauda, c’est la huitième pole position consécutive depuis les 6 Heures du Circuit des Amériques en septembre 2016.
– L’équipe allemande Dempsey-Proton Racing s’élancera deuxième à domicile. Matteo Cairoli et Christian Ried étaient au volant pour ces qualifications.

Sam Smith,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*